Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.

Coin COVID

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Cette page encourage donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

Okinawa Préf., le 26 mars 2021

Vous êtes ici :
< Retour

Le gouverneur d’Okinawa annonçait le 26 mars 2021, qu’il serait peut-être nécessaire de faire une déclaration de l’état d’urgence local. Il appelle les gens qui se trouvent dans la préfecture à

  • Se soumettre à des tests de dépistage s’ils ont des raisons de se croire infecter, et
  • à restreindre leurs activités sociales pour le moment.

Le discours

Aujourd’hui, la préfecture d’Okinawa enregistre 89 nouveaux cas positifs pour le nouveau coronavirus. Nous n’avons pas arrêté la propagation soudaine des infections.

Au cours de la dernière semaine, le nombre de nouveaux cas positifs a également atteint 416 personnes. Cela qui correspond à une progression de plus de 90% en comparaison avec la semaine précédente. La vitesse de propagation du virus s’accélère également. Une grande partie des voies d’infection sont liées à des situations dans lesquelles on mange ou boit entre habitants de la préfecture.

Lorsqu’on observe la situation en utilisant les indicateurs de décision des niveaux d’alerte, on voit que 545 personnes se trouvent en observation. Il y a eu 416 nouveaux cas, et que le niveau infectieux a atteint celui qui avait causé la réduction des horaires, au titre des mesures d’urgence exceptionnelles, pour les établissements de restauration de 5 villes de la préfecture à la fin du mois de janvier 2021.

Au cours de la dernière semaine, le nombre de nouveaux patients infectés est aussi passé à 25,43 /100 000 personnes. Au classement des préfectures selon leur état infectieux, Okinawa se trouve dans la pire des situations, après la préfecture de Miyagi. Si cela devait continuer, la préfecture deviendra la région du pays qui présente le plus grand risque de contagion.

Pour le moment, dans la préfecture, le virus se propage essentiellement dans les jeunes générations. Cependant, pour qu’il ne se propage plus, et aussi pour permettre à l’économie de la préfecture de se rétablir, nous avons besoin d’arrêter cette propagation infectieuse au niveau actuel.

Aujourd’hui, nous avons tenu une réunion des associations liées aux politiques économiques et avons partagé notre sentiment de crise avec chaque organisation. Nous nous accordons sur le fait que, face à la situation infectieuse difficile actuelle, il est essentiel que toutes les industries travaillent avec les administrations afin de prévoir des mesures de prévention de la propagation du virus.

En tant que représentant de la préfecture, je souhaite envisager toutes les mesures disponibles pour endiguer cette propagation du virus. Nous envisageons de demander aux habitants de la préfecture de l’auto-restriction concernant les sorties. Naturellement, nous envisageons également de demander au gouvernement de raccourcir les horaires d’ouverture des restaurants, etc., qui sont la principale source d’infection, et de fournir un soutien financier en conséquence.

Hier, le ministre Nishimura m’a contacté et s’est montré très préoccupé par la situation infectieuse de notre préfecture. Aussi, il a formulé l’opinion qu’il serait nécessaire de mettre en place des mesures fortes. La décision de mesures qui restreignent la liberté individuelle et les activités économiques n’est pas sans conséquences. Aussi, après avoir recueilli l’avis des associations liées aux politiques économiques, et sur l’opinion du comité des experts, selon la situation infectieuse future, il sera probablement nécessaire de tenir de nouveau une réunion avec les associations liées aux politiques économiques ce dimanche, et de prendre des décisions générales.

En outre, aujourd’hui, j’ai patrouillé dans les quartiers de divertissement avec trois responsables en charge. Nous étions accompagnés du syndicat de l’industrie de la restauration et du syndicat de l’industrie de la restauration à caractère social. Les patrouille parcourent les centres-villes des 5 villes d’Okinawa, Naha, Urasoe, Uruma, et Ginowan. Leur rôle est d’appeler les gens à la coopération aux mesures de prévention de la propagation du virus. Elles distribuent en même temps des dépliants éducatifs et informatifs. Parallèlement, elles visitent les établissements qui affichent un autocollant Shisa, etc., vérifient la manière dont les mesures de prévention de la propagation du virus sont prises et comment cela se passe avec leurs usagers.

