Il y a beaucoup d'informations. Il vaut mieux commencer par chercher ici !

Generic filters
Sur ces mots seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans le résumé
Trier par type d'article
Actualités
Coin Quotidien
En cas d'urgence
Coin Intempéries
Coin Conjoncture, COVID, tensions internationales
Coin Conférences de presse
Frontières & Immigration
Vaccinations (Toutes)
Events

Essayez une recherche comme : fiscalité des retraitésmy numberimmigration...

Pas de réponse ? Cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran !
Actualités | Support | Soutenir le site / Offrir un café

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Cette page encourage donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

Bord de mer, baignade, les précautions importantes

Vous êtes ici
< Retour
Sommaire

Le Japan Coast Guard a publié un site sur la sécurité de la baignade au Japon. Ce guide décrit en détail les dangers et les choses qu’il faut connaître pour se baigner ou faire des sports nautiques au Japon.

Le site est très riche et Infos Locales au Japon ne traduit que cette page. Il peut être utile de lire les autres pages également.

Source : 海で遊ぶときの注意| ウォーターセーフティガイド (mlit.go.jp)

Précautions à prendre lors des loisirs maritimes

1. Tout d’abord, commencer par mieux connaître la mer

Capacité de flotter

  • En principe, lorsqu’il y a de l’air dans leurs poumons, les humains flottent. Lorsque leurs poumons manquent d’air, ils coulent. Quand il y a de l’air dans les poumons, jusqu’à 5 % de leur corps flotte (jusqu’à 2 % dans l’eau douce).

Météo et flux et reflux des marées, etc.

  • Avant de partir en mer, vérifier la météo et les heures des marées, entre autres. Pendant la baignade, les risques liés à des vents forts, des éclairs et de hautes vagues augmente quand le temps se gâte. Même au bord de la mer, les déferlantes empêchent de passer, et même quand l’eau est peu profonde à marée basse, il peut devenir impossible de rentrer à marée haute.
  • La page d’estimation des marées se trouve ici. (Lien vers la page d’estimation des marées fournie par le département d’information maritime des garde-côtes japonais)

Les accidents causés par les effets de la marée

Une personne s’était rendue sur le rivage rocheux pour prendre un bain de soleil ou nager lorsque la marée était basse. Elle a remarqué que la marée était maintenant haute, mais elle n’a pas pu revenir par ses propres moyens et a appelé le 118.

Vent

  • Deux types de vent soufflent le long de la mer : les vents du large (brises de terre) et les vents de terre (brises de mer). Les vents du large soufflent de la terre vers la mer, et les vents de terre soufflent de la mer vers la terre. Les vents de terre soufflent fréquemment autour de l’heure du déjeuner, mais selon le schéma de pression atmosphérique et la géographique, ils peuvent devenir des vents du large.

    Si le vent du large est fort, des moyens de transport comme les bateaux en caoutchouc sont poussés de plus en plus dans le sens du large, et ne parviennent plus à revenir. C’est pourquoi il convient d’être très prudent. Il est donc important de savoir que les objets flottant sur l’eau sont plus sensibles au vent que l’on ne le pense et qu’ils peuvent être emportés pour un rien.

Les accidents causés par des vents violents

En élève de primaire jouait sur une bouée à environ deux mètres de la plage. Pendant que le regard de son père regardait ailleurs, le vent l’a emporté à environ 10 mètres vers le large. Son père a essayé de la rattraper en nageant, mais la vitesse du courant été trop grande et il n’a pas pu y parvenir. Le courant avait emporté l’enfant jusqu’à 100 mètres de la plage, quand un bateau de sauvetage l’a secouru.

Les vagues 波浪 (harô)

  • On appelle les « vagues » qui se forment selon la force du vent qui souffle à un endroit sur la mer des vagues liées au vent 風浪 fûrô.
  • Ensuite, il y a ce que l’on appelle la houle うねり uneri, qui est une vague qui se propage dans une zone dans laquelle le vent ne souffle pas, ou qui est le reste d’une vague lorsque le vent change soudain de direction. Ce sont les deux types de vagues. (Les vagues liées au vent et la houle sont communément appelées vagues.)

