Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2020-12-14 – MLIT sur la suspension de Go To Travel

Vous êtes ici :
< Retour

Le ministre Akabane a présenté officiellement les mesures de suspension de la campagne Go To Travel le 14 décembre au soir, après l’annonce du Premier Ministre Suga. Des mesures pour aider les entreprises qui travaillent pour l’industrie du tourisme au Japon ont été annoncées le 15 décembre. La traduction va suivre.

NdT : La situation peut être angoissante pour les personnes qui travaillent dans le tourisme. C’est normal et tout à fait compréhensible. Cela n’est pas une marque de maladie. Néanmoins, il faut parfois pouvoir formuler et évacuer ces angoisses pour pouvoir tenir le coup et trouver des solutions.
C’est dans ce but que Infos Locales au Japon a compilé un document pour aider les gens qui en ont besoin à trouver un soutien psychologique adapté : Présence et aide psychologique au Japon. N’hésitez pas à contacter de l’aide s’il le faut, ou contacter les conseillers consulaires, l’OLES Japon, le consulat ou même Infos Locales au Japon au besoin.

La déclaration

Les voyages de la campagne Go To Travel à destination de Sapporo et Osaka étaient suspendus jusqu’au 15 décembre. Pour Tokyo, elle était suspendue pour les personnes de 65 ans ou plus jusqu’au 17 décembre dans les deux sens, et nous demandions à toutes les tranches d’âge d’éviter d’éviter de l’utiliser.

Cependant, le 11 décembre 2020, le comité des experts du gouvernement a recommandé des mesures complémentaires pour les régions dans lesquelles la propagation du virus reste à un niveau élevé. En conséquence, lors de la réunion des quartiers généraux que nous venons de terminer, le Premier Ministre Suga vient de donner au ministère des Terres, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme les ordres suivants.

Voyages jusqu’au 27 décembre dans la nuit

Premièrement, nous prolongeons jusqu’au dimanche 27 décembre les mesures pour les voyages à destination des villes de Sapporo et Osaka, ainsi que pour les déplacements des habitants de ces deux villes.

Par ailleurs, nous mettons en place les mêmes mesures pour la ville de Nagoya et Tokyo (ensemble de la capitale).

Pour être plus précis, dans le cas de Sapporo, Osaka, Nagoya et Tokyo,

  • À compter d’aujourd’hui 14 décembre, nous suspendons l’offre de la campagne Go To Travel pour toutes les nouvelles réservations à destination de ces villes.
  • En ce qui concerne les réservations déjà faites, nous devons tenir compte du délai pour en informer les gens. Aussi, pour les voyages qui commencent entre les 22 et 27 décembre, les voyages déjà réservés ne bénéficieront pas de la campagne Go To Travel. (NdT : cela signifie que si la réservation prévoyait un départ avant le 22 décembre, on peut encore partir.)
  • Ensuite, les mesures concernant les voyages des personnes qui vivent à Sapporo, Osaka, Nagoya et Tokyo, donc qui commencent en partant de ces villes. Nous demandons à chacun de limiter, jusqu’au 27 décembre, les déplacements qui utilisent cette campagne, qu’il s’agisse de réservations déjà faites ou à venir.

Sur la façon de gérer les annulations, et afin d’obtenir de véritables annulations, à compter d’aujourd’hui et pour 10 jours, c’est-à-dire jusqu’au 24 décembre, les annulations seront gratuites.

Je termine ici le premier point.

Voyages entre le 28 décembre 2020 et le 11 janvier 2021

Le Deuxième point concerne l’ensemble du pays. Du lundi 28 décembre 2020 au lundi 11 janvier 2021, nous suspendons la campagne Go To Travel pour tous les voyages.

Dans le cas des voyages qui auront démarré avant le 28 janvier, mais continuent après cette date, la totalité de la période du voyage, y compris les nuits en hôtel est exclue de la campagne Go To Travel.

Par exemple, pour un voyage qui commence le 26 et continue les 27, 28 et 29 décembre, une partie du voyage rentre dans la période du 28 décembre au 11 janvier. Aussi, c’est la totalité du voyage qui n’est plus couverte par Go To Travel.

Pour l’annulation de ces voyages, si les voyages ont déjà été réservés, il est possible d’en faire l’annulation gratuite à compter d’aujourd’hui 14 décembre jusqu’au 24 décembre, soit une période de 10 jours.

Cette série de mesures représente une mesure difficile à prendre pour moi, qui suis ministre en charge de l’industrie du tourisme. Néanmoins, si nous voulons à la fois contenir la propagation du virus et alléger la charge de travail des institutions médicales, je pense que ce sont des mesures de prévention nécessaires. J’appelle la population à le comprendre et coopérer.

Aides pour les entreprises du tourisme

D’un autre côté, les industries en relation avec le tourisme se retrouvent en grande difficulté pendant cette période d’épidémie du coronavirus. Pour elles, la fin et le début de l’année sont les périodes d’activité les plus grandes. Elles ont déjà reçu un nombre important de réservations, et pour y répondre, elles ont déjà commencé à employer du personnel, etc.

Dans cette situation, la révision de la gestion de la campagne Go To Travel et les annulations qui s’ensuivent vont avoir un impact incommensurable sur la gestion de ces entreprises liées à l’industrie du tourisme. Aussi, pour alléger le poids qui pèse sur elles, nous prévoyons des aides beaucoup plus conséquentes que ce que nous avons fait jusqu’à présent. Je présenterai demain les mesures détaillées (le 15 décembre 2020).

Le ministère des Terres, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme va continuer à surveiller avec la plus grande attention l’évolution du virus, proposer de nouvelles mesures de prévention adaptées, et travailler avec les autres ministères concernés pour une reprise appropriée de la campagne.

Sources :

  • La conférence écoutée Live. Une vidéo est disponible sur YouTube.
Précédent 2020-12-15 – MLIT sur les aides après la suspension de Go To Travel
Suivant 2020-12-3 MLIT sur la campagne Go To Travel
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Table des matières