Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2020-12-22 Conseil consultatif du MLHW sur la mutation du virus

Vous êtes ici :
< Retour

Cet article est la traduction de la conférence de presse du conseil consultatif du 22 déc. 2020 sur la situation actuelle et les risques liés à la mutation du nouveau coronavirus. Les mesures à prendre devraient faire l’objet d’une décision bientôt.

CNN Grande-Bretagne vient d’expliquer que cette variante du virus aurait été trouvée en France et en Italie également. Infos Locales au Japon n’a pas vérifié cette information, mais cela peut avoir un impact sur les décisions concernant les frontières. Infos Locales au Japon recommande aux personnes qui prévoient de voyager de suivre les actualités et vérifier sur le site des ambassades les dernières instructions.

Discours

Aujourd’hui s’est tenue la 19ᵉ réunion du conseil consultatif concernant les mesures contre nouveau coronavirus. Je vous en fais donc le rapport.

Nombre de nouveaux cas dans tout le pays

Le nombre de nouveaux cas pour tout le pays continue à augmenter et atteint des records. L’augmentation est principalement urbaine, essentiellement autour et à Tokyo. Dans les régions du Kansai et du Chubu, on ne peut pas constater de diminution évidente.

On commence à voir une propagation continue du virus dans de nouvelles régions. En d’autres termes, le virus se propage dans tout le pays.

Le personnel qui s’est occupé du nouveau coronavirus dans les hokenjos et les institutions médicales jusqu’à présent est particulièrement fatigué. Il commence à y avoir des reports d’opérations programmées, et des limitations du nombre d’acceptations aux urgences. Les soins médicaux pour les personnes souffrant de démence ou qui ont besoin de dialyse commencent à trouver où aller.

Il est très préoccupant qu’alors que les fêtes de fin d’année approchent, on ne puisse plus facilement maintenir à la fois les soins médicaux réguliers et le traitement du nouveau coronavirus.

À propos du virus mutant en Grande-Bretagne

Ces derniers temps, il est question d’une mutation du virus en Grande-Bretagne. Selon un rapport du CDC européen, il n’y a pas de données concernant les aggravations de cas. En revanche, celui-ci mentionne que le virus est très contagieux. Dans cette situation, nous avons discuté le fait qu’il faudra s’attendre à une charge de travail supplémentaire sur le système médical, en raison d’une forte augmentation du nombre de cas.

Jusqu’à présent, nous n’avons pas pu confirmer que cette mutation du virus existe au Japon. Cependant, il faut être attentif au risque que représenterait son importation dans le pays.

Analyse de la situation par région

Je passe à l’analyse de la situation sur le plan national.

Nous avons analysé l’impact des mesures entreprises depuis le mois de novembre, c’est-à-dire pendant les “trois semaines déterminantes”. Celles-ci concernaient principalement Hokkaido, le grand Tokyo, la préfecture de Aichi et Osaka.

Hokkaido

Dans la préfecture d’Hokkaido, les restrictions d’horaires pour les restaurants de Sapporo ont commencé très tôt. Depuis la fin du mois de novembre, on peut constater une baisse du nombre de cas. Le taux de reproductions effectives reste également sous la barre des 1.

Pour l’ensemble d’Hokkaido, le nombre de nouveaux cas continue à diminuer. Cependant, ces derniers jours, le nombre de reproductions effectives recommence à augmenter, et cela requiert d’y faire attention.

NdT : le nombre de reproductions effectives est le nombre de personnes qu’infectera une personne infectée par le nouveau coronavirus.

Tokyo

Pour Tokyo, à un moment, le taux de reproductions effectives est tombé en dessous de 1 pendant quelque temps fin novembre. Depuis il continue à être au-dessus de 1. Qu’il y ait ou pas de restrictions d’horaires dans les restaurants, le flux de personnes ne diminue pas.

Parce que le virus continue à se propager à Tokyo, il se propage aussi dans les provinces avoisinantes. Que ce soit dans les préfectures de Saitama, Kanagawa, ou Chiba, le nombre de nouveaux cas continue à augmenter dans le grand Tokyo.

Osaka et le Kansai

Depuis la fin du mois de novembre dans la ville d’Osaka, on peut constater une diminution de la fréquentation des restaurants suite aux restrictions d’horaires. Le nombre de reproductions effectives tourne autour de 1. La préfecture d’Osaka constate également une tendance à la baisse du nombre de nouveaux cas depuis la mi-décembre. Cependant, dans la région du Kansai, le nombre de nouveaux cas à Kyoto est en train d’augmenter, et il est stable à un niveau élevé dans la préfecture de Hyogo.

Préfecture de Aichi et le Chubu.

Dans la préfecture de Aichi, les flux de personnes diminuent peu, et le nombre de reproductions effectives tourne autour de 1. Le nombre de nouveaux cas reste dans la barre haute.

Conséquences

À partir de cette analyse, nous constatons qu’il y a un certain lien entre les flux des personnes et le nombre de reproductions effectives.

En dehors d’Hokkaido, on ne peut pas dire qu’il y a une diminution claire du nombre de nouveaux patients. Le nombre de cas continue à augmenter dans le Kantô. En particulier, la croissance continue du nombre des nouveaux cas à Tokyo contribue à la croissance du nombre de nouveaux cas dans les préfectures avoisinantes.

Nous pensons que la propagation du virus dans les grandes villes est responsable d’une partie de la propagation récente en province.

Si on ne contient pas dès maintenant la propagation dans les grandes villes, il sera difficile de contenir le virus dans les différentes provinces.

Pour ce qui est des facteurs de propagation, on constate que beaucoup des cas sont personnes actives qui ont entre 20 et 60 ans et sont liés à la restauration et la consommation d’alcool. Nous pensons que les situations d’alimentation et de consommation d’alcool sont les principaux facteurs de la récente propagation du virus, y compris dans les zones métropolitaines.

Solutions et mesures

En ce qui concerne les mesures, dans les régions dans lesquelles le virus se propage, et en particulier dans celles pour lesquelles il faut des mesures équivalentes à un stade 3, si le virus se propage selon les scénarios 2 ou 3, nous pensons qu’il faut renforcer les mesures.

En particulier, dans les zones métropolitaines, à commencer par Tokyo, le nombre de nouveaux cas augmente. Aussi, il convient de mettre en place des mesures au plus tôt.

On peut trouver le virus dans des régions dans lesquelles on ne le voyait pas se propager jusqu’à présent. Aussi, le virus est détecté fréquemment dans des institutions médicales et des centres d’aide sociale. Une croissance abrupte du nombre de cas pourrait porter entraîner une croissance abrupte de la charge de travail des institutions médicales.

Aussi, nous recommandons de sécuriser et préparer dès maintenant des établissements d’hébergement en prévision de la fin et du début d’année.

La participation de la population est indispensable pour arriver à arrêter la propagation du virus. Ils ont besoin d’éviter de participer aux rassemblements et repas de fin et début d’année.

Plus particulièrement, en fin d’année, on peut penser que de nombreuses personnes vont faire les courses en famille. Cependant, il faut éviter la foule dans ce cas. Ensuite, il va certainement y avoir des occasions pour aller manger dehors à plusieurs. Cependant, il vaut mieux les éviter également, et passer des fêtes de fin et début d’année paisiblement. Nous demandons que ce message soit transmis de manière appropriée.

En outre, alors que le pays fait face à une situation infectieuse difficile, il faut empêcher que la mutation du nouveau coronavirus découvert en Grande-Bretagne ne rentre au Japon.

Aussi, le comité a débattu sur la façon de se déplacer entre le Japon et les pays concernés, et sur la façon de faire le dépistage. Il en ressort qu’il est nécessaire de mettre en place des mesures appropriées.

Question de la presse (résumé)

Q : Concernant le virus mutant.

Le virus qui se propage actuellement en Angleterre est un virus mutant. Les établissements que j’ai mentionnés tout à