À gauche, le vent vu horizontalement.
À droite, le vent vu de haut.
La flèche jaune montre le sens du vent. La flèche bleue montre le sens des vagues.
Dans le cercle pointillé, la zone qui subit le vent :  vagues liées au vent.
Les vagues en dehors du cercle sont la houle (uneri).
À gauche, le vent vu horizontalement.
À droite, le vent vu de haut.
La flèche jaune montre le sens du vent.
La flèche bleue montre le sens des vagues.
Dans le cercle pointillé, la zone qui subit le vent : vagues liées au vent.
Les vagues en dehors du cercle sont la houle (uneri).
  • Hauteur des vagues significatives 有義波高(yûgihakô)
    Les prévisions de la Japan Meteorological Agency que l’on voit souvent pour les vagues, portent le nom de « hauteur des vagues significatives 有義波高(yûgihakô) ». Lorsque des conditions de vagues similaires persistent, une vague sur 100 correspond à 1,5 fois la hauteur de vague significative, et une vague sur 1 000 correspond à près de deux fois la hauteur de vague significative ! Même si les prévisions météorologiques annoncent une hauteur de vagues de 1 mètre, une vague sur mille peut atteindre près de 2 mètres.
  • Les vagues à surveiller
    • Grandes vagues 一発大波 ⇒ Lorsque les vagues se chevauchent pour former une grande vague (vagues pyramidales 三角波) et se concentrent en un seul endroit pour former une vague extrêmement grande.Vagues de Doyo 土用波 ⇒ Il s’agit de vagues séparées par une distance assez longue, qui prennent naissance dans les environs d’un typhon qui se trouverait à plusieurs milliers de kilomètres au sud du Japon, et qui se propagent jusqu’aux côtes le long du Pacifique.
    • Vagues déferlantes, vagues scélérates ⇒ Voir le 2. « Où et quand peut-on se baigner ? »

Le courant alternatif 離岸流

  • Il faut prendre garde aux forts courants marins, aussi connus sous le nom de courant d’arrachement 離岸流 (Ringaryû) ou « rip currents ». Le courant d’arrachement est un courant particulièrement fort. Il peut transporter vers le large une personne qui y rentre sans qu’elle ne s’en aperçoive. C’est pour cette raison qu’il est particulièrement dangereux. (Même un excellent nageur tel qu’un athlète olympique peinerait à nager à contre-courant.)
  • Le courant d’arrachement se déplace sur une zone maritime étroite d’une largeur de 10 à 30 mètres. Les personnes qui se trouvent prises dans ce courant peuvent s’en échapper en nageant calmement, en parallèle à la côte. Une autre solution valide est d’attendre en flottant les secours sans perdre ses forces à nager (flotter et attendre).

Jusant 戻り流れ (reflux de la marée)

  • Comme on peut le voir sur l’image ci-dessous, le jusant est un phénomène qui peut se produire lorsque le littoral a une topographie accidentée (topographie cuspidienne), que les vagues qui s’écrasent au sol essaient de retourner vers la mer et qu’un fort courant de reflux se forme. Quand les vagues sont hautes, abstenons-nous de vous rapprocher du bord de mer.

A picture containing outdoor, sky, water, cloud

Description automatically generated

topographie cuspidienne (Vue de haut)

Topographie, changement dans le flux des vagues et des marées

  • Dans la mer, il y a des endroits qui deviennent brusquement plus profonds ou dans lesquels la vitesse du courant peut s’intensifier quand la marée descend. Il convient de connaître le lieu de baignade afin de ne pas paniquer lorsqu’on perd pied ou n’arrive pas à rentrer. Ensuite, les vagues et les marées changent constamment. Il est important de surveiller attentivement l’évolution de la mer.

2. Quand et où doit-on se baigner ?

  • En mer, il convient de nager dans les zones de baignade surveillée. En outre, il est fondamental de protéger sa vie (autosauvetage) de soi-même quand on se détend dans un environnement naturel tels que le bord de mer ou le long d’une rivière.

Qu’appelle-t-on une zone de baignade surveillée ?

  1. Une plage sur laquelle des sauveteurs, des maîtres nageurs, etc. sont toujours présents.
  2. Des bouées y sont placées pour indiquer les zones de baignade.
  3. Des drapeaux indiquant les zones de baignade (drapeaux de zone) sont installés.
A picture containing text, screenshot, map

Description automatically generated

Conditions naturelles propices à la baignade

  • Il est également important de nager dans des conditions naturelles propices à la natation.
    • Les meilleures conditions sont quand la mer est calme.
      Pour les vagues, les rouleaux conviennent relativement bien.
      (Les rouleaux ont tendance à se produire sur les plages de sable peu profondes.)
    • Quand le vent ne souffle pas ou quand il souffle en direction de la terre.

① Exemples de vagues calmes (rouleaux)

Caractéristiques des lieux qui nécessitent une attention particulière

  • Dans les endroits suivants, on peut trouver des zones qui deviennent soudainement profondes ou des zones dans lesquelles se forment de forts courants de plusieurs types. Ils sont donc très dangereux.
    • Près des structures telles que les promontoires et les brise-lames au large.
    • Dans les endroits où il y a une risberme
① Près des structures telles que les promontoires et les brise-lames au large.
A picture containing design

Description automatically generated

 La structure des objets contre lesquels se heurtent les vagues près des promontoires (structures artificielles destinées à empêcher l’écoulement du sable) peut mener à un changement des vagues et des courants d’arrachement s’y forment plus facilement. En outre, à proximité de structures telles que les brise-lames qui se trouvent au large, des courants complexes peuvent se former, provoquant de grandes vagues connues sous le nom de vagues triangulaires.

De même, lies pierres dont sont fabriqués les promontoires présentent de fortes pentes et sont humides. En cas de chute accidentelle, il est particulièrement difficile d’y remonter. Par conséquent, il faut s’abstenir de s’y amuser.

A picture containing water, nature, beach, text

Description automatically generated
② Lieux dans lesquels il y a une risberme

 L’action des vagues forme de petites montagnes sur les plages sablonneuses en bordure du ressac. On les appelle des « risbermes »
 Les risbermes se forment lorsque le sable et le gravier sont transportés du fond de la mer par le ressac. Aussi, il convient d’être prudent à leur proximité, car elles peuvent indiquer que la mer y est profonde.
 (Dans ces endroits, la zone proche du ressac est molle et les pieds s’enfoncent. Les vagues s’y brisent en succession rapide.)

A picture containing nature, outdoor, sky, water

Description automatically generated
A picture containing outdoor, nature, sky, ground

Description automatically generated

Conditions naturelles impropres à la baignade

  • Les conditions naturelles suivantes rendent la baignade dangereuse.
    • Dans le cas de rouleaux et de vagues déferlantes
    • Des vents inférieurs à 6 m/s (※) sont propices à la baignade, mais un vent qui souffle à une vitesse de 2 m/s de la terre vers la mer peut emporter des flotteurs à une vitesse qui empêche de les rattraper. Il convient donc d’y faire attention.
  • Issu du manuel 2005 sur le calendrier et l’infrastructure des plages, association japonaise des ports de plaisance et des plages, supervisée par les autorités portuaires du ministère des Terres, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme.
① Rouleaux et déferlantes

Exemple de plages propices à la baignade

Les zones de baignade

Exemple de plages depuis lesquelles il ne faut pas se baigner

Plages dangereuses pour la baignade
  • La baignade en dehors de la zone de baignade peut entraîner des collisions avec des embarcations, des bateaux de plaisance et d’autres véhicules, ce qui peut provoquer des accidents graves. Il faut donc toujours se baigner dans la zone de baignade.

Accidents de collisions impliquant des nageurs avec des embarcations.

 Un homme nageait à 10-15 mètres du rivage lorsqu’il est entré en collision avec une moto aquatique qui passait. L’homme a subi des lacérations à la tête et a été transporté aux urgences.

  • La baignade n’est pas autorisée sur les plages contrôlées si elles sont fermées à la baignade, par exemple en raison de mauvaises conditions météorologiques. Suivez les instructions des gestionnaires de la plage, et les indications des drapeaux bleu, jaune et rouge (drapeaux des conditions de baignade) pour informer les usagers de la plage des conditions de baignade du jour.

Les drapeaux concernant la baignade
  • En cas d’alerte au tsunami, les autorités locales lancent une alerte par le biais des hauts-parleurs et en informent la direction de la plage et les sauveteurs, etc. Parallèlement, selon l’endroit, ils informent de l’urgence de la situation en déployant notamment un drapeau orange. (voir le diagramme ci-dessous). Dans ce cas, il convient de suivre calmement les instructions données sur les panneaux d’évacuation en cas de tsunami (etc.) et d’évacuer en suivant les itinéraires d’évacuation indiqués.

Exemples d’outils visuels annonçant une alerte au tsunami.

A red and white checkered square

Description automatically generated with low confidence

La JMA impose l’utilisation d’un drapeau rectangulaire à carreaux rouges et blancs comme moyen d’informer des alertes « attention, vigilance » à des tsunamis ou des tsunamis majeurs.

Drapeaux orange pour signaler l’imminence d’un tsunami
Extrait de la page #beOrange.

Exemples de panneaux indicatifs pour l’évacuation en cas de tsunami.

A green and white sign

Description automatically generated with low confidence

Exemples de panneaux d’évacuation en cas de tsunami
Extrait des données de l’Association japonaise de l’industrie de l’enseigne.


Références : Dans le cas des rivières

La baignade dans les rivières est généralement libre, mais il existe des endroits où la baignade est interdite par les autorités locales. Il convient donc de vérifier les informations des mairies (etc.) et de nager dans un endroit sécurisé. Sur les lieux de baignade en rivière ⇒ Voir ici (lien vers le Waterside Safety Handbook publié par le Children’s Waterside Support Centre de la River Foundation).

3. Certaines espèces d’animaux marins sont dangereuses

 La mer est pleine de vie marine dangereuse, notamment de méduses et de raies. En cas de piqure par un de ces animaux, sortir immédiatement de l’eau et se rendre dans un établissement médical tel qu’un hôpital.

Les principaux organismes marins dangereux

  • Zones côtières : Méduses, bonefish, requins, etc.
  • Rivages rocheux et récifs coralliens : Pieuvre à anneaux bleus, oursins diadèmes, poissons-lion, murènes, anémones de mer, acanthaster pourpre, oursins fleurs, conus geographus et autres mollusques de la famille des Conidae, coraux, etc.
  • Sol sablonneux : amphinomidae, raies, inimicus japonicus, etc.
  • Près des récifs et des brise-lames : plotosus japonicus, etc.
  • Dans l’eau : Serpents de mer, etc.

A close-up of a colorful octopus

Description automatically generated with low confidence
Pieuvre à anneaux bleus
A jellyfish in the water

Description automatically generated with low confidence
Méduse
  • La distribution des espèces marines dangereuses varie selon les régions et les saisons. Pour plus d’informations, consulter les informations de chaque préfecture, etc. (Par exemple, dans la préfecture d’Okinawa, des informations connexes sont disponibles sur le site web sous le titre « Attention aux organismes marins dangereux 気をつけよう!!海のキケン生物 »).  Lien.

4. Boire ou nager, il faut choisir

  • Lorsque l’alcool (les boissons alcoolisées) pénètre dans l’organisme d’une personne, il entraîne des troubles du jugement et de la concentration (vigilance) ainsi qu’une diminution des capacités motrices, ce qui réduit la capacité naturelle de nage et facilite la noyade.
  • Entrer dans la mer sous l’influence de l’alcool augmente le risque de noyade et le taux de mortalité lié aux noyades augmente. Il convient de veiller à ne pas entrer dans la mer après avoir bu de l’alcool.
  • Entre amis, appeler à l’attention les personnes qui ont consommé de l’alcool et envisagent de se baigner, et faire en sorte de se surveiller mutuellement.

    (Pour plus d’informations sur la campagne « Boire ou nager, il faut choisir » de l’Association japonaise de sauvetage ⇒. Cliquez ici. (Lien vers le site de l’Association japonaise de sauvetage)

5. Surveiller les enfants

  • Les enfants n’ont pas la capacité d’évaluer les dangers qu’ont les adultes. Les parents doivent surveiller leurs enfants en permanence, car même une petite vague inattendue peut les surprendre et les noyer. Il est également prudent de leur faire porter un gilet de sauvetage.
  • Les adultes qui voient un enfant seul au bord de l’eau doivent y porter leur attention.
  • Des accidents arrivent également lorsque des vagues qui frappent le rivage entraîne les enfants vers le large. Même sans entrer dans la mer, il faut rester sur ses gardes.

Accidents survenus pendant que l’on ne surveillait pas les enfants

 La victime (un enfant en bas âge) jouait sur la plage avec sa famille de 4 personnes, lorsqu’une vague a atteint la tente qu’elle avait plantée. Pendant que les parents déplaçaient la tente, ils ne regardaient pas l’enfant. Le frère aîné de la victime les a prévenus que son « petit frère était en train de se noyer ». Lorsque les parents ont secouru la victime, elle a recommencé à respirer d’elle-même, mais a dû être admise dans un hôpital, alors qu’elle restait inconsciente. Il est à noter qu’elle ne portait pas de gilet de sauvetage.

  • Pour en savoir plus sur le projet « protéger les enfants des accidents », de l’Agence pour la protection des consommateurs, ⇒ voir ici (lien vers la page de l’Agence pour la protection des consommateurs).

6. Reconnaître son état de santé et s’écouter

  • Il convient d’évaluer son état de santé, et de s’abstenir de rentrer dans la mer quand on se sent fatigué ou quand on a insuffisamment dormi.
  • Avant de rentrer dans l’eau, faire quelques échauffements.
  • Le fait d’avoir froid ou de frissonner sans arrêt est un signe précoce d’hypothermie Si l’hypothermie s’accentue, cela peut devenir dangereux pour la santé et il faut immédiatement sortir de l’eau,        
    • Enlever les vêtements mouillés et sécher le corps,
    • Se changer en mettant des vêtements secs,
    • Se couvrir d’une couverture,
    • Boire lentement quelque chose de chaud,

etc., pour se réchauffer.

  • Afin d’éviter les insolations, il convient de porter un chapeau, de boire et de consommer du sel régulièrement. Éviter également l’exposition directe et prolongée aux rayons du soleil.

7. Ce qu’il faut emporter à la plage

  • Il convient de tenir compte de sa propre capacité à nager et des conditions dans la zone dans laquelle on prévoit de nager. Envisager de porter un gilet de sauvetage ou des flotteurs selon la situation.
  • Les gilets de sauvetage sont différents selon leur utilisation et l’endroit dans lequel on doit les utiliser. Aussi, porter le gilet approprié à la circonstance.

A grey and black life jacket

Description automatically generated with low confidence

Gilet de sauvetage

  • Du point de vue de la sécurité, il est recommandé d’emmener avec soi au moins les objets suivants lorsqu’on se rend à la plage.
    • Les combinaisons de plongée et les chaussures marines sont utiles pour éviter les blessures sur les récifs coralliens et les zones rocheuses et pour se protéger des animaux marins dangereux. Les combinaisons empêchent également la température corporelle de baisser.
    • Les anti-éruptions cutanées ラッシュガード et les chapeaux de surfers sont un bon moyen de se protéger des coups de soleil. Les « gilets de protection en néoprène (caoutchoutés) » peuvent également aider à prévenir l’hypothermie.
    • Prévoir de l’eau potable et des boissons pour sportifs afin de prévenir les insolations. S’hydrater et consommer des aliments salés régulièrement.
    • Penser à emmener son téléphone intelligent ou son téléphone mobile en cas d’urgence.

Images fournies par (公財)日本ライフセービング協会、(一社)水難学会、(一社)日本標識工業会、株式会社モンベル

Autres articles utiles

La mer peut présenter des risques pour beaucoup de raisons. En cas de tsunami, comment réagir ?

Pour en savoir plus, voir ici :

Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Comment pouvons-nous améliorer cet article ?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
error: Alerte: Cet article est protégé !!