Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Carte de communication des instructions pour la gestion de la santé maternelle

Vous êtes ici :
< Retour

母性健康管理指導事項連絡カード. Les femmes enceintes peuvent ressentir beaucoup de stress à travailler dans un bureau pendant la menace du nouveau coronavirus. Aussi, le gouvernement a modifié les directives concernant les congés et aménagement en entreprise pour les femmes enceintes, afin de préserver bébés et mamans. Il s’agit de mesures temporaires valables depuis le 7 mai 2020 jusqu’au 31 janvier 2021.

Description générale du système

Plus précisément, si lors d’une visite médicale ou avec un médecin traitant, il apparaît que les femmes enceintes ressentent un stress, et si il en est fait mention sur le lieu de travail, les employeurs ont maintenant le devoir d’y répondre en changeant le travail de la future maman. Le but est de ne pas mettre la personne dans une situation qui risque de la contaminer par la COVID-19, en lui permettant le télétravail, ou autorisant des congés de maternité.

Un document permet de gérer plus facilement l’état de santé des futures mamans.

Son nom est : 母性健康管理指導事項連絡カード Bosei kenkō kanri shidō jikō renraku card.

Cette carte décrit les instructions de gestion de la santé maternelle. Elle est émise par les médecins pour permettre un meilleur dialogue avec les employeurs. Les Bureaux du Travail du ministère, répondent aux questions dans chaque préfecture, si les employeurs ne connaissent pas ce système.

Si les entrepreneurs ne se plient pas à ces mesures, ils devront se soumettre à des formations. Ils recevront un avertissement voire, feront l’objet d’autres mesures pour les forcer à s’y plier. Le ministère de la santé a déjà informé la Japan Medical Association. Il a également mis en place un système d’information et rappel ces mesures aux différentes associations économiques concernées.

Fonctionnement

  1. La femme enceinte consulte son gynécologue / obstétricien
  2. Elle reçoit des instructions pour la gestion de sa santé, ainsi que le Formulaire 母性健康管理指導事項連絡カード.
  3. Elle présente ce document à son employeur (service du personnel, en temps normal, s’il s’agit d’une entreprise importante). L’employeur peut poser ses questions à un spécialiste en médecine du travail pour étudier comment appliquer les mesures, par exemple. Le gouvernement recommande de parler avec la femme enceinte pour définir les aménagements si nécessaire.
  4. L’employeur applique les mesures disponibles pour répondre aux instructions des médecins.

Employeurs, attention à la loi

La loi sur l’égalité des chances pour l’emploi interdit aux employeurs les traitements désavantageux tels que le licenciement pour avoir demandé ou reçu des mesures de gestion de la santé maternelle.

Les employeurs ont le devoir d’empêcher le « harcèlement maternel » sur le lieu de travail, y compris suite à la demande d’une employé de bénéficier des mesures de gestion de la santé maternelle.

Les travailleuses dont les employeurs n’appliquent pas les mesures de gestion de la santé maternelle peuvent consulter les bureaux du travail de leur région.

Sources

==== Aussi sur Facebook

Note : Ce document avait été publié sur Facebook dès le mois de mai (bien avant l’existence de ce site). Le ministère japonais de la Santé en rappelle l’existence au moment où il prolonge les mesures spéciales d’indemnités de congés pour les femmes enceintes.

Articles connexes


Précédent Explications sur le télétravail (en japonais)
Suivant Prévenir la dépression liée au télétravail
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Table des matières