Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Les enfants, les personnes âgées ou fragiles et la chaleur au Japon

Vous êtes ici :
< Retour

Cet article résume un texte publié en 2018 par NHK sur les risques d’insolation chez les enfants. Les personnes âgées et les personnes malades ont également des risques d’insolation assez similaires. Dans leur cas, elles ne se rendent pas nécessairement compte qu’elles ont besoin de boire. Leur corps ne se régule pas aussi facilement. Que ce soit pour ces personnes ou pour les enfants, l’article de NHK résume les points essentiels à ne pas oublier et pour agir vite en cas de besoin.

Pour les enfants sont-ils plus sensibles ?

Les médecins rappellent que les enfants sont plus sensibles au risque d’insolation car :

  • les fonctions de régulation de la température ne sont pas encore développées chez les enfants en bas âge. Si la température monte, ils ont besoin de beaucoup plus de temps qu’un adulte pour ajuster leur corps au changement.
  • leur corps est plus près du sol, et la réverbération du sol les atteint donc plus facilement,
  • les enfants ne sont pas conscients de leurs besoins physiques.

Les adultes doivent donc redoubler de vigilance.

Comment gérer le risque d’insolation des enfants.

Les recommandations des professionnels du sport et de la médecine sont les suivantes :

  • s’assurer qu’ils dorment suffisamment. Pour cela, utiliser l’air conditionne s’il le faut.
  • le matin, leur donner une soupe de miso jiru. Pour ceux qui ne mangent pas japonais, l’idée de la soupe de miso est que lorsque nous transpirons, nous perdons à la fois de l’eau et du sel. Une soupe salée permet de fournir un apport en sodium.
  • une autre méthode pour rétablir l’équilibre eau et sel :
    • diluer dans un litre d’eau une demi petite cuillère de sel,
    • et y ajouter du jus d’orange ou du jus de pamplemousse,
    • au goût de chacun.
  • surveiller l’urine des enfants. La couleur de l’urine change lorsqu’une personne est proche de l’insolation. Si la couleur de l’urine est plus foncée que la couleur « limonade » normale, c’est qu’ils ont besoin de boire. Un conseil pour les parents dont les enfants portent des couches culottes : il est possible de voir si la couleur change, mais si vous avez des doutes, vous pouvez aussi comparer votre urine sur les couches à celle des enfants.
  • surveiller la fréquence d’urination des enfants. Si elle diminue, inquiétez-vous et donnez-leur de quoi boire.

Signes qu’enfant souffre d’insolation.

  • L’enfant dort bien et malgré tout baille beaucoup, sue beaucoup,
  • L’enfant semble avoir du mal à bouger, vomit, a mal à la tête ou souffre des convulsions. (Signes qui indiquent une aggravation de l’état).

Ces signes sont à prendre au sérieux.

Que faire en cas d’insolation ?

  • Déplacez les enfants vers un endroit frais,
  • Faites-les s’allonger en gardant la tête plus basse que les reste du corps.
  • Donnez-leur à boire par petites gorgées,
  • S’ils ont du mal à bouger, rafraîchissez-les avec des serviettes humides et fraîches. Les points à rafraîchir en priorité sont les aisselles, le cou et les bans de maillot.
  • Si la température de l’enfant atteint 40 degrés, s’il ne transpire plus, ou s’il perd connaissance, appelez une ambulance immédiatement. En attendant, continuez a rafraîchir son corps par tous les moyens.

(Article de la NHK news Web) – Résumé.

Également sur Facebook.


Articles connexes

Précédent Liste des notoriétés médicales approuvées par l’ambassade de France au Japon (2020)
Suivant COVID-19 et le stress chez les enfants
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Table des matières