Il y a beaucoup d'informations. Il vaut mieux commencer par chercher ici !

Generic filters
Sur ces mots seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans le résumé
Trier par type d'article
Actualités
Coin Quotidien
En cas d'urgence
Coin Intempéries
Coin Conjoncture, COVID, tensions internationales
Coin Conférences de presse
Frontières & Immigration
Vaccinations (Toutes)
Events

Essayez une recherche comme : fiscalité des retraitésmy numberimmigration...

Pas de réponse ? Cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran !
Actualités | Support | Soutenir le site / Offrir un café

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Cette page encourage donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

Comprendre les différentes intempéries et les risques

Vous êtes ici
< Retour

Lors de passage de typhons, ou pendant l’annonce d’intempéries majeures, les agences météorologiques nous annoncent des probabilités chiffrées. Plusieurs personnes nous ont demandé de donner des échelles de grandeur. Ci-dessous les informations que la NHK donne aux personnes vivant au Japon.

Dans tous les cas de figure, continuer à se tenir informé(e)s régulièrement par la TV ou les apps météo et suivre les consignes locales.

Risques d’inondation, crues, infiltrations, suintement.

冠水 Kansui – Une route inondée est une route sur laquelle on ne peut plus voir ses pieds quand on marche.

Le risque de ce genre de route est de tomber, notamment dans un trou d’homme ou une plaque d’égout mal scellée.

Comment évacuer.

  • Lorsque nous évacuons, nous devons le faire avec au moins une autre personne, en utilisant un parapluie ou un long bâton pour tâter le sol.
  • Les routes inondées sont extrêmement dangereuses en voiture. Au delà de 30 cm d’eau, le moteur de la voiture s’arrête. Si l’eau monte plus, il devient impossible d’ouvrir la porte, et la voiture risque d’être emportée par le courant.
  • Si le niveau de l’eau monte, il vaut mieux éviter tout déplacement en voiture. Les voitures coincées dans des embouteillages peuvent être emportées par le courant, et rien ne pourra être fait pour aider.

Éboulements et glissements de terrains.

Lorsque l’eau commence à suinter et un éboulement de terrain a lieu, il peut être dangereux d’essayer d’évacuer vers un centre d’évacuation.

  • dans ce cas, essayer de se mettre à l’abri dans un bâtiment solide le plus loin possible du lieu qui présente un danger.
  • s’il n’est pas possible sortir de chez soi, monter à l’étage le plus élevé, et se mettre dans la pièce la plus éloignée de l’endroit dangereux.
  • dans tous les cas de figure, surveiller les alentours et agir en conséquences.

Vent, rafales, bourrasques.

Dans le cas des typhons, les échelles de grandeur sont les suivantes :

  • Vents de 25m/s avec bourrasques et rafales de 40m/s (90 à 144km/h) : les arbres peuvent tomber, les camions qui roulent peuvent se renverser.
  • Vents de 35m/s avec bourrasques et rafales de 50m/s (126 à 180 km/h) : la plupart des arbres se brisent ou tombent, les poteaux électriques sont arrachés, et les murs en brique s’effondrent.
  • Vents de 40m/s avec bourrasques et rafales de 60m/s (144 à 216 km/s) : les immeubles anciens sont endommagés, et même des immeubles avec une structure en acier peuvent se déformer.

Comment évacuer.

  • Lorsque le vent souffle, ne pas sortir de chez soi. Si la structure dans laquelle nous nous trouvons ne semble pas tenir, prendre refuge dans la baignoire, ou dans une pièce sans fenêtre, tels que les toilettes.
  • Avant le passage du vent, consolider les fenêtres, le toit, et les volets, de façon à ce qu’ils ne volent pas. Une fois que cela est fait, fermer les rideaux (pour éviter qu’un bris de vitre ne blesse), et fermer les volets s’il y en a.

Pluies, pluies extrêmes et marée haute.

Une alerte aux pluies diluviennes indique un fort risque d’éboulements et d’inondations. Les torrents, petites et grandes rivières risquent de se mettre en crue. Des maisons risquent de se faire emporter.

En ville, les canalisation ne peuvent pas assimiler toute l’eau qui tombe, ce qui fait que l’eau se met à remonter ou elle peut. Cela entraîne un risque majeur d’inondation de tout le réseau souterrain, dont les arcades commerciales et le métro.

À la campagne, de nombreuses personnes se sont retrouvées emportées par l’eau lorsqu’elles sont allées voir l’état des rizières et des champs. Sur ce point, le Japon déplore des décès à pratiquement chaque passage de typhon. Il est donc important de ne pas sortir pour voir ce qui se passe, jusqu’à ce que le vent et la pluie aient cessé, et jusqu’à ce que l’on puisse confirmer qu’il n’y a plus de danger.

Les alertes aux précipitations et leur signification.

  • Une annonce de précipitations de plus de 50mm/h signifie qu’il va pleuvoir comme si l’eau tombait d’une cascade.
  • Une annonce de précipitations de plus de 80mm/h signifie que lorsqu’il pleut, la pluie sera tellement forte qu’il sera difficile de respirer, et les personnes sous la pluie peuvent prendre peur.

De telles pluies accroissent le risque d’éboulements, coulées de boues, glissement de terrain. Elles font monter le niveau des rivières de manière très abrupte, ce qui entraîne un risque de se faire emporter.

En 2017, de telles pluies, continuant sur une période continue au moment de la marée haute, ont fait monter le niveau de l’eau tellement haut que des villes entières ont été recouvertes d’eau et de boue.

Des explications détaillées sur les alertes se trouvent ici : Les alertes et ordres d’évacuation et le vocabulaire.

Comment gérer l’évacuation.

  • Pour toutes les régions en alerte de pluies torrentielles, considérer une évacuation volontaire lorsqu’on est près d’une rivière susceptible de déborder et lorsque l’on vit au premier étage. Pour savoir s’il y a un risque, toutes les villes publient ce qui s’appelle un hazard map.
  • Lorsque les pluviomètres atteignent un certain niveau, les mairies émettent des ordres d’évacuation ou de préparation à l’évacuation. Si l’ordre d’évacuation est de niveau 4, à savoir 避難勧告, ne pas paniquer, prendre son sac d’évacuation et sortir immédiatement vers un centre d’évacuation. Surtout, ne pas attendre pour évacuer, car ces ordres sont émis lorsque l’on sait que le danger est imminent ou là.
  • Si un ordre d’évacuation de niveau 5 避難指示 est diffusé par la ville (par haut-parleurs ou voitures officielles de pompiers, police etc.), il arrive généralement déjà trop tard. Il est affiché très en retard sur internet. Le danger est là. Dans ce cas, monter à l’étage et ne pas essayer de sortir, à moins de ne pouvoir faire autrement. Faire ce qu’il faut pour sauver sa vie et celle des autres.

Grandes marées et vagues déferlantes.

Les vagues et le niveau de l’eau sur les plages montent avec le passage d’un typhon.

Le 高波 takanami signifie vagues déferlantes. Environ 1 vague sur 1000 est plus forte que les prévisions données par les météorologues, et peut emporter quelqu’un.

Le 高潮 takashio signifie que la marée sera haute, et même si la marée est habituellement faible, celle-ci pourrait devenir une grande marée.

Dans le cas des typhons, la pression atmosphérique baisse, ce qui fait remonter le niveau de la mer, comme si la mer était aspirée. Dans ce genre de situation, les vagues viennent se frotter à la côte, et peuvent entraîner toutes sortes de dangers, y compris emporter une personne, une voiture etc.

Si vous recevez une alerte 高潮 ou 高波, surtout, ne pas s’approcher de la côte, ou des rivières de bord de mer.

Identifier les dangers autour de soi.

Toutes les mairies mettent en ligne une carte des endroits dangereux. Cela s’appelle un ハザードマップ hazard map. Sur celles-ci, il est possible d’identifier les zones qui pourraient être à risque en cas d’intempérie majeure. Ces cartes donnent également la liste des centres d’évacuation.

La liste des hazard maps est gérée par le gouvernement japonais, et est accessible en japonais ici : https://disaportal.gsi.go.jp/

Gérer son évacuation en préparation de l’arrivée d’une grosse intempérie.

Les intempéries de nuit sont particulièrement dangereuses car elles rendent l’évacuation difficile. Les applis météo nous informent à l’avance des risques et nous envoient les ordres d’évacuation.

  • Si un ordre arrive avant la nuit, et même si celui que vous recevez pour votre quartier n’est que de préparation à l’évacuation, vous pouvez évacuer si vous êtes inquiet ou s’il vous semble que votre lieu de résidence ne tiendra pas.
  • Dans le cas des typhons, le vent est dangereux, et une fois sur nos têtes, il ne sera pas possible d’évacuer. Si vous n’avez pas confiance dans la structure de votre bâtiment, ou si vous vivez au dernier étage d’un bâtiment, et si cela vous inquiète, évacuez.
  • Si vous n’avez pas encore reçu d’alerte, contactez le centre d’évacuation pour savoir s’il est ouvert. En général, ces centres sont des centres culturels, ou communautaires, voire des mairies ou des écoles primaires ou de quartier. Les équipes sont déjà sur place, normalement et devraient pouvoir l’ouvrir au besoin.
  • Les intempéries peuvent amener des coupures électriques et de téléphone, ce qui nous met en situation de ne plus avoir de nouvelles. Là encore, dans un immeuble solide, au dessus du premier étage, il ne devrait pas y avoir lieu de s’inquiéter. Il suffit d’attendre que le typhon passe.

Une information pour nos amis touristes et vacanciers.

Ceci est une NdR :

  • Si vous êtes à l’hôtel ou dans toute sorte d’accommodation gérée avec une permanence, votre seul souci est de rester à l’intérieur et de suivre les consignes du personnel hôtelier.
  • Une fois que le vent souffle, il n’est plus possible de sortir, donc prévoyez des snacks et de quoi boire, au cas où.
  • En cas d’ordre d’évacuation, le personnel hôtelier vous le fera savoir. Dans ce cas, prenez avec vous, dans un sac, tous les papiers importants (billets, argent, passeport etc.), de quoi grignoter et boire pendant l’évacuation temporaire, et des sous-vêtements, votre brosse à dents et une brosse/peigne, juste au cas où. Une fois le typhon passé, vous pourrez revenir à votre hôtel et récupérer le reste.

Dans tous les cas de figure, continuer à se tenir informé(e)s régulièrement et à suivre les consignes locales.

Cet article est aussi sur Facebook.

Cet article vous a-t-il aidé ?
Comment pouvons-nous améliorer cet article ?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
error: Alerte: Cet article est protégé !!