Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.

Les vagues de chaleur sont des « catastrophes »

Vous êtes ici
< Retour

Il commence à faire chaud. Oh… juste un peu pour le moment… Comme chaque année, les mairies japonaises ont commencé à envoyer leurs “alertes à la chaleur” depuis mi-juin. C’est surtout en août que nous suerons, mais même s’il y a de l’air en ce moment, une température basse peut entraîner des coups de chaud et des insolations. Cet article nous concerne tous.

Aussi, avec un peu de retard, mais comme chaque année, Infos Locales au Japon participe au rappel de prévention. Ci-dessous, la traduction d’un article de NHK du mois de septembre 2020.

Comment protéger sa vie et connaître les mesures contre les « insolations »

Chaque année, beaucoup de gens sont acheminés vers des hôpitaux et meurent d’insolation. On peut appeler cela une « catastrophe », mais il est possible de l’éviter en appliquant certaines règles. « Je souhaite que vous soyez vigilants au minimum sur ces points ». Ci-dessous quelques conseils d’un expert.

Attention aux « insolations à l’intérieur »!

Utilisez « l’air conditionné »!

Les cas d’insolation les plus fréquents arrivent dans le « logement ». Chaque année, les gens attrapent une insolation à l’intérieur.
Il faut maintenir des pièces fraiches en utilisant l’air conditionné. Pour cela, utiliser un thermomètre qui mesure l’humidité et la chaleur de la pièce, et le vérifier. Lorsqu’il y a des personnes âgées, partir du principe qu’il faut laisser l’air conditionné allumé en permanence, et pas seulement « quand il commence à faire chaud ».

  • Installer un thermomètre dans la pièce, et vérifier la « température » et « l’humidité ».
  • Ajuster la température pour la personne qui a le plus tendance à avoir chaud.
  • En moyenne, il convient d’allumer son air conditionné quand la « température de la pièce 室温 monte à 28 degrés (度) », ou le taux d’humidité 湿度 atteint 70%.
  • Il est plus avantageux de « laisser l’air conditionné allumé » !

Le Directeur Mitake (三宅康史) du Teikyo University Hospital Advanced Emergency and Critical Care Center explique.

Lorsqu’on utilise un air conditionné, ce qui compte, ce n’est pas la température à laquelle on programme le thermostat, mais la température réelle de la pièce. Il est important de mettre un thermomètre dans la pièce, et de faire attention à la chaleur et l’humidité. Si plusieurs personnes sont dans la même pièce, il faut convient de programmer le thermostat à la personne qui « souffre le plus de la chaleur ». Les personnes frileuses peuvent porter des chaussettes ou une veste, etc. »

Il est plus avantageux de « laisser l’air conditionné allumé »

Selon les fabricants d’air conditionné, les climatiseurs utilisent plus d’électricité au moment de leur mise en marche.
À chaque fois qu’on les allume et les éteind, on consomme plus d’électricité.
En fait, « laisser son air conditionné constamment allumé » peut permettre de faire des économies d’énergie.
Les personnes en charge expliquent que « pour la santé, pour le confort, et d’un point de vue financier, nous conseillons de laisser l’appareil allumé ».

Surmonter les « nuits tropicales »

Le soir, quand la température ne baisse pas en dessous de 25 degrés, il s’agit de « nuit tropicale ». Il y a également un risque d’insolation lorsqu’on dort.
C’est pourquoi il est recommandé de garder près de son oreiller un verre d’eau « à température ambiante », et de boire avant de dormir et dès que l’on se réveille.
Sur le principe, il convient de laisser l’air conditionné allumé jusqu’au réveil.
Le manque de sommeil peut gravement nuire. Il est essentiel de dormir profondément pour permettre à son corps de récupérer.

  • Rafraîchir suffisamment la pièce avant de dormir.
  • Laisser l’air conditionné constamment allumé jusqu’au matin.
  • Boire un verre d’eau avant de dormir.
  • Laisser de quoi boire près de son oreiller. La boisson peut rester à température ambiante et il est recommandé de boire dès qu’on se réveille.
  • Rafraichir son cou avec un « oreiller de glace », etc.

Directeur Mitake 

« Veuillez vous réhydrater, en vous souvenant que « de toute façon, cette eau sera évacuée aux toilettes ». Fixez que vous laisserez une bouteille d’eau à côté de l’oreiller, et que vous boirez dès votre réveil. L’idéal est d’avoir de l’eau à température « ambiante ». Si vous utilisez de l’eau froide, le nerf sympathique risque d’être trop stimulé, ce qui réveille, et il ne sera peut-être plus possible de dormir.

Même la nuit, la température ne baisse pas dans les immeubles

Nous avons mené des études sur des cas réels d’insolation dans des immeubles en béton armé, et y avons observé l’évolution de la température au cours de la journée. C’est ainsi que nous avons pu confirmer que, dans les étages intermédiaires, en particulier, la température ne baissait pratiquement pas et restait à un niveau élevé. Selon le Pr. Shunji Ikaga de l’université de Keio, le béton armé retient facilement la chaleur, et même si la température extérieure baisse la nuit, la température des pièces ne diminue pas.

Le Pr. Ikaga attire l’attention sur le fait que, « en en particulier, dans beaucoup de vieux immeubles en béton armé, l’isolation est insuffisante. Il est donc nécessaire d’être vigilant car la température intérieure ne diminue pas même si la température extérieure diminue. Lorsqu’on éteint l’air conditionné pendant que l’on dort, la chaleur monte soudainement et cela devient dangereux ».

Quelques trucs pour « aérer » de manière efficace

  • Quand on rentre chez soi, aérer avant d’allumer l’air conditionné.
  • Faire attention à créer un flux d’air en « diagonale »
  • Lorsqu’il n’y a pas beaucoup de fenêtres, utiliser un ventilateur pour pousser l’air vers l’extérieur.
  • Même quand l’air conditionné est allumé, ouvrir et aérer de temps en temps.
  • Utiliser l’aération des toilettes et de la cuisine.

Porter une attention particulière aux « personnes âgées » et aux « enfants »

Prévenir les insolations chez les personnes âgées

Même si cela les embête, « les rappeler souvent » et les appeler à faire attention

Environ la moitié des personnes acheminées aux urgences en raison d’insolation ont plus de « 65 ans ».
Les personnes âgées sont moins susceptibles de ressentir la chaleur. Leur métabolisme de base étant plus faible, elles sont plus frileuses que des personnes plus jeunes.
Si elles se basent sur leurs sensations, elles peuvent dire « il ne fait pas encore chaud », et cela pourrait déjà être trop tard pour agir.
Il convient de définir une routine avec elles. Nous encourageons leur famille et leur entourage à leur rappeler au téléphone, ou en les rencontrant, qu’elles ont besoin d’allumer leur air conditionné.
Ensuite, il leur faut aussi boire en dehors des heures de repas, à des heures décidées à l’avance.

  • Les familles et proches ont besoin de vérifier qu’elles utilisent leur air conditionné par « téléphone ».
  • Les contacter par téléphone pour vérifier plusieurs fois par jour comment elles se sentent.
  • En moyenne, il convient d’allumer son air conditionné quand la « température de la pièce 室温 monte à 28 degrés (度) », ou le taux d’humidité 湿度 atteint 70%.
  • Laisser l’air conditionné allumé.
  • S’assurer qu’elles boivent à des heures fixes (le matin, à 10:00, à midi, à 15:00, pendant le dîner, avant de dormir, et au réveil)

Directeur Mitake 

« La famille et les proches peuvent vérifier que tout va bien en les appelant au téléphone et en leur demandant « en ce moment, quelle est la température de la pièce ? » et en indiquant précisément « Surtout, laisse l’air conditionné allumé jusqu’à ce que la température tombe en dessous de 28 degrés », etc. Ensuite, il est aussi important de dire « Je te rappelle dans deux heures » afin de dire que vous avez l’intention de vérifier que tout va bien. Cela peut paraître insistant, mais en leur rappelant régulièrement cela, ils s’habituent à mettre l’air conditionné, et c’est préférable ».

Les air-conditionnés sont-ils « mauvais pour la santé » ?

Depuis longtemps, certains disent que « les climatiseurs sont mauvais pour la santé ». Dans les faits qu’en est-il ?
Le directeur du Mitake explique « Il est vrai que si on refroidit trop la pièce, les genoux peuvent devenir douloureux, l’air de la pièce peut devenir sec, ce qui donne mal à la gorge. Néanmoins, si on programme la bonne température et le bon niveau d’humidité, c’est sans conséquence, je pense. Au contraire, le risque d’insolation augmente quand on n’utilise pas un air conditionné, et c’est surtout cela qui serait mauvais pour la santé ». Pour éviter les problèmes, on peut aussi faire en sorte que le vent de l’air conditionné ne souffle pas directement sur soi, et on peut porter un pyjama à manche longue.

Comment faire quand on n’a pas d’air conditionné ?

  • Pour se protéger de la lumière directe du soleil, on peut utiliser un Sudare すだれ ou des doubles rideaux 遮光カーテン (qui coupent la luminosité), on peut aussi créer un « rideau de verdure » avec des plantes.
  • Ouvrir les fenêtres pour laisser l’air circuler suffisamment.
  • Arroser le sol d’eau autour de la maison.
  • Mettre de la glace ou des packs de glace (保冷剤) dans une serviette que l’on roule et met autour du cou ou sous les aisselles, pour se rafraîchir.

※ Certaines municipalités proposent des aides financières pour l’installation d’air conditionné.

Attention à l’état de santé des « enfants »

Les enfants n’ont pas encore acquis la capacité de réguler la température de leur corps. C’est pour cela qu’ils n’évacuent pas facilement la chaleur de leur corps.
En outre, leur taille étant plus petite, ils sont plus près de la réverbération du sol, et en subissent plus facilement les conséquences.
Comme ils ne sont pas en mesure de dire comment ils ne se sentent pas bien, les adultes doivent surveiller ces changements, et s’assurer qu’ils boivent suffisamment.

  • Surveiller tout changement de l’état de santé.
  • Parler régulièrement aux enfants et vérifier que leur état de santé ne change pas.
  • Si un enfant sue beaucoup, si son visage est rouge, le faire se reposer à l’ombre, dans un endroit frais.
  • Donner aux enfants de quoi boire avec beaucoup de glaçons.
  • Ne pas les laisser s’amuser dehors pendant de longues heures.

Directeur Mitake 

« Certains parents leur donnent des bouteilles en plastiques qu’ils ont congelées. En fait, nous conseillons plutôt de leur donner une bouteille d’eau avec beaucoup de glaçons ». Les enfants peuvent boire des boissons plus froides que la température ambiante. Aussi, il me semble mieux de mettre beaucoup de glaçons dans une gourde et d’y rajouter de l’eau du robinet s’ils boivent le liquide en une seule fois.

Attention aux « insolations dans les poussettes »

Les poussettes sont près du sol. Aussi, les enfants sont plus près de la réverbération du sol, et en subissent plus facilement les conséquences. C’est pour cela que leur température peut monter plus facilement.
En y mettant un toit, la chaleur ne s’échappe plus.
Il convient de vérifier régulièrement les expressions du bébé, et de l’hydrater, etc. régulièrement.

  • Pendant la promenade à l’extérieur, ne pas faire plus que nécessaire. Prévoir son trajet (lieux, temps, chemins).
  • Choisir une « poussette haute », avec « maillage » (メッシュ素材) (NdT, le maillage permet de laisser passer l’air).
  • Placer une serviette qui contient un pack de glace à plat dans la poussette.
  • Même lorsqu’on met une visière, vérifier régulièrement les expressions du bébé.
  • Si le visage de l’enfant devient rouge, s’il a du mal à respirer, lui donner de quoi boire et se reposer au frais.

Directeur Mitake

« Avant de sortir, il est essentiel de vérifier le temps et le chemin à prendre, et de prévoir de ne pas en faire trop. Ne pas faire plus que ce qui est possible. Il est tout aussi important d’avoir le courage de ne pas « trainer son enfant » inutilement. En particulier, il est nécessaire d’être vigilants avec les frères et sœurs. De plus, nous recommandons de prendre les enfants souvent dans les bras, de vérifier que leur corps n’est pas trop chaud, de regarder comment ils suent, si leur visage est rouge et de vérifier leurs couches ».

Lorsqu’on sort

Quand il y a des risques d’insolation, il est important de « ne pas sortir ». Cependant, quand on ne peut pas éviter de sortir, il convient d’éviter la lumière directe du soleil, et de porter des vêtements frais, dans la mesure du possible. Pensez à emmener avec soi une gourde pleine pour pouvoir boire régulièrement. Éviter de sortir pendant de longues heures.

  • Changer les heures de sortie pour des heures plus fraiches, telles dans la matinée ou fin d’après-midi.
  • Se protéger des rayons de soleils avec une ombrelle ou un chapeau.
  • Emmener de quoi boire pour se réhydrater à tout moment.
  • Porter des vêtements amples. Desserrer les boutons du col pour s’assurer que l’air passe.
  • Choisir des sous-vêtements qui sèchent vite.

※ Les personnes qui souffrent de pression artérielle élevée ou de maladie cardiaque ont besoin de consulter leur médecin concernant la façon de s’hydrater et de reconstituer la perte de sodium.

« Les repas sont aussi importants »

Pour lutter contre les insolations, il ne suffit pas de boire beaucoup, ce qui est bien sûr important. Le Dr. Shoichi Ota (太田祥一), spécialiste des insolations explique : « Il est également important de manger des laitages et de la viande pour compléter la nutrition par des protéines. Il convient aussi de bien gérer sa condition physique ». Les personnes qui n’ont vraiment « pas d’appétit» ont aussi besoin d’être vigilantes sur ce point.

Se souvenir des « gestes qui sauvent »

Insolations et nouveau coronavirus

Le nouveau coronavirus est toujours présent cet été et le port du masque associé au manque d’exercice peut augmenter le risque d’insolation. Quand il est possible de garder une distance suffisante avec les autres, il faut enlever son masque par mesure de lutte contre la chaleur.

  • Ne pas faire des travaux difficiles avec un masque.
  • Enlever son masque quand on peut maintenir une distance suffisante entre soi et les autres.
  • Lorsqu’on voit une personne qui ne se sent pas bien dans un endroit où il fait chaud, commencer par agir comme si on suspectait une insolation.
  • Quand il faut faire boire cette personne pour les premiers secours, lui donner des boissons récemment achetées.

Directeur Mitake 

« Les symptômes de l’insolation et du nouveau coronavirus sont similaires. À moins d’être un professionnel de la santé, c’est difficile de les distinguer. Quoi qu’il en soit, il est important d’à la fois éviter les coups de chaleur et de prévenir consciencieusement les infections. « Ne pas avoir d’insolation » et « ne pas infecter ». Si vous voyez qu’une personne a un malaise dans un endroit où il fait chaud, commencez par l’aider en suspectant une insolation. Pour lui donner de quoi boire, il est nécessaire de prendre certaines dispositions telles que n’approcher de sa bouche qu’une bouteille nouvellement achetée.

En outre, il est recommandé de se laver les mains pour empêcher la transmission du nouveau coronavirus, et en fait, des mains lavées à l’eau froide peuvent aussi être efficaces pour rafraîchir le corps. Se laver les mains un peu plus longtemps et avec attention. Le sang qui passe dans les veines de la main se refroidit et cela peut être aussi efficace que lorsqu’on refroidit les aisselles. »

Autres articles utiles

Partager cet article :
Cet article vous a-t-il aidé ?
Comment pouvons-nous améliorer cet article ?
Article Précédent Les enfants, les personnes âgées ou fragiles et la chaleur au Japon
Article Suivant Prévisions météo en chiffres
Sommaire
error: