Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Actualités | FAQ Vaccinations | Soutenir le site / Offrir un café

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Cette page encourage donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade, etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

Port du masque à l’extérieur et pour les enfants

Vous êtes ici :
< Retour

Le 19 mai 2022, les experts du ministère de la Santé et du comité des experts revoyaient les règles concernant le port du masque. Ce qui change, et pourquoi.

À propos du port du masque à l’extérieur dans la vie quotidienne et à propos du port du masque des enfants

Le 19 mai 2022.

Hideaki Anan, Akifumi Imamura, Nobuhiko Okabe, Hitoshi Oshitani,
Shigeru Omi, Satoshi Kamatoshi, Motoi Suzuki
Kazuhiro Tateda, Kazutoshi Nakajima, Hideo Maeda, Ryuji Wakita, Koji Wada
Kenji Okada, Seishu Taniguchi, Kaiko Taya, Masato Mine, Hiroyuki Moriuchi

À propos du port du masque à l’extérieur dans la vie quotidienne et à propos du port du masque des enfants

Une des mesures contre les infections respiratoires telles que la grippe consiste à faire porter par les personnes infectées un masque non tissé (ci-dessous dénommé « masque »). Cette recommandation a pour but de limiter

  • l’envoi d’excrétion lorsque des personnes infectées présentent des symptômes tels que de la toux ou des éternuements, et
  • la dispersion des gouttelettes ou leur transport aérosol lors de conversations.
  • Il a également pour effet d’empêcher l’inhalation de gouttelettes et d’aérosols, même si cela n’est pas parfait.
Pourquoi le port du masque

Dans le cas du nouveau coronavirus, nous avons découvert qu’il était important d’appliquer des mesures contre les infections qui concernent aussi les personnes asymptomatiques ou celles qui n’ont pas encore développé des symptômes, parce que leur contagiosité est bien plus forte et parce que toute infection a des conséquences graves. Aussi, nous avons appelé la population à porter un masque, indépendamment de la présence de symptômes, lorsqu’on se trouve dans des lieux publics ou sur le lieu de travail, etc.

Avec la progression des vaccinations, et compte tenu du fait que le variant Omicron est devenu prévalent et que sa pathogénicité est plus faible, de plus en plus de personnes demandent un assouplissement des mesures prises jusqu’à présent. Toutefois, si l’on considère qu’en raison de ses caractéristiques, le variant Omicron se transmet bien plus facilement que les souches conventionnelles, il reste important d’appliquer les mesures de base de contrôle des infections, dont le port du masque.

Si l’on peut maintenir une distance entre
soi et les autres, le port du masque
n’est pas forcément nécessaire à l’extérieur

Comme cela a été le cas jusqu’à présent, si l’on peut maintenir une distance entre soi et les autres, le port du masque n’est pas forcément nécessaire à l’extérieur. Parallèlement, dans une optique de prévention des insolations en été, lorsque la température ou l’humidité sont particulièrement élevées, nous recommandons d’enlever son masque dans les lieux dans lesquels il est possible de préserver un espace entre soi et les personnes autour de soi. (Cf. ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, ministère de l’Environnement 厚労省_熱中症対策リーフレット_表yellow_210621 (mhlw.go.jp) juin 2021)

Le risque d’infection dans la vie quotidienne est plus faible à l’extérieur qu’à l’intérieur en raison de la circulation de l’air, et nous confirmons ce que signifie le port du masque dans ce document. En outre, nous faisons le point sur la stratégie qui consiste à faire porter un masque à des enfants préscolarisés pour lesquels il avait fallu renforcer temporairement le port du masque en raison de la propagation des infections par la souche Omicron.

1.  Sur le port du masque à l’extérieur

Nous continuons à juger qu’il n’est pas nécessaire de porter des masques à l’extérieur (par exemple, pendant que l’on marche dans un parc, que l’on coure, ou que l’on fait du vélo, etc.), quand la distance entre soi et les personnes autour de soi est suffisante ou lorsqu’on se trouve la plupart du temps avec les mêmes personnes, comme cela serait le cas en famille.

Même dans les situations dans lesquelles il est impossible de garantir un espace suffisant quand on est à l’extérieur (par exemple, lors des déplacements à pied), tant que l’on parle peu avec son entourage (ou quand il n’y a pratiquement aucune conversation), comme cela était le cas jusqu’à présent, il n’est pas absolument nécessaire de porter un masque. En revanche, lorsqu’il s’agit de se rendre au travail ou à l’école, il convient de continuer à porter un masque quand on prend des transports en commun utilisés par de nombreuses personnes.

Avoir sur soi un masque au cas
où il faudrait parler avec quelqu’un

Même à l’extérieur, il convient d’amener avec soi un masque lorsqu’on risque de se trouver dans un endroit bondé ou lorsqu’on est susceptible de se trouver dans une situation où il faut converser avec d’autres personnes. Dans ce cas, nous recommandons de porter un masque pendant les conversations, le cas échéant. Ensuite, avoir sur soi un masque en prévision du besoin d’entrer dans un bâtiment (etc.), et le porter à l’intérieur.

S’il faut sortir quand on a des symptômes,
porter un masque

Il est d’abord important de s’abstenir de sortir quand on a des symptômes qui pourraient être aussi causés par le nouveau coronavirus (nez qui coule, migraine, mal de gorge, fièvre, toux, etc.). En revanche, même lorsqu’on a de tels symptômes, s’il faut absolument sortir pour faire les courses pour les biens de première nécessité, il faut porter un masque.

2. Concernant le port du masque par les enfants

Lorsque nous manquions d’informations sur les caractéristiques du variant Omicron, nous avions constaté d’avantage d’infections qu’auparavant parmi les enfants en bas âge. Aussi, lors de la révision du plan de stratégie de base en février 2022, concernant les enfants d’âge préscolaire, même lorsqu’ils avaient 2 ans ou plus, nous avions donné les recommandations suivantes pour les crèches, les jardins d’enfants certifiés, etc. « Nous encourageons le port du masque par les enfants, à titre temporaire, et dans la mesure du possible, lorsque l’on juge que l’état de leur développement, etc. les rend capables de porter un masque sans efforts. »

基本的対処方針に基づく対応|内閣官房新型コロナウイルス等感染症対策推進室 (corona.go.jp)

Toutefois, nous en savons maintenant un peu plus sur les caractéristiques du variant Omicron, et la gestion du nouveau coronavirus devant se poursuivre sur le long terme, le port du masque génère des inquiétudes quant au risque d’insolation et aux conséquences liées au fait que l’on ne peut pas lire les émotions. Le moment est donc venu d’envisager de revenir à l’approche précédente (ne pas exiger uniformément et ne pas obliger les enfants d’âge préscolaire âgés de 2 ans et plus à porter des masques).

Révisions des conditions du port
du masque chez les enfants

Toutefois, comme les cas d’infection chez les enfants sont susceptibles de perdurer, on peut envisager un port temporaire des masques dans les situations où l’on a identifié des personnes infectées dans l’établissement ou lorsque plusieurs personnes sont malades. Toutefois, il convient de veiller à ne pas le prolonger.

Ensuite, nous avons clarifié l’approche existante concernant les enfants plus âgés que l’âge préscolaire. On peut ainsi envisager l’approche suivante pour les écoles primaires, etc.

  • Si le risque d’insolation est élevé, il convient de conseiller aux élèves d’enlever leur masque sur le chemin de l’école. En revanche, il est nécessaire de leur demander de préserver un espace entre eux, de s’abstenir de parler, et de porter un masque (etc.) lorsqu’ils prennent les transports en commun.
  • Les masques ne sont pas nécessaires pour les cours d’éducation physique sur les terrains de jeux à l’extérieur et lorsque les enfants s’amusent dans les piscines, ainsi que pour les jeux de plein air pendant les pauses (par exemple, quand ils jouent à chat et à d’autres jeux extérieurs qui n’impliquent pas de contact rapproché). Durant ces périodes, veiller à maintenir une distance physique suffisante entre les enfants, et de s’assurer qu’ils ne participent pas s’ils se sentent pas bien.

Autres articles utiles

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Sommaire
error: Alert: Content is protected !!