En outre, des tests PCR gratuits et ciblés seront accessibles aux employés de restaurants qui comprennent un service de divertissement ou de contact dans les districts de Naha et Matsuyama. À compter de demain 27 mars, jusqu’au 11 avril, il s’agira d’une période de mise en œuvre intensive, pendant laquelle seront testés gratuitement 100 personnes par jour, soit 1600 personnes en 16 jours. Des coupons à cet effet ont été distribués dans le district de Matsuyama. Les personnes en leur possession peuvent se rendre au centre de tests de dépistage désigné, et s’y faire tester gratuitement. Nous insistons pour que les personnes qui pensent avoir des raisons de le faire s’y rendent. À compter de ce soir, les patrouilles de surveillance distribueront ces coupons de temps en temps.

Ensuite, pour continuer à limiter le risque de propagation du virus en raison des flux de personnes, le système de tests NAPP de l’aéroport de Naha va également mettre en place des réductions pour les étudiants. Il prévoit, entre autres, d’élargir et augmenter le nombre de tests de dépistage. Par ailleurs, la préfecture a mis en place un système qui permet à toute personne dans la préfecture, à tout moment, et pour un prix bas, de faire des tests PCR.

Cette formule a pour but d’essayer d’empêcher la propagation sans qu’on connaisse les voies d’infection de manière certaine. De plus, l’État envisage d’étendre le système de tests de dépistage. Il va par exemple faire des tests de monitoring et la préfecture prévoit de coopérer afin de contrôler la propagation infectieuse.

De même, nous avons besoin d’identifier et prévenir le plus tôt possible une épidémie liée aux souches mutantes du virus. Aussi, nous élargissons le screening des variantes à tous les échantillons de test de dépistage administratifs qui s’avèrent positifs. Les institutions médicales désignées pour les maladies infectieuses coopèrent afin de procéder également à ces dépistages sur les cas COVID qui sont déjà hospitalisés.

Au cours de l’année écoulée, de nombreuses personnes ont compris et coopéré aux mesures de prévention de la propagation du virus, alors que cette crise du coronavirus perdure. Malgré tout, l’important est que chacun partage le sentiment actuel de crise, comprenne ces mesures contre ces infections, et s’assure qu’elles soient mises en pratique.

Pour le moment, je demande à tous de s’autorestreindre concernant les fêtes et pots de bienvenue, les fêtes et pots de départ, les autres « pots », et réunions autour d’un verre. Les personnes qui sont inquiètes, ou celles qui prévoient de voyager sont invitées à faire un examen de santé préalable et de se soumettre à un test de dépistage PCR. Je pense que tout le monde souhaite revenir au plus vite au mode de vie antérieur. C’est aussi pour cela que je demande à tous mes concitoyens de la préfecture de s’accrocher avec nous. Invitons les gens à se soutenir mutuellement, à se faire confiance, à porter un masque, à garder des distances physiques entre eux, etc.

Je vous remercie pour votre coopération.

Autres informations utiles concernant cette conférence

Centres de consultation médicale en japonais

La page du centre pour les tests de dépistage intensifs à bas prix se trouve ici.

Centres de consultation santé

Centres de consultation santé

Centres de consultation médicale avec interprète

Interprètes, y compris pour les centres de consultation santé

- Cliquer sur la croix à gauche de chaque ligne pour en voir les détails.
- En cliquant sur un téléphone, on peut appeler directement.
- Cliquer sur la mappemonde pour aller sur le site internet.

Il est possible d’écouter cette conférence en entier en se référant à l’article suivant :

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Précédent 2021-04-10 – Okinawa – à propos des mesures prioritaires (12 avril – 5 mai 2021)
Suivant Okinawa (préf.) Prime de coopération aux demandes
Sommaire
error: