Il y a beaucoup d'informations. Il vaut mieux commencer par chercher ici !

Generic filters
Sur ces mots seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans le résumé
Trier par type d'article
Actualités
Coin Quotidien
En cas d'urgence
Coin Intempéries
Coin Conjoncture, COVID, tensions internationales
Coin Conférences de presse
Frontières & Immigration
Vaccinations (Toutes)
Events

Essayez une recherche comme : fiscalité des retraitésmy numberimmigration...

Pas de réponse ? Cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran !
Actualités | Support | Soutenir le site / Offrir un café

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)
< All Topics
Print

Infections par le virus Emotet – Ce qu’il faut savoir

Table of Contents

On nous dirait, « encore un virus »… et Infos Locales au Japon répondrait « Oui, mais pas un virus qui touche à notre santé ». Le virus Emotet est loin d’être anodin, puisqu’il s’approprie des données confidentielles (adresses, nom et autres informations des carnets d’adresses) à des fins malveillantes.

Le Département de la Police métropolitaine (Tokyo) rappelle ce dont il s’agit, et comment se protéger. Ce virus existant depuis 2014, on peut facilement trouver d’autres explications en ligne. Infos Locales au Japon recommande de les lire… et, comme toujours…

  • de mettre à jour les logiciels de son PC à chaque fois qu’il y a une mise à jour. Ne pas négliger les applications achetées ou téléchargées,
  • d’installer un antivirus connu, ayant une bonne réputation, et de le mettre à jour,
  • de vider régulièrement le cache et les cookies de ses navigateurs,
  • d’éviter de cliquer (ouvrir) les courriels / attachements en provenance de personnes ou entités avec lesquelles il n’y a jamais eu d’échange auparavant.

Les infections par le virus Emotet se répandent rapidement

Il est recommandé de scanner ses appareils avec l’outil « EmoCheck » quand

  • « un partenaire commercial (etc.) m’a informé qu’il avait reçu des messages bizarres »,
  • « j’ai cliqué (tapé) sur le bouton « activer le contenu コンテンツの有効化 » d’un courriel qui contenait un attachement, mais rien ne s’est passé après »,
  • etc.

Il convient donc de mettre à jour son antivirus et de faire un scan complet.

Comment vérifier si le virus Emotet a infecté un appareil ?

En cas de suspicion d’infection par le virus Emotet, scanner immédiatement l’appareil pour rechercher sa présence.

Le JPCERT/CC (JPCERT Coordination Center) publie un outil de vérification spécialisé pour ce virus : EmoCheck. Il convient de l’utiliser pour vérifier quel terminal est infecté ou abrite le virus Emotet et l’éliminer, si possible, de sa société.

Pour savoir comment se débarrasser d’Emotet, consulter les pages indiquées ci-dessous, y compris leur section « Que faire en cas d’infection », et appliquer les consignes.

Il est à noter que même si l’on ne trouve pas le virus Emotet dans un appareil, celui-ci peut contenir d’autres logiciels malveillants. Par conséquent, suivre les consignes ci-dessous pour « scanner un appareil afin de trouver d’autres logiciels malveillants ».

Déconnecter d’internet le réseau des terminaux infectés

En cas de détection du virus Emotet, déconnecter du réseau et d’internet tous les terminaux suspectés d’infection ainsi que ceux auxquels ces appareils se connectent.
Si le moment de la détection n’est pas très loin du moment de l’infection, cette méthode permet d’éviter que le virus ne se répande à d’autres terminaux. Par conséquent, veiller à le faire.

Scanner les appareils afin de trouver d’autres logiciels malveillants

Même si la vérification d’EmoCheck ne confirme pas d’infection, continuer à vérifier qu’il n’y a pas infecté par d’autres logiciels malveillants.

Le champ d’investigation doit tenir compte de la possibilité que le virus se soit propagé du terminal suspect au reste du réseau. Effectuer donc un scan complet (full scan) de tous les terminaux du même réseau avec un logiciel antivirus mis à jour.

Si l’entreprise a un contrat avec un fournisseur de sécurité, le contacter immédiatement pour recevoir ses instructions.

Changer l’adresse électronique et le mot de passe du compte infecté

Emotet se transmet par des courriels venus de l’extérieur du réseau. Aussi, en cas d’infection d’un compte par ce virus, il est nécessaire de changer d’adresse électronique et de mot de passe pour tous les comptes infectés.

Il faut aussi changer les terminaux suspectés d’infection de la même manière, sinon le risque de dommages secondaires subsiste après les mises à jour.

Si la suppression ou la modification du compte en soi n’interfère pas avec les opérations commerciales, la recréation un nouveau compte est un moyen efficace de gestion post-incident.

Réinitialiser le terminal infecté

On peut vouloir réutiliser un appareil infecté par des logiciels malveillants après leur suppression par un antivirus, etc. Dans ce cas, il est néanmoins recommandé de réinitialiser l’appareil, car il peut encore rester des backdoors (points d’entrée indirects) non détectées par l’analyse de l’antivirus, ce qui pourrait permettre aux criminels d’accéder de nouveau à l’appareil.

Toutefois, réinitialiser un appareil signifie que l’on efface aussi toutes ses données. Il est donc important d’envisager des mesures de sauvegarde quotidienne des données.

Lorsqu’on suppose une infection par le virus Emotet

Empêcher la propagation du virus

Lorsque l’appareil est infecté depuis un certain temps avant la découverte du virus, il devient nécessaire d’en empêcher la propagation par des courriels infectés vers les partenaires commerciaux auxquels on a déjà envoyé des messages.

Faire savoir dès que possible la situation dans laquelle le matériel est infecté et affecté par Emotet. Même lorsqu’un courriel arrive au nom de sa propre entreprise, ne pas se sentir en confiance. Prendre des précautions pour limiter la propagation du virus par des courriels internes, y compris en effaçant les messages sans les ouvrir.
Les entreprises qui disposent de leur propre site web peuvent informer plus rapidement leurs fournisseurs (etc.) en publiant, par exemple, un « avis » sur leur site.

Source pour cette information : Département de la police métropolitaine, Groupe de travail sur la cybersécurité.
Tél : 03-3581-4321(警視庁代表)

Source : Emotet(エモテット)感染を疑ったら 警視庁 (tokyo.lg.jp)

Autres liens utiles

Infos Locales au Japon traduit chaque année beaucoup d’informations sur la fiscalité. Celles-ci se trouvent dans le « Coin quotidien », rubrique Fiscalité.

En cas de difficulté pour payer ses impôts, il faut quand même faire sa déclaration fiscale. Les personnes qui en ont besoin doivent vérifier les informations dans le « Coin Aides – Particuliers » rubrique « Fiscalité (particuliers) ».

Pour les entreprises, il existe des mesures similaires dans le « Coin Aides – Entreprises » rubrique « Fiscalité (entreprises) ».

En janvier et février de chaque année, Infos Locales au Japon organise des webinaires pour aider à faire sa déclaration fiscale. Ils sont gratuits. Contactez le centre de support si vous êtes intéressé(e) !

Was this article helpful?
0 out of 5 stars
5 Stars 0%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
5
How can we improve this article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.