Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Actualités | FAQ Vaccinations | Soutenir le site / Offrir un café

Coin Immigration et frontières

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Cette page encourage donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)
< Haut

Vocabulaire : Visas courts, visas longs, résidents, nouveaux visas

Infos Locales au Japon répond à une question posée depuis les suspensions de visas. Plusieurs résident(e)s se trouvent à l’étranger en ce moment et ne savent pas s’ils peuvent revenir. D’autres ne savent pas s’ils ont un visa quand ils ont un Certificate of Eligibility.

À l’heure actuelle, les fermetures aux frontières font l’objet d’exceptions. C’est ce que l’on appelle des motifs impérieux.

Les personnes qui vivent normalement au Japon et se trouvent en ce moment à l’étranger pourront entrer / revenir au Japon si elles font partie des cas suivants :

  • Les résidents,
  • les nouveaux visas pour les époux de ressortissants japonais et de résidents permanents, lorsque le visa est de longue durée,
  • les diplomates et officiels (sous certaines conditions),
  • les personnes qui ont des circonstances exceptionnelles qui demandent des considérations particulières, etc.
    • À compter du 1ᵉʳ mars 2022, les détenteurs de visas de longue durée et de visas courts pour les affaires peuvent entrer au Japon, dans le cadre des motifs impérieux.

Amis lecteurs, pardonnez ce petit avertissement écrit en pensant à votre sécurité.

Comme c’est le cas pour tous les articles publiés sur cette page, Infos Locales au Japon a pour but de faciliter la compréhension des mesures, mais ne peut pas vous garantir que la traduction est sans erreurs. Ces traductions sont fournies sans garantie de résultats. Les textes et les dates changent en permanence, surtout en ce moment. Cela signifie qu’il faut aller vérifier l’information à la source. Les liens sont mis dans le texte ci-dessous ou en début de l’article. Dans le cas présent, il s’agit des services de l’immigration japonaise et du ministère de la Justice. Pour les articles qui touchent à l’immigration, Infos Locales au Japon s’excuse d’insister. Il faut absolument contacter les bureaux de l’immigration et/ou l’Ambassade du Japon dans le pays dans lequel vous vous trouvez, ou un spécialiste de ces questions pour vérifier votre statut et que les conditions s’appliquent dans votre cas.

Comment savoir si je suis résident(e) ?

Être résident au sens de l’immigration japonaise signifie que l’on est déjà entré dans le Japon avec son visa et que l’on a fait ses démarches à la mairie pour enregistrer son lieu de vie au Japon.

Au moment où l’on devient résident, le gouvernement attribue une carte de séjour (zairyû card). Si vous avez une carte de séjour, vous êtes résident(e) au sens de l’immigration.

Comment savoir si j’ai un visa long ?

Au sens des Ambassades du Japon, le visa long est un visa de plus de trois mois. En général, le gouvernement l’émet pour une durée de 6 mois à l’éternité.

Si vous avez un visa d’époux(se) émis pour une durée de plus de 3 mois, votre visa est long.

Ce que cela signifie

Les personnes qui ont une adresse et une zairyû card au Japon sont, en principe, des résident(e)s. Si elles sont résidentes, elles peuvent, en principe, revenir au Japon. Il faut néanmoins avoir un re-entry permit, et il peut y avoir quelques exceptions.

Pour obtenir le droit de venir au Japon, il faut en principe demander un Certificate of Eligibility (sauf pour certains visas) et le transformer en visa quand les frontières sont ouvertes pour cette catégorie de visa.

Les personnes qui ont reçu un visa, mais qui ne sont pas encore entré(e)s au Japon, sont des “détenteurs de nouveaux visas”. Pour ces personnes, il faut vérifier la durée de validité et le type de visa attribué. S’il correspond à un des visas autorisés pour les motifs impérieux, il est en principe possible de se rendre au Japon. Dans le doute, contacter l’Ambassade du Japon.

Pour tous les autres détenteurs de nouveaux visas, il faut attendre ou contacter l’Ambassade du Japon pour en savoir plus.

Peut-on voyager à l’étranger en vivant au Japon ?

Dans la situation présente, les voyages à l’étranger sont toujours fortement découragés. En particulier, le variant Omicron se propage rapidement dans le monde entier et le gouvernement japonais demande à tous de s’abstenir de voyager pour une durée courte.

Certains pays / régions sont toujours inscrits dans la liste des pays depuis lesquels il faut effectuer une quarantaine dans un établissement sécurisé par les services de quarantaine.

Le variant Omicron risque toujours d’être très (plus) contagieux et les vaccins n’empêchent pas de l’attraper. Si un nouveau variant apparaissait, devant le manque d’informations, les mesures pourraient être renforcées pour tous les pays qui n’arrivent pas à contrôler les épidémies. Une fois que les experts en savent plus, les mesures pourraient être de nouveau assouplies. Par conséquent, il faut garder en tête que les ouvertures des frontières sont peut-être temporaires.

Ensuite, le gouvernement japonais a défini un nouveau quota d’entrées au Japon qui passera de 3 500 à 5 000 voyageurs par jour à compter du 1ᵉʳ mars 2022.

En conclusion

Les résidents qui sont actuellement en déplacement à l’étranger peuvent en principe revenir au Japon. Les compagnies d’aviation se conformeront aux directives du MLIT, et les réservations resteront limitées.

Au départ du Japon, les compagnies d’aviation se conformeront aux directives du MLIT, et les réservations resteront limitées.

La question “puis-je voyager à l’étranger” (que l’on soit un particulier japonais ou étranger) est que “oui”, on peut le faire, mais que “non”, il vaut mieux l’éviter si cela n’est ni utile ni urgent.

Finalement, comme nous l’avons vu par le passé, en l’espace de 4 jours, les règles changent vite. Il est essentiel de vérifier ce qui est autorisé sur les pages des Ambassades.

Autres articles utiles

Infos Locales au Japon traduit du japonais au français les articles sur l’immigration. Elles sont fournies à titre indicatif.

  • Les articles sur les mesures aux frontières et les règles concernant les visas se trouvent maintenant dans le coin « Immigration & Frontières » d’Infos Locales au Japon.

Partager cet article :
Was this article helpful?
0 out Of 5 Stars
5 Stars 0%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
How can we improve this article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Previous Demandes en ligne pour l’entrée de nouveaux détenteurs de visas
Next Liste des sociétés de taxi avec chauffeur (quarantaine)
Sommaire
error: Alert: Content is protected !!