Il y a beaucoup d'informations. Il vaut mieux commencer par chercher ici !

Generic filters
Sur ces mots seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans le résumé
Trier par type d'article
Actualités
Coin Quotidien
En cas d'urgence
Coin Intempéries
Coin Conjoncture, COVID, tensions internationales
Coin Conférences de presse
Frontières & Immigration
Vaccinations (Toutes)
Events

Essayez une recherche comme : fiscalité des retraitésmy numberimmigration...

Pas de réponse ? Cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran !
Actualités | Support | Soutenir le site / Offrir un café

How Can We Help?

Catégories

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

2024-01-11 Premier ministre sur la relocation des personnes évacuées

Vous êtes ici :
< Retour
Table des matières

Le Premier ministre Kishida a tenu une conférence de presse ce 11 janvier, pour appeler les personnes en centre d’évacuation dans la préfecture de Ishikawa à considérer leur relocation. Cet appel vise à les mettre en sécurité, désengorger les centres, et préparer une infrastructure plus appropriée.

Cet article est une traduction rapide de la conférence écoutée en direct.

Le 11 janvier 2024. Annonce du Premier ministre Kishida concernant l’évacuation secondaire. Traduction rapide.

Il fait très froid dans la préfecture de Ishikawa, et il faut du temps pour créer des infrastructures et pour réparer les logements. Il est également important de mettre les personnes évacuées dans un endroit plus sûr. Cela va aussi résoudre le surencombrement des centres d’évacuation. Cela améliorera aussi l’environnement des zones sinistrées. Cette décision est aussi importante du point de vue de la prévention des épidémies.

Aujourd’hui, le gouvernement a tenu une réunion de sa cellule de crise en cas de catastrophe.

Sur le sujet de relocation des évacués, le gouvernement Hase de la préfecture d’Ishikawa a demandé au gouvernement d’accélérer autant que possible la relocation des personnes évacuées que de celles pour lesquelles les voies d’accès sont coupées.

Sur ce point, je sais que le gouverneur Hase a encouragé très fortement les personnes

  • dont les besoins de traitement médical sont élevés,
  • les femmes enceintes,
  • les nourrissons,
  • ceux qui reçoivent des soins de longue durée, des soins des services sociaux ou qui sont handicapées,
  • les personnes âgées de 70 ans ou plus, etc.

et leurs familles à envisager activement cette relocation.

Mon gouvernement s’engage également pour soutenir cette relocation. Nous encourageons donc les personnes concernées à considérer sérieusement cette relocation pour leur santé et leur sécurité.

Dans ce sens, le gouvernement va augmenter le nombre de chambres d’hôtel, de ryokan, etc. par rapport à celui qui a déjà été sécurisé. Il vise à construire ainsi un système qui fournira l’aide qui répond aux besoins des personnes sinistrées.

Question de la presse.

Pour le moment, seules 180 évacués ont choisi la relocation. Selon le gouvernement, est-ce peu ? Quelle en est la cause ? Ensuite, comment procédera-t-il ?

Pour le moment, nous en sommes au stade de l’appel. Il serait donc difficile de dire actuellement si ce nombre est important ou faible. Par contre, on m’a expliqué qu’au moment où l’on appelle les gens à se relocaliser, des personnes disent qu’elles auraient du mal à vivre dans un endroit dont elles n’ont pas l’habitude, qu’elles craignent de vivre dans des endroits qu’elles ne connaissent pas, etc. D’autres se plaignent que le fait d’avoir à se déplacer loin serait un poids pour elles. Notre réflexion porte également sur les circonstances et les sentiments de chacune de ces personnes.

Je pense qu’il est important d’expliquer avec attention ce qu’est le second niveau d’évacuation et les perspectives de logement à l’avenir, pour faire tomber les inquiétudes et les préoccupations. Ensuite, de nombreuses personnes qui ont choisi la relocation souhaitent revenir dans un endroit auquel elles sont habituées. Pour qu’elles puissent le faire, nous devons construire des logements temporaires et assurer un système de gestion des déchets liés à la catastrophe afin qu’elles puissent le faire. Il est donc important de faire avancer de telles solutions en parallèle.

Note d’Infos Locales au Japon

Infos Locales au Japon met à jour quotidiennement les informations LIFE LINE pertinentes à la préfecture de Toyama, la préfecture de Niigata et la préfecture de Ishikawa dans le coin Intempéries du site. Ceux qui s’y trouvent ou qui ont évacué hors de leur préfecture peuvent bénéficier d’aides pour la reconstruction. Des centres d’aide aux étrangers sont disponibles dans chaque préfecture, et Infos Locales au Japon répond aux questions pour trouver l’aide nécessaire.

Par ailleurs, Infos Locales au Japon fournit des informations temporaires qui peuvent être utiles via sa page Facebook et Twitter. Il n’est pas nécessaire d’être connecté pour les lire.

Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
error: Alerte: Cet article est protégé !!