Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.

Coin COVID

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)
< Haut
Print

Vaccination COVID avant ou pendant la grossesse et/ou l’allaitement

Cette information provient de la page du Ministère japonais de la Santé, du Travail et des Affaires sociales. Elle répond à la question de la vaccination des personnes qui prévoient ou sont en cours de grossesse ou qui allaitent.

Source : 私は妊娠中・授乳中・妊娠を計画中ですが、ワクチンを接種することができますか。|新型コロナワクチンQ&A|厚生労働省 (mhlw.go.jp)

Q: J’attends un bébé, j’allaite, je prévois une grossesse. Puis-je me faire vacciner ?

R : Les femmes enceintes, qui allaitent ou qui prévoient d’avoir des enfants peuvent aussi se faire vacciner. Les vaccins contre le nouveau coronavirus homologués au Japon n’enregistrent aucun rapport de conséquences négatives sur la grossesse, les embryons, le lait maternel ou les organes reproductifs. Il est recommandé de se faire vacciner même pendant la période de la grossesse.

Les femmes enceintes, qui allaitent ou qui prévoient d’avoir des enfants peuvent aussi se faire vacciner. Les vaccins homologués au Japon contre le nouveau coronavirus ne font pas l’objet de rapport de conséquences négatives sur la grossesse, les embryons, le lait maternel ou les organes reproductifs. Cette vaccination est recommandée en vertu de la Loi sur l’immunisation.

Les associations médicales liées à l’obstétrique et à la gynécologie recommandent la vaccination à ARNm (messager ARN), quel que soit l’avancement de la grossesse. Une infection par le nouveau coronavirus pendant la grossesse serait plus susceptible d’entraîner une aggravation des symptômes, en particulier en fin de grossesse. Les femmes qui vivent dans une région où le nombre d’infections est particulièrement important par habitant, qui travaillent en tant que professionnels de la santé avec un risque infectieux important, ou qui souffrent également de maladies chroniques, dont par exemple, d’hypertension artérielle, sont fortement encouragées à envisager de se faire vacciner (※1, ※2).

Par ailleurs, selon les rapports, environ 80% des femmes enceintes ayant attrapé le virus pendant la grossesse sont infectées par leur époux ou partenaire (※1). La vaccination de leurs époux ou partenaires permettrait donc de les protéger. Aussi, il est recommandé de se faire vacciner.

Les États-Unis ont compilé les recommandations et preuves suivantes à propos des femmes enceintes, qui allaitent ou prévoient d’avoir des enfants.

Femmes en cours de grossesse

La CDC américain recommande aux femmes en cours de grossesse de se faire vacciner contre le nouveau coronavirus (※3).

Plus de 140 000 femmes enceintes ont déjà reçu des inoculations contre le nouveau coronavirus (en date du 16 août 2021) Selon les études de suivi menées sur environ 35 000 femmes inoculées avec un vaccin à ARNm en cours de grossesse, la fréquence des effets secondaires, tels que la fièvre et le sentiment de fatigue, est la même que pour les femmes qui ne sont pas enceintes. En outre, on enregistre 827 interruptions prématurées de grossesse après la vaccination causées par des fausses couches, des naissances prématurées, des retards de croissance fœtale, des malformations congénitales et de mortalité néonatale. On obtient des résultats équivalents pour les femmes enceintes non vaccinées (※4).

Selon la CDC des États-Unis, contrairement aux femmes vaccinées, les femmes enceintes non vaccinées dans la même tranche d’âge sont plus susceptibles de tomber gravement malades lorsqu’elles attrapent le nouveau coronavirus. La maladie augmente leur risque d’accouchement prématuré, de complications de la grossesse ou d’effets indésirables sur le fœtus. En outre, selon les résultats d’une enquête menée aux États-Unis sur les effets secondaires, même lorsque l’inoculation du vaccin a eu lieu dans les 20 semaines qui précédent la grossesse, le risque de grossesse n’augmente pas (※3).

En outre, une étude examinant le sang de cordon ombilical (identique au sang fœtal) et le lait maternel de celles qui ont reçu le vaccin à ARNm pendant la grossesse a confirmé que le sang de cordon ombilical et le lait maternel avaient des anticorps contre le nouveau coronavirus. Ces anticorps devraient protéger les nouveau-nés après l’accouchement contre l’infection (※5)

Femmes en cours d’allaitement

La CDC américain recommande aux femmes en cours d’allaitement de se faire vacciner contre le nouveau coronavirus (※3). Elle a évalué que les composants du vaccin à ARNm n’apparaissent pas dans le tissu de la glande mammaire ou dans le lait maternel (※6).
De plus, la CDC a confirmé que le lait maternel des femmes inoculées avec le vaccin ARNm alors qu’elles allaitent comporte bien des anticorps contre le nouveau coronavirus. De tels anticorps devraient protéger des infections les enfants nourris au lait maternel (※5※7).

Femmes qui prévoient une grossesse

La CDC américain recommande aux femmes qui prévoient une grossesse de se faire vacciner contre le nouveau coronavirus. Les rapports n’enregistrent aucune conséquence négative des vaccins homologués aux États-Unis sur les organes génitaux. Il n’est donc pas nécessaire de changer le moment de la grossesse en fonction du calendrier de vaccination. (※3)

Les vaccins de Pfizer et de Takeda/Moderna sont des vaccins à ARNm. Le vaccin d’AstraZeneca est un vaccin à vecteur viral, qui peut en principe être administré aux personnes de plus de 40 ans.

Documents de référence

Dépliant sur « Mesures contre le nouveau coronavirus (COVID-19) – Pour les femmes enceintes »「新型コロナウイルス感染症(COVID-19)対策~妊婦の方々へ~」
(Page du ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales HP « Information relatives à la gestion du nouveau coronavirus pour les femmes enceintes et les nourrissons » 「妊産婦や乳幼児に向けた新型コロナウイルス対応関連情報」

※1:À propos du vaccin à ARNm contre le nouveau coronavirus (2ème édition) 新型コロナウイルス(メッセンジャーRNA)ワクチンについて(第2報)
(Société japonaise d’obstétrique et de gynécologie, Société japonaise des obstétriciens et gynécologues, Société japonaise des maladies infectieuses d’obstétrique et de gynécologie)

※2:Informations pour les femmes : vaccination contre le nouveau coronavirus (vaccins ARNm) Q&R 女性のみなさまへ 新型コロナウイルスワクチン(mRNAワクチン) Q&A
(Société japonaise des maladies infectieuses d’obstétrique et de gynécologie)

※3:CDC. Interim Clinical Considerations for Use of mRNA COVID-19 Vaccines Currently Authorized in the United States

※4:N Engl J Med.2021; 384:2273-2282
(Preliminary Findings of mRNA Covid-19 Vaccine Safety in Pregnant Persons)

※5:American Journal of Obstetrics and Gynecology. 2021 March, Epub
(Coronavirus disease 2019 vaccine response in pregnant and lactating women: a cohort study)

※6:Considerations for COVID-19 vaccination in lactation. ABM Statement.

※7:JAMA Pediatr. 2021;175(8):817-826
(Maternal and Neonatal Morbidity and Mortality Among Pregnant Women With and Without COVID-19 Infection)

Infos Locales au Japon recommande de revoir ces explications (traduction disponible en cliquant sur la roue dentée, puis en choisissant “Subtitles/CC” puis la langue.

Partager cet article :
Was this article helpful?
0 out Of 5 Stars
5 Stars 0%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
How can we improve this article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Previous Port du masque après la vaccination COVID
Next Quelles précautions après une inoculation du vaccin ?
Sommaire
error: