Il y a beaucoup d'informations. Il vaut mieux commencer par chercher ici !

Generic filters
Sur ces mots seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans le résumé
Trier par type d'article
Actualités
Coin Quotidien
En cas d'urgence
Coin Intempéries
Coin Conjoncture, COVID, tensions internationales
Coin Conférences de presse
Frontières & Immigration
Vaccinations (Toutes)
Events

Essayez une recherche comme : fiscalité des retraitésmy numberimmigration...

Pas de réponse ? Cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran !
Actualités | Support | Soutenir le site / Offrir un café

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Cette page encourage donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

Précautions concernant la vie en évacuation

Vous êtes ici
< Retour

Comme c’est le cas chaque année pendant les périodes d’évacuation, la NHK nous rappelle que l’évacuation peut être source de problèmes de santé chez les personnes âgées ou physiquement handicapées.

Cet article décrit les points essentiels.

Source ; 災害で避難所に… 注意点と生活のポイント – NHK

Vie en évacuation… Points auxquels il faut faire attention.

Quand on ne peut plus vivre chez soi après un sinistre… Il va falloir vivre en évacuation jusqu’à ce que l’on puisse trouver le nouveau logement. Cependant, l’expérience des sinistres passés montre que de nombreuses personnes ont aussi perdu la vie au cours de leur évacuation. Pour surmonter les aléas de la vie en évacuation, il convient de prendre garde aux points suivants en qualité « d’évacué » et de « responsable de centres d’évacuation ».

Toilettes

Un nombre indéterminé de personnes utilise les toilettes des centres d’évacuation, ce qui devient une raison de détérioration de l’environnement et la cause d’infections de masse. En outre, le nombre de toilettes peut être limité, ou il peut y avoir des toilettes temporaires avec des marches hautes, ce qui pousse les personnes âgées et autres personnes fragiles à se retenir d’y aller souvent. Pour cela, elles évitent de boire et de manger, ce qui contribue à la détérioration de leur état de santé.

✅ Ne pas se retenir d’aller aux toilettes (en moyenne, on devrait y aller 5 fois par jour).
Se laver les mains et les désinfecter consciencieusement après l’utilisation des toilettes.
Nettoyer régulièrement les toilettes (avec des gants jetables)
Pour ne pas être victime d’actes criminels, ne pas s’y rendre seul (en particulier les femmes et les enfants).

Repas

On a tendance à privilégier les repas à base de glucides, tels que les nigiris (boulettes de riz) et le pain, qui sont faciles à obtenir avec les fournitures de secours.
Néanmoins, il convient de s’efforcer de manger des repas le plus équilibré possible. Il convient également d’accorder une attention particulière aux risques d’intoxications alimentaires.

✅ Avant de cuisiner et de manger, se laver soigneusement les mains et les désinfecter.
✅ Cuire les aliments dans la mesure du possible
✅ Ne pas garder les restes pour plus tard, et les jeter de manière appropriée.

Gestion de l’hygiène

Outre le fait que la vie en évacuation avec un grand groupe de personnes est propice à la propagation des infections, il faut continuer à vivre d’une manière à laquelle on n’est pas habituée. Cela peut ajouter différentes formes de stress et contribuer à un affaiblissement physique. Aussi, il convient de prendre garde à l’hygiène, non seulement pour soi mais encore pour les personnes autour de soi.

Ne pas marcher avec des chaussures dans les centres d’évacuation.
Aérer le lieu fréquemment.
Dans la mesure du possible, porter un masque pour prévenir les infections.
Désinfecter fréquemment les endroits touchés par de nombreuses personnes
S’hydrater régulièrement (3 litres par jour environ)

Syndrome de classe économique

Lorsqu’on ne bouge pas fréquemment les jambes et les pieds parce que l’on reste dans la même posture pendant une longue durée, la circulation sanguine se dégrade. Des caillots de sang peuvent se former dans les vaisseaux sanguins et se loger dans les poumons, entraînant des difficultés respiratoires et pouvant provoquer un décès. Il est essentiel de bouger régulièrement.

✅ Étirer et fléchir régulièrement les chevilles.
✅ Se masser les mollets et la plante des pieds.
✅ Faire des étirements, et notamment, s’étirer le dos et faire des torsions du haut du corps.

Gestion du stress

La vie en évacuation avec un groupe, dans un environnement peu familier peut entraîner des dommages physiques et / ou psychologiques, et causer des problèmes relationnels. Il convient de bien prendre garde à gérer son stress.

✅ Dormir suffisamment.
✅ Ne pas dépendre de l’alcool et du tabac.
✅ Se créer un lieu de vie privée en créant des partitions avec des cartons, etc.
✅ Créer un lieu pour que les enfants s’amusent.

Lit de boîte en carton

Beaucoup de refuges s’ont équipés de lits en cartons. Ils sont non seulement faciles à assembler, ils peuvent être également utiles pour gérer les points de santé suivants.

✅ Évitent de respirer la poussière du sol.
✅ Protègent de l’air froid qui circule au sol.
✅ Réduisent les vibrations que l’on sent au sol.

Un bon environnement de sommeil et de repos est d’une importance capitale pour prévenir les décès liés aux catastrophes. Si le refuge en dispose, utilisez-les activement.

Dormir dans une voiture

Lors du tremblement de terre de Kumamoto en 2008, de nombreuses personnes évacuées avaient dormi dans leur voiture. Elles espéraient ainsi éviter les effets des répliques et la vie dans les centres d’évacuation. Toutefois, la vie dans l’espace restreint d’une voiture présente des risques, dont le syndrôme de classe économique et l’intoxication par monoxyde de carbone, ce qui a entraîné la mort dans certains cas.
S’il faut dormir dans la voiture, rester bien conscients des risques et éviter de le faire pendant de longues périodes.

✅ Dans la voiture, éviter de rester dans la même position. et éviter d’y séjourner pendant une longue durée.
✅ Pour s’y reposer, rabattre le siège et s’assurer un espace pour pouvoir se retourner.
✅ Ne pas laisser le moteur en marche.
✅ Ne pas laisser d’objets de valeur dans un endroit visible de l’extérieur afin d’éviter les vols de voiture.
✅ Se souvenir de fermer le véhicule à clef.

Vie en évacuation : ne pas tout prendre sur soi

Perdre un proche lors d’une catastrophe, ou perdre son logement et devoir vivre en groupe dans un refuge peut être plus stressant que l’on ne peut l’imaginer.

« Je suis en vie, donc même si c’est dur, je n’ai qu’à m’accrocher… ».
« Je ne veux pas embêter les gens autour de moi… »

On peut avoir tendance à penser ainsi, mais il vaut mieux ne pas s’accrocher seul. En cas de problème ou de difficulté, plutôt que tout prendre sur soi, en parler avec un proche ou avec un professionnel.


Portail de la NHK sur la prévention des catastrophes et la protection de la vie et des moyens de subsistance

Source ; 災害で避難所に… 注意点と生活のポイント – NHK

Quelques derniers conseils

Pour les personnes âgées, les recommandations sont :
– se laver les mains et faire des gargarismes fréquemment.
– porter un masque
– laver les dentiers et se brosser les dents au moins 2 fois par jour.

Une explication des besoins en hygiène mentale et physique est mise en ligne pour ce genre de situation.
http://www.coe-cnas.jp/english/index.html

Ceux qui ont besoin d’aide psychologique ou de présence peuvent contacter l’un des centres mentionnés dans cet article : Coin Quotidien – Présence et aide psychologique au Japon.

Notamment, s’assurer d’aller aux toilettes régulièrement même si c’est dur. Ne pas éviter de boire, car cela peut poser des problèmes rénaux et causer une déshydratation générale.

Les WC sont toujours difficiles à apprécier dans ces situations, mais il est possible d’améliorer la situation en couvrant le tout de papier de journal etc. Une page en japonais propose des solutions sur le sujet.
http://www.toilet.or.jp

Sujets Connexes

Cet article vous a-t-il aidé ?
Comment pouvons-nous améliorer cet article ?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
error: Alerte: Cet article est protégé !!