Il y a beaucoup d'informations. Il vaut mieux commencer par chercher ici !

Generic filters
Sur ces mots seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans le résumé
Trier par type d'article
Actualités
Coin Quotidien
En cas d'urgence
Coin Intempéries
Coin Conjoncture, COVID, tensions internationales
Coin Conférences de presse
Frontières & Immigration
Vaccinations (Toutes)
Events

Essayez une recherche comme : fiscalité des retraitésmy numberimmigration...

Pas de réponse ? Cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran !
Actualités | Support | Soutenir le site / Offrir un café

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Cette page encourage donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

Brrr… un séisme au Japon ! Que faire ? Quels gestes ?

Vous êtes ici
< Retour

Ce document rassemble d’autres informations données par l’application Yurekuru (maintenant Prep). Il recense différentes situations pendant lesquelles un séisme peut survenir, et quoi faire dans ce cas.

De manière générale, l’appli Yahoo!速報 ou, lorsqu’on a un téléphone japonais, le téléphone devrait sonner quelques secondes avant l’arrivée du tremblement de terre. Ce n’est pas toujours le cas, et il faut donc aussi savoir quoi faire.

Ne paniquez pas, et appliquez au minimum les consignes suivantes.

Pendant le séisme

Quand on est à l’intérieur

Avec un enfant ou bébé dans les bras

Allonger le bébé sur le sol, sur le ventre, et poser sa tête sur ses genoux. Se courber au-dessus de lui avec sa tête sur son derrière. (L’idée est de protéger sa tête).

Quand on est chez soi

  • Éteindre immédiatement le feu (quand on cuisine),
  • Fermer le robinet de gaz n’est pas une urgence si le feu est éteint. Évaluer le danger, mais ne pas essayer de le fermer en bravant les secousses (on risque de se blesser).
  • S’il y a encore le temps, coincer une chaussure entre la porte et le mur de l’entrée pour garantir une sortie en urgence.
  • Prendre refuge de la manière suivante les 10 premières secondes qui suivent le début des secousses.
    • S’éloigner des fenêtres, protéger sa tête en allant sous une table. Surtout, s’accrocher à ses pieds !
    • Quand on est au lit, il est souvent plus sûr d’y rester que d’essayer de se déplacer. Dans ce cas, protéger sa tête avec un oreiller, une couette, etc.
    • Les objets peuvent tomber des étagères, et les fenêtres se briser, donc ne pas bouger avant que la terre ne s’arrête de trembler.
  • Les lampes qui pendent du plafond peuvent balancer et cogner une tête. S’en éloigner et ne pas se positionner dessous (le plafond pourrait être plus fragile en raison du balancement).

Faut-il sortir de chez soi ? La réponse dépend de l’endroit où l’on se trouve. Si le bâtiment n’est pas solide, s’il n’est pas aux normes anti-sismiques, il vaut mieux sortir, et s’en éloigner rapidement. En principe, il est recommandé de rester à l’intérieur si le bâtiment est solide. Dans ces situations, faire confiance à ses connaissances du bâtiment et à ce qui semble judicieux de faire.

Dehors

  • Attention aux bris de vitres, et à la chute de panneaux de signalisation et blocs de béton. Les distributeurs de boisson peuvent aussi tomber.
  • Lorsqu’on est près d’un immeuble solide, prendre refuge à l’intérieur.
  • Si cela n’est pas le cas, s’éloigner de tous les bâtiments.
  • Les pentes et falaises peuvent glisser ou s’effondrer. S’en éloigner.

Attention aux mouvements de panique dans les endroits bondés de monde. Les gens pourraient courir et tomber en cherchant la sortie. Rester calme et ne pas courir.

En voiture

Ne pas freiner abruptement. Ralentir doucement et mettre les feux de signalisation. Faire attention aux véhicules autour de soi. S’il faut quitter le véhicule, prendre ses papiers importants avec soi, mais laisser la clef sur le tableau de bord.

Dans le train

Mettre son sac sur la tête. S’abaisser et s’accrocher aux poteaux et rampes du wagon. Dans le Shinkansen, le train s’arrêtera à la première alerte. Poser sa tête contre le siège avant pour l’empêcher de bouger. Les personnes qui sont debout, peuvent s’accrocher aux barres.

Dans un lieu public, et si la lumière est coupée

Attendre que les éclairages de secours soient allumés pour bouger.

Dans les escaliers

S’asseoir immédiatement pour éviter de tomber.

Dans l’ascenseur

S’il est possible d’en sortir, le faire immédiatement. Appuyer sur TOUS les boutons le + vite possible.

L’ascenseur devrait ouvrir ses portes à l’étage qui suit. Sortir immédiatement de l’ascenseur.

Juste après un séisme, il peut y avoir des dégâts aux infrastructures

  • Si le compteur de gaz est équipé pour cela, il s’arrêtera automatiquement. Cela n’est pas le cas partout, et l’on peut vérifier cela avec la compagnie de gaz.
  • L’eau et l’électricité peuvent être coupées.
  • Les ascenseurs peuvent s’arrêter automatiquement, mais il arrive que les gens restent coincés entre deux étages.

Long balancement après un séisme

Attention dans les immeubles en hauteur et autres grands bâtiments. Après un séisme majeur, les ondes de propagation du séisme peuvent secouer les bâtiments qui se trouvent à plusieurs centaines de kilomètres de l’épicentre. Dans le cas du séisme du Tohoku, les immeubles de Tokyo et d’Osaka avaient balancé pendant près de 10 minutes, ce qui avait causé des dégâts.

  • Dans ce cas, les meubles sur roulettes et les machines à copier bougent.
  • Les meubles qui ne sont pas fixés au mur peuvent bouger et se renverser.

Se protéger en se rendant dans un espace avec peu de meubles jusqu’à la fin des secousses.

Attention aux points suivants juste après le séisme

Les bâtiments avec une faible résistance sismique peuvent s’effondrer.

Si vous êtes inquiets, prenez refuge dans un centre d’évacuation

Les terrains artificiels ou près d’une rivière sont susceptibles de liquéfaction.

Vérifiez votre sécurité pendant que vous évacuez

Bougies en cas de coupure d’électricité Les éteindre consciencieusement.

Après les coupures d’électricité, il y a un risque de court-circuit couper l’électricité au disjoncteur.

Il y a un risque d’effondrement ou de glissement de terrain

Si vous êtes inquiets, prenez refuge dans un centre d’évacuation, ou positionnez-vous au deuxième étage, dans la pièce la plus éloignée de la pente ou montagne.

S’il y a un incendie dans les environs, il peut se répandre

Évacuez le plus vite possible dans un lieu d’évacuation

Les répliques continuent après les séismes de grande ampleur

Dans la plupart des cas, après un grand séisme, il y a de nombreuses répliques. Certaines peuvent être de taille importante, et il convient donc de rester vigilants. Par exemple, lors du séisme de Kumamoto en 2017, le premier séisme avait une intensité de 7, et une magnitude de 6,5 sur l’échelle de Richter. Environ un jour plus tard, on enregistrait une magnitude de 7,3.

  • Rester vigilants au risque de séisme aussi puissant que le premier pendant la semaine qui suit.
  • Un séisme important peut survenir dans les 2 ou 3 premiers jours qui suivent le séisme.
  • Il y a des risques accrus de chutes de pierres et d’éboulements.
  • Après un séisme d’intensité 6 ou plus, les maisons risquent aussi de s’effondrer.

Ce serait une erreur de penser « qu’il n’y aura pas plus de séismes ». Continuez à rester vigilants !

Sources :

Informations connexes

Attention aux risques liés au feu.

Dans le cas de sinistres importants, avec coupures d’électricité, les statistiques mettent montrent plusieurs causes de sinistres secondaires :

  • Quand la nuit tombe et beaucoup de monde va vouloir utiliser des bougies pour s’éclairer ou cuisiner. Faire attention et bien surveiller les flammes.
  • Les espaces mal aérés, comme les cuisines sans fenêtres ne peuvent pas évacuer les gaz toxiques. Ouvrir les fenêtres.
  • Éviter autant que possible d’utiliser à l’intérieur des briquettes ou des bâtons à charbon de bois pour chauffer ou faire la cuisine. Si c’est inévitable, ouvrir les fenêtres pour éviter de s’intoxiquer au monoxyde de carbone.
  • Il en est de même avec les bombes de gazinières.
  • Au moment du rétablissement de l’électricité, les bâtiments abîmés par le vent ou un séisme peuvent avoir des équipements électriques mal branchés. Ceux-ci peuvent faire des étincelles.

Les autres choses à savoir impérativement avant que l’électricité ne revienne se trouvent dans ce document.

Liste de ce dont on a besoin pendant/après un sinistre ou une évacuation

IMG - bousai zukin
De quoi protéger sa tête en cas de vols de débris
  • eau
  • nourriture
  • casque de prévention ou une « boûsai zukin »
  • vêtements et sous-vêtements
  • vêtements de pluie
  • chaussures sans lacets, faciles à enfiler (style mocassins)
  • lampes électriques
  • batteries de rechanges et chargeurs portables
  • allumettes et bougies
  • matériel d’urgence (nourriture, poubelles, toilettes, etc.)
  • kairos (sacs pour réchauffer les mains ou le dos quand il fait froid)
  • couvertures
  • gants de travail
  • trousse de toilette
  • brosse à dent et du dentifrice (de préférence 1 par personne si on pense au risque de COVID-19)
  • une ou plusieurs serviettes
  • les papiers importants (livrets de banque, sceau, argent, passeport, zairyu card, my number card, permis de conduire, cartes de retrait de banque etc.)

Pour les femmes, et les enfants prévoir également les produits d’hygiène et de santé. Prévoyez pour au moins une semaine, car par expérience, Infos Locales au Japon a pu voir que ces produits ont manqué parfois jusqu’à 1 semaine dans les régions qui étaient sans électricité.

Pour les enfants
  • lait en cubes
  • biberons jetables
  • pots de nourriture pour bébés
  • linge pour transporter bébé
  • couches
  • de quoi essuyer le derrière des bébés
  • de quoi laver le derrière des bébés
  • une lampe pour le cou
  • couverts pour enfants
  • chaussures pour les enfants
Pour les femmes
  • serviettes ou tampos
  • protèges slips
  • culottes sanitaires
  • sacs poubelle non transparents
  • sifflet ou une alarme portative
Dans le cas des personnes âgées
  • des slips en papier pour adultes
  • une canne
  • l’appareil auditif
  • le dentier
  • de quoi nettoyer le dentier
  • pads absorbants pour homme
  • de quoi nettoyer les parties sensibles
  • les médicaments
  • une copie du carnet médical

En plus des articles ci-dessus, avec le nouveau coronavirus, il faut ajouter les outils suivants :

  • Masques
  • thermomètre
  • de quoi écrire (cahier, bloc note (pages détachables) et crayons, stylos)
  • désinfectants pour les mains
  • savon en barre et en « liquid soap »
  • désinfectant pour les mains
  • lingettes alcoolisées
  • les médicaments et la boite d’urgence pour la famille
  • de grands et petits sacs en plastique (bleus ou noir)

Il faut prévoir au minimum trois jours de nourriture et boisson par personne. De préférence, avoir 7 jours.

Penser aussi à avoir du papier toilettes, des mouchoirs en papier, du saran wrap, un polytank, des toilettes portables, par exemple.

Cet article vous a-t-il aidé ?
Comment pouvons-nous améliorer cet article ?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Tags:
error: Alerte: Cet article est protégé !!