Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Pourquoi s’inscrire au Consulat lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger

Vous êtes ici :
< Retour

Plusieurs personnes nous ont demandé à quoi cela pouvait servir de s’inscrire au Consulat ou à l’Ambassade. Que ce soit pour voyager au Japon, ou y vivre, le Consulat de notre pays est important pour notre sécurité. Merci de prendre le temps de lire ce document jusqu’au bout.

Le rôle des consulats

Infos Locales au Japon ne souhaite pas paraphraser les documents officiels des Ambassades et gouvernements. Cet article essaie plutôt de faire une synthèse et de donner des exemples de cas pour lesquels cette inscription s’est avérée précieuse pour certains d’entre nous.

La liste de tout ce que chaque consulat fait est trop longue. Aussi, voici quelques exemples.

Oubli de dates de renouvellement du passeport, de la carte d’identité, perte ou vols de papiers

Nombre d’entre nous sont ici depuis tellement longtemps qu’il nous arrive d’oublier de renouveler nos passeports à temps. Les démarches sont accélérées pour les personnes inscrites au Consulat. Nous n’avons plus à demander tous nos justificatifs de naissance dans notre pays d’origine, si ceux-ci sont gérés par le Consulat, etc.

Problèmes avec les autorités locales.

Certains d’entre nous sont ou se sont trouvés dans des situations difficiles.

Lorsque soi-même ou quelqu’un contacte la police locale, les choses peuvent mal se passer. En fait, même si elles ne se passent pas bien, des malentendus liés à la langue peuvent entraîner des situations abracadabrantes. Normalement, un policier local qui a l’habitude des étrangers saura qu’il doit contacter le Consulat.

Si ce n’est pas le cas, c’est la personne en difficulté qui doit contacter son Consulat.

(Dans tous les cas, lorsque la situation s’embourbe, la première chose à faire est de contacter le Consulat).

C’est aussi le consulat qui pourra éventuellement donner les références d’un avocat, ou contacter la famille et un traducteur pour aider.

Contacter les familles en cas de maladie grave, accident, décès, etc.

  • Aider au rapatriement sanitaire si besoin. Les consulats peuvent expliquer les démarches et doivent également fournir certains documents. Ils sont un point de passage inévitable dans le dédale administratif.
  • Fournir plus rapidement les documents nécessaires pour, par exemple, une inhumation ou une crémation.

Contacter les familles, prendre les mesures de sécurité et/ou rapatriement en cas de situation d’urgence.

Dans le cas de Fukushima, les Ambassades étaient chargées de distribuer les pastilles d’iode à leurs compatriotes, surtout si nous étions dans les environs de Tokyo ou plus au nord du pays.

Les Ambassades pouvaient se baser sur le nombre de familles enregistrées, pouvaient prévoir un stock de médicaments, non seulement pour leurs ressortissants, mais aussi pour leurs familles. Cela leur a permis d’intervenir efficacement en fonction de ce nombre d’inscrits.

Lors du tremblement de terre de Kumamoto, l’Ambassade de France, par exemple, nous a envoyé des mails d’information et a contacté ceux qui se trouvaient enregistrés pour confirmer que nous étions tous en sécurité.

Si les deux Corées n’avaient pas pu se mettre d’accord, c’est le Consulat de chacun de nos pays qui aurait pris les mesures pour notre sécurité.

Soutenir l’accès à l’éducation.

Évaluer les besoins d’allocation ou de bourse pour nos enfants, s’ils doivent étudier dans notre pays d’origine.

Pour ceux qui sont loin des consulats.

Les consulats sont loin mais, certains consulats, dont celui de France au Japon, envoient leurs agents en tournée à travers le pays, de manière régulière. Les Ambassades affichent les dates de visite sur leur page.

Cette visite nous permet de ne pas avoir à nous déplacer sur Tokyo pour faire les démarches pour nos passeports, les élections, les certificats de vie, etc.

Nos Ambassades et les Conseillers des Français de l’étranger (anciennement Conseillers Consulaires) nous informent par mail de leur tournée si nous sommes inscrits au Consulat.

Les Conseillers des Français de l’étranger (anciennement Conseillers Consulaires)

Associés au Consulat, il y a, pour le cas de la France, des Conseillers des Français de l’étranger (anciennement Conseillers Consulaires). Il s’agit de personnes élues par les Français vivant au Japon, qui nous représentent auprès des instances politiques et gouvernementales françaises, et défendent nos droits, s’il le faut.

Depuis leur élection, ces conseillers ont permis de remonter nos problèmes au gouvernement français pour que, même si nous vivons éloignés de chez nous, nous puissions continuer à bénéficier de nos droits.

Qui doit s’inscrire au Consulat, et comment?

S’inscrire au Consulat peut ne pas sembler nécessaire à certains. Cependant, dans la pratique, si l’on doit voyager ou vivre au Japon, ne pas être inscrit dans un Consulat peut causer plus de problèmes administratifs qu’autre chose. Il vaut donc mieux s’y inscrire. C’est gratuit, et cela peut servir.

Vous vivez au Japon

Le texte officiel écrit par le gouvernement français décrit très bien le rôle d’un Consulat. Si le lien ne marche pas, faire une recherche sur les mots: “S’inscrire au registre des Français établis hors de France

Vous voyagez et n’êtes que de passage au Japon

Si vous êtes de nationalité française, vous pouvez vous inscrire sur le site d’Ariane, avant votre départ. Pour en savoir plus, merci de faire une recherche sur le mot “Pourquoi inscrire son voyage sur Ariane ?”

Autres articles concernant les ambassades et le consulat.

Articles connexes

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Précédent Outil de recherche de Centre de consultation COVID avec interprètes
Suivant LIFE LINE – Numéros d’appel toutes urgences
Table des matières
error: Attention : Protection pour les copyrights!!