Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2021-03-24 Maire de Sendai (Miyagi Préf.)

Vous êtes ici :
< Retour

Le 24 mars 2021, la maire de Sendai tenait une conférence de presse pour annoncer un durcissement des mesures de prévention de la COVID. Le nombre de cas augmentant particulièrement rapidement, les instructions sont maintenant les suivantes. Si cela ne suffit pas, la ville demandera à appliquer les mesures de prévention des pandémies ou une déclaration de l’état d’urgence par le gouvernement national.

Discours de la Maire de Sendai

(NdT : Le son était coupé pendant les 30 premières secondes de la conférence)

Nous faisons tout ce que nous pouvons pour accélérer les tests de dépistage. Cependant, tous les jours, le nombre de nouveaux cas annoncés par les établissements médicaux continue à augmenter.

Face à cette situation, notre ville a décidé de prendre les mesures pour multiplier temporairement le nombre de tests PCR. Aussi, à compter de demain, nous conduirons des tests PCR sur les personnes asymptomatiques, depuis leur voiture. Nous élargirons ce système séquentiellement, et prévoyons de tester jusqu’à 300 personnes par jour jusqu’à la fin du week-end.

Face à cette augmentation subite, dans la majorité des cas, on ne peut pas retracer l’origine des infections. Il ne s’agit pas d’une augmentation liée à des clusters que nous pouvons identifier, ce qui est particulièrement préoccupant.

Cela signifie qu’il pourrait y avoir beaucoup de personnes infectées qui n’ont pas encore été identifiées par des tests de dépistage.

La préfecture de Miyagi et la ville de Sendai ont lancé ensemble une déclaration de l’état d’urgence, qui est en vigueur actuellement. Nous demandons déjà à la population d’éviter les déplacements et sorties non utiles et non urgentes. Cette fois, la ville de Sendai demande aux personnes qui s’y trouvent d’être encore plus consciencieuses en ce qui concerne leurs sorties et déplacements. Si nous n’arrivons pas à faire baisser radicalement le nombre de personnes qui se déplacent, nous risquons de ne pas pouvoir sortir de cette situation.

En conséquence, cette fois, je donne ordre, aux institutions utilisées par les citoyens, d’envisager de fermer ou de limiter leur accès pendant la période définie par la préfecture et la ville. Pour le moment cet état d’urgence était prévu pour se terminer le 11 avril. La liste des établissements concernés sera publiée dans un jour ou deux, après les ajustements nécessaires.

En ce moment, le nombre de personnes hospitalisées augmente et les efforts désespérés des institutions médicales approchent de leurs limites. Je suis consciente qu’en entendant la déclaration de l’état d’urgence, beaucoup de nos concitoyens prennent des mesures pour contenir le virus. Il faut néanmoins demander à une plus grande partie d’entre eux de faire des efforts supplémentaires pour éviter les déplacements.

Si la situation de crise actuelle continue, il nous faudra appliquer les mesures de prévention des pandémies et il pourrait devenir nécessaire d’envisager une déclaration de l’état d’urgence en vertu de la loi sur les mesures spéciales.

Je souhaite de tout cœur que l’ensemble de la population de la ville fasse le plus d’efforts possibles. Merci.

Questions de la presse

Q : Pouvez-vous développer sur les chiffres qui sont passés au-dessus de 100 cas ?

En regardant la vitesse brutale de cette augmentation, je me disais bien qu’il faudrait intervenir tôt ou tard, mais maintenant nous sommes passés à 133 cas. 133 cas ont été confirmés et la courbe est particulièrement abrupte, ce qui est impressionnant. Jusqu’à présent, nous avons fait des demandes en imposant une déclaration de l’état d’urgence décidée localement. Cependant, dans cette situation, il faut vraiment faire une demande encore plus forte. C’est pourquoi je parle devant vous aujourd’hui.

Q : Qu’appelez-vous une auto-restriction encore plus importante ?

Ces derniers jours, nous avons répétitivement demandé de s’abstenir de sortir si cela n’est ni utile ni urgent. En plus de cela, il serait vraiment souhaitable de faire en sorte de sortir moins souvent faire les courses, et de faire un stock de nourriture. Un autre exemple serait, quand cela est possible, de travailler en ligne plutôt que de se rendre sur le lieu de travail.

Aujourd’hui, il me semble qu’il y avait des cérémonies de remise de diplômes. Comme nous entrons dans la période de vacances scolaires, je demande aux parents de garder leurs enfants à la maison, ou, s’ils sortent, de leur demander de rester près de la maison et de jouer calmement.

Q : La semaine dernière, la préfecture et la ville de Sendai ont déclaré l’état d’urgence. Quelle sera la prochaine étape ?

Si nous n’arrivons pas à arrêter cette progression, nous aurons besoin de passer par la déclaration de l’état d’urgence de la loi sur les mesures spéciales (NdT. C-à-d celle du gouvernement) ou par les mesures ciblées de prévention des pandémies. En ce moment, je commence à envisager de le demander au gouvernement.

C’est pourquoi j’appelle l’ensemble de mes concitoyens à faire ce qu’ils peuvent à ce stade.

Q : Pourquoi est-ce que cela se propage autant ?

Il faut demander aussi l’avis des experts sur ce point. C’est un fait que ces derniers temps les gens se sont beaucoup plus déplacés. Néanmoins, je ne peux dire pourquoi exactement il y a cette propagation.

Q : Qu’en est-il pour le personnel de la mairie ? J’ai entendu dire que la quantité de travail est très importante.

Nous sommes en pleine fin d’exercice fiscal. Nous avions prévu d’augmenter le personnel à partir du mois d’avril. Cependant, nous sommes déjà dans cette situation difficile et il faut que nous arrivions à faire ce que nous pouvons pour la surmonter.

Nous nous demandons déjà s’il ne faudrait pas repousser le BCP (Business Continuity Plan). Les différents districts de la ville et la mairie sont en train d’évaluer cela. Il serait question de le repousser si c’est ce dont nous avons besoin pour protéger les gens à ce stade.

Q : De quelles institutions ouvertes au public parlez-vous ?

Les Shimin centers, et autres institutions utilisées par la population de la ville. Pour ce qui est de la portée, je viens de demander à tous de voir ce qu’ils peuvent faire. Je viens de donner cet ordre. Cela va prendre un ou deux jours pour que nous sachions quelles institutions et de quelle manière elles répondront. Cela annoncé ensuite.

Q : Les bibliothèques seront-elles comprises ?

Pour le moment, nous réfléchissons pour définir quels établissements sont concernés.

Articles Connexes

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Suivant Miyagi Préf. et Sendai – État d’urgence (18 mars – 11 avril 2021)
Sommaire
error: