Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.

Coin vaccinations

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)
< Haut

2021-12-18 À propos de la troisième vaccination

La ministre en charge des vaccinations, Mme Horiuchi a annoncé le 18 décembre 2021 que le gouvernement japonais avançait les délais pour les rappels de vaccination contre la COVID-19 (booster shots). Ci-dessous le texte de l’annonce.

Ministre Horiuchi

Cette fois, l’avancement des dates des rappels de vaccination concernera environ 31 millions de personnes, à commencer par les professionnels de la santé et les personnes âgées avec un risque d’aggravation des symptômes, etc.

Plus précisément, pour les professionnels de la santé et les personnes âgées logées dans des installations, les dates de rappel sont avancées d’environ 2 mois. La piqure de rappel sera donc possible au bout de 6 mois.

À ce groupe de personnes, à compter du mois de février de l’an prochain, les autres personnes âgées pourront recevoir une piqure de rappel un mois plus tôt, c’est-à-dire 7 mois après leur vaccination.

Les vaccins pour ces personnes sont déjà sécurisés. Environ 41 millions d’inoculations ont déjà été envoyées, auxquels nous ajouterons un nouveau lot de 5 millions de doses. Nous utiliserons le vaccin Moderna pour ces ajouts. Nous donnerons les informations sur la répartition et les dates d’envoi dans les jours à venir.

Ensuite, toutes les inoculations jusqu’en mars 2022 sont sécurisées et pour les 41 millions de doses déjà sécurisées et distribuées dont je viens de parler, il n’est pas prévu de changer les quantités et le calendrier des envois. Les vaccins qui s’ajouteront aux vaccins déjà sécurisés, serviront à répondre aux besoins quantitatifs afin d’avancer le calendrier vaccinal.

Par ailleurs, chaque gouvernement local a des vaccins inutilisés déjà reçus pour les premières et deuxièmes vaccinations. Ils peuvent aussi utiliser ces doses pour les rappels. Les sociétés Pfizer et Moderna importeront chacune séquentiellement de nouvelles doses à partir de janvier 2022. Nous nous dépêcherons de donner plus d’informations sur le calendrier des envois à compter du mois d’avril.

En annonçant les informations nécessaire le plus rapidement possible, le gouvernement souhaite consolider l’organisation afin que cela ne crée pas de confusion sur le terrain.

J’ai une autre annonce.

En plus du vaccin de Pfizer, le vaccin de Moderna vient d’être homologué pour la troisième dose. Il est possible de l’utiliser à partir de ce jour. Aussi, nous nous dépêchons de créer un dépliant facile à comprendre sur la sécurité et les effets du vaccin de Moderna. Nous invitons la population à le lire et envisager également une troisième dose avec ce vaccin.

Questions de la presse

Q : Ma question est pour vérifier la compréhension. Jusqu’à présent, les gens devaient en principe attendre 8 mois pour le rappel. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ces délais sont avancés à 6 et 7 mois respectivement ?

Comme le Premier ministre vient de l’annoncer tout à l’heure, je pense que l’apparition du variant est l’un des facteurs de cette décision.

Q : En avançant les dates de rappel, se pourrait-il que certaines personnes qui souhaitent se faire vacciner ne le puissent pas ?

Nous commençons par un 41 millions qui suivent un calendrier. Après cela, nous enverrons 5 millions de doses. Donc, tout ce que nous avons cette année pourra remplir le calendrier jusqu’au mois de mars 2022. Au départ, mon annonce porte sur les doses jusqu’en mars.

Avec cela, les personnes âgées, les professionnels de la santé et les personnes à risque d’aggravation, etc. pourront commencer plus tôt. Au total, jusqu’en mars, je pense que toutes les personnes qui sont dans le VRS (registre des vaccinations) seront couvertes. Je pense que cela ira.

Le calendrier des envois jusqu’à présent ne change pas. Pour les personnes qui sont éligibles pour des dates plus précoces seront couvertes par ces 5 millions supplémentaires. Cela devrait aller.

Partager cet article :
Was this article helpful?
0 out Of 5 Stars
5 Stars 0%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
How can we improve this article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Previous COVID-19 – Vaccinations de rappel au Japon
Sommaire
error: Alert: Content is protected !!