Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Actualités | FAQ Vaccinations | Soutenir le site / Offrir un café

Économiser de l’électricité après une alerte / avertissement au risque de pénurie

Vous êtes ici
< Retour

Comment faire quand le gouvernement japonais appelle sa population à coopérer en matières d’économies d’énergie ? Pendant les vagues de chaleur, les conseils utiles. Cet article est la traduction d’une partie de l’article de NHK qui appelle la population à suivre les consignes. Il contient aussi des conseils glanés dans d’autres programmes de NHK. Infos Locales au Japon le sépare des appels à coopération parce que cela peut encore servir :).

Source : 「電力需給ひっ迫注意報」初発令 東電管内 27日の節電呼びかけ | NHK | 熱中症 (deuxième partie de l’article).

« Alertes » et « avertissements » concernant l’offre et la demande d’électricité

En prévision d’une crise liée à l’offre et la demande d’électricité, le ministère de l’Économie, des Technologies et de l’Industrie (METI) a mis en place une nouveau type d’alertes. Il s’agit des « alertes au risque de pénurie d’électricité », dont le but est d’attirer l’attention sur la nécessité d’économiser l’électricité le plus rapidement possible.

En mars 2022, il avait émis la première alerte de ce genre pour la zone desservie par TEPCO (Tokyo Electrical company). Les ménages et les entreprises avaient critiqué le fait que l’alerte arrivait trop tard. L’information était arrivée la veille, après 21 heures. Selon eux, cela avait retardé leurs efforts pour économiser l’électricité.

C’est pourquoi le ministère de l’Économie, des Technologies et de l’Industrie a décidé de mettre en place une alerte pour informer le plus rapidement possible la nécessité d’économiser l’électricité.

Ce qui suit explique comment elle fonctionne.

Les alertes

« Alerte au risque de pénurie d’électricité 電力需給ひっ迫注意報 »

Lorsque le gouvernement s’attend à ce que la capacité de réserve de l’approvisionnement en électricité, appelée “taux de réserve”, tombe en dessous de 5 % un jour donné, il lance la veille, une « alerte au risque de pénurie d’électricité » ». Celle-ci sera publiée avant 16:00.

« Alerte vigilance avant une pénurie d’électricité 電力需給ひっ迫警報 »

En outre, s’il est prévu que le taux de réserve tombe en dessous de 3 %, il lancera une « alerte vigilance avant une pénurie d’électricité » pour appeler à de nouvelles économies d’énergie afin de renforcer les mesures.

Ce que nous pouvons faire

Équipements utilisant beaucoup d’électricité en été
Climatiseurs (air conditionné)34,2 %
Frigidaires17,8 %
Éclairages9,6 %

Le 26 juin 2022, le gouvernement japonais a émis une alerte au risque de pénurie d’électricité pour la circonscription de Tokyo Electric Company, etc. Il demande aux particuliers et aux entreprises de faire des économies d’énergie le 27 juin, tout en continuant à utiliser les airs conditionnés.

Dans ce cas, que pouvons-nous faire ?

Selon l’Agence pour les ressources naturelles et l’énergie, la proportion d’appareils ménagers qui consomment de l’électricité en été est la suivante.

  • Airs conditionnés : 34,2 %,
  • Frigidaires : 17,8 %,
  • Éclairage : 9,6 %.

Ces trois types d’appareils consomment environ 60 % de l’énergie disponible.

Aussi, l’Agence pour les ressources naturelles et l’énergie considère que la clé pour tirer pleinement parti des économies d’électricité, il faut utiliser correctement les climatiseurs, les réfrigérateurs et l’éclairage.

De la bonne utilisation des airs conditionnés

Pour être plus précis, les airs conditionnés / climatiseurs nécessitent que l’on

  • Limite les opérations d’ouverture et de fermeture des fenêtres.
  • Utilise un ventilateur avec l’air conditionné.
  • Dégage les objets qui se trouvent autour de l’unité extérieure du climatiseur.

NdT : des programmes télévisés ont présenté, cette semaine, d’autres outils pour limiter l’électricité nécessaire pour faire tourner les airs conditionnés.

  1. Ouvrir la fenêtre et aérer avant de mettre le climatiseur en marche. L’air est chaud quand on arrive chez soi. Sans ouvrir, on doit faire travailler plus l’air conditionné. Pour limiter ce problème, une aération avant de lancer l’air conditionné sans l’obliger à consommer plus pour refroidir l’environnement.
  2. Installer des 簾 sudares (canisses) à l’extérieur de la fenêtre. En les accrochant dehors, on empêche l’air chaud d’entrer.
  3. Ne pas éteindre et rallumer l’air conditionné pour ajuster la température. Plutôt que cela, régler la température. Un air conditionné qui reste allumé dépense moins d’énergie.
  4. Orienter le sens de l’air du climatiseur vers le haut. La chaleur monte et le froid descend. Par conséquent, en été, envoyer l’air en hauteur, et le faire circuler avec un ventilateur. Cela distribuera l’air frais dans la pièce et la gardera fraiche.
  5. Vérifier l’humidité et la température. Mettre l’air conditionné à partir d’une température de 28 degrés et une humidité de 70 %.

De la bonne utilisation des frigidaires

Pour les frigidaires, il convient de

  • Ne ranger les produits cuits tels que le thé ou le curry qu’une fois que leur température a baissé.
  • Limiter le nombre d’ouvertures de la porte.
  • Installer le frigidaire en laissant une distance appropriée entre le mur et l’appareil.
  • Finalement, baisser le thermostat en passant de « 強 » à « 中 ».

Tout cela permet d’économiser.

De la bonne utilisation des éclairages.

Pour l’éclairage

  • Raccourcir la durée d’utilisation
  • Remplacer les ampoules à incandescence 白熱電球 par des lampes fluorescentes 蛍光灯 ou
  • les changer en lampes LED. Cela permettra de faire des économes d’énergie.

L’Agence pour les ressources naturelles et l’énergie appelle chacun à « faire des efforts pour économiser l’électricité dans la mesure où cela n’interfère pas avec la vie quotidienne ».

NdT : On peut aussi prendre l’habitude de débrancher la prise des appareils électroménagers que l’on n’utilise pas. Infos Locales au Japon a testé : la facture d’électricité peut facilement tomber d’environ 500 à 1 000 yens par mois.

Pourquoi ces difficultés à fournir de l’électricité ?

Quelles sont les raisons de ces difficultés à répondre à la demande d’électricité ?

Série d’arrêts et de fermetures d’opération des centrales thermiques

Parmi les facteurs, il faut tenir compte de la réduction de la capacité d’approvisionnement en électricité des centrales thermiques.

Elles ont vieilli, et pour intégrer rapidement la production d’énergie solaire, il a fallu réduire la production d’énergie thermique. Le taux d’exploitation de ces centrales a donc baissé, leur rentabilité a diminué, d’où une série de mises hors service et de fermetures.

Au cours des 5 dernières années, les centrales thermiques du pays ont réduit leur production d’environ 16 millions de kilowatts, soit de quoi alimenter 5,4 millions de foyers.

Le séisme du mois de mars

Les effets du séisme ont aussi aggravé la situation.

Un autre facteur contribuant à la crise de fourniture d’électricité est le fait que des installations des centrales thermiques qui fournissent de l’électricité à l’agglomération de Tokyo ont été endommagées par le tremblement de terre qui a secoué la région de Tohoku en mars de cette année. Celui-ci avait une intensité de 6+ sur l’échelle sismique japonaise. La centrale n’est toujours pas en état d’opération.

Pour être plus précis, la centrale de Shinchi dans le village de Shinchi, préfecture de Fukushima, a été endommagée pendant le séisme. Elle a du suspendre ses opérations.

Le redémarrage de l’unité 1 est prévu en décembre de cette année et celui de l’unité 2 en mars de l’année prochaine. Ce calendrier ne permet pas de répondre à temps aux besoins de cet été.

Les deux unités produisaient de l’électricité pour la zone desservie par TEPCO. Leur puissance combinée était de 2 millions de kilowatts, ce qui permettait de servir 660 000 foyers.

Le redémarrage des centrales thermiques ne se fera pas à temps

Pour augmenter l’offre d’électricité pendant l’été, le gouvernement a demandé à chaque compagnie électrique d’enrôler les centrales thermiques qui peuvent reprendre du service.

Les préfectures de Chiba et d’Aichi prévoient ainsi le redémarrage de leurs centrales à compter de juillet. Néanmoins, cela ne sera pas à temps pour le 27 juillet.

La reprise des activités est prévue pour

  • l’unité 5 de la centrale thermique d’Anesaki à Ichihara, dans la préfecture de Chiba, et pour
  • l’unité 5 de la centrale de Chita dans la préfecture d’Aichi

toutes deux appartenant à JERA, le plus grand producteur d’énergie thermique du Japon, créé par TEPCO et Chubu Electric Power Company.

Après cela, le « ratio de réserve », qui indique la capacité excédentaire d’approvisionnement dans les zones de service de Tokyo Electric Power, Chubu Electric Power et Tohoku Electric Power, devrait s’améliorer d’environ 1 % à environ 4 %, dans l’hypothèse d’une vague de chaleur unique dans la décennie.

Autres articles utiles

Le coin intempéries permet aussi de trouver des astuces et des conseils du gouvernement japonais, lorsqu’il s’agit de changement des conditions météorologiques.

Infos Locales au Japon recommande les articles suivants sur le thème de la chaleur et de l’électricité.

Partager cet article :
Cet article vous a-t-il aidé ?
Comment pouvons-nous améliorer cet article ?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Article Précédent COVID-19 et insolations – Comment aérer les pièces efficacement
Article Suivant Les enfants, les personnes âgées ou fragiles et la chaleur au Japon
Sommaire
error: Alert: Content is protected !!