Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Assurances non-vie 損害保険 et COVID-19 au Japon

Vous êtes ici :
< Retour

Cet article se base sur une synthèse de sites de courtiers en assurance et de plusieurs notices de compagnies d’assurance cancer, vie, soins médicaux, auto, habitation etc. Il cherche à répondre à la question de la couverture lorsque l’on est infecté par le nouveau coronavirus. Cet article ne parle que des assurances au Japon.

Assurance non-vie se dit : 損害保険 = songai hoken. Il s’agit des assurances complémentaires de soins, les assurances maladie, auto, voyage, par exemple.

Pour voir ce qui se passe avec une assurance vie, en cas de COVID-19, se reporter à l’article « Assurances vie et COVID-19 au Japon« .

Parce qu’il s’agit d’argent, Infos Locales au Japon doit insister.
Ces informations peuvent avoir évolué. Infos Locales peut avoir mal compris. Il convient donc de vérifier avec son assureur ce qu’il en est, car les conditions peuvent changer à tout moment. Cet article est donné à titre indicatif, et surtout, ne comporte aucune promesse de résultat.

En cas d’infection par le nouveau coronavirus, peut-on demander à son assurance non-vie d’appliquer la clause des prestations d’hospitalisation ?

La réponse, en très court, est : « cela dépend du contrat et de la compagnie. Mais il y a des points communs ». Cet article donne les points communs. Il convient ensuite de parler avec son assureur. Une liste des a

Les assurances pour la couverture maladie

Infos Locales au Japon : En temps normal, les assurances vie couvrent l’hospitalisation en cas de maladie. Nous parlons ici d’assurances qui couvre la maladie 疾病を補償する保険(特約) = Shippei wo hoshô suru hoken (tokuyaku). Par exemple, il s’agit des assurances pour le traitement 医療保険 = iryô hoken, ou les assurances de garantie du revenu 所得補償保険 = shotoku hoshô hoken. Au moment de la souscription, on choisit le montant couvert par jour d’hospitalisation, et les clauses expliquent ce qui est couvert, à partir de combien de jours d’hospitalisation et pour combien de temps.

Courtiers en assurance : La COVID-19 engendre une pneumonie. En tant que telle, elle est couverte par la plupart des assurances non-vie qui acceptent de couvrir une maladie.

En cas de mise en observation dans les établissements d’hébergement et à domicile
Depuis le 2 avril 2020, le Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales a passé des ordres pour que les personnes qui peuvent être mises en observation sans hospitalisations puissent rester dans un établissement d’hébergement ou à domicile. S’agissant d’un motif impérieux, une partie des assurances acceptent d’appliquer la compensation en cas d’hospitalisation.

Les assurances pour couverture des blessures

Infos Locales au Japon : La couverture des blessures est un autre type de contrat d’assurance 傷害を補償する保険(特約) = Shōgai o hoshō suru hoken (tokuyaku). On pourrait l’assimiler à une assurance accidents. Il s’agit par exemple des assurances accidents 傷害保険 = shôgai hoken, qui n’ont pas de clause assurance maladie. Certaines options peuvent être combinées à cette assurance, dont notamment l’assurance pour couvrir les maladies transmissibles désignées, 特定感染症危険補償特約 = Tokutei kansen-shō kiken hoshō tokuyaku

Courtiers en assurance : La COVID-19 engendre une pneumonie. en tant que tel, elle n’est pas un accident. Les clauses 特定感染症危険補償特約 ne couvrent que 3 types de maladies infectieuses dont le nouveau corona virus ne fait pas partie. Aussi, l’assurance ne compensera pas une infection de cette manière.

Toutefois, certaines compagnies d’assurance ont révisé leurs produits pour couvrir « les maladies infectieuses désignées pour lesquelles les mêmes mesures que celles des maladies infectieuses désignées sont prises par ordonnance gouvernementale ». Dans ce cas, on peut être éligible à un paiement si on a souscrit à ce type de contrat. Les personnes qui ont été diagnostiquées depuis le 1er février 2020 peuvent recevoir des compensations rétroactivement, si elles ont un contrat auprès de ces assurances. Se renseigner.

Assurance voyage à l’étranger

Infos Locales au Japon : L’assurance voyage à l’étranger 海外旅行保険 = kaigai ryokô hoken, est celle que l’on achète généralement auprès d’une agence de voyage ou dans les aéroports pour une couverture santé pendant le voyage. Il s’agit d’assurances de durée approximativement équivalente à la durée du voyage.

Courtiers en assurance : Concernant les clauses accident et maladie, les mêmes règles que ci-dessus s’appliquent.

Attention toute fois. Même si on est, en principe éligible, il y a des exceptions.

  1. Certaines assurances demandent d’avoir commencé un traitement au moins avant la fin du contrat, et surtout dans les 72 heures qui suivent la fin du contrat. Après cela, elles n’acceptent plus le paiement.
  2. Certaines assurances étendent automatiquement la responsabilité pour couvrir la quatorzaine dans un hôtel ou équivalent après le retour au Japon, et dans ce cas, elles demandent que la règle précédente soit vraie.
  3. Certaines assurances demandent que le traitement commence dans les 30 jours après la fin de leur responsabilité de couverture.

De plus, si le gouvernement ordonne la suspension des vols ou de ne pas voyager, et si on a déjà souscrit au contrat d’assurance, certaines assurances acceptent de rembourser les frais d’annulation du voyage.

Certaines assurances acceptent également de payer des dédommagements quand les pays refusent l’atterrissage de personnes en provenance du Japon. Il convient de vérifier sur la page du ministère des affaires étrangères la liste des pays qui interdisent l’entrée des ressortissants en provenance du Japon.

Renouvellement des contrats et délais de paiement

Les personnes qui ont du mal à faire les démarches ou payer leurs cotisations peuvent bénéficier d’un délai, dans le cadre de mesures exceptionnelles. Contacter son assureur.

Assurances responsabilité civile (auto)

En réponse à l’annonce du ministère des Terres, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme de prolonger la période d’inspection des véhicules, certaines compagnies d’assurances ont reporté les dates de renouvellement de contrat. Normalement, ces dates sont passées. Il convient de vérifier auprès de son assurance.

Trouver les explications de chaque assurance non-vie sur ce sujet

Hoken Clinic a mis le lien vers la page d’explication de chaque compagnie sur leur façon de gérer les personnes atteintes de la COVID-19.

Cette information se base en grande partie sur l’article de Hoken Clinic, mis à jour le 19 août 2020.


Précédent Assurances vie 生命保険 et COVID-19 au Japon
Suivant Le système de lutte contre la précarité au Japon
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Table des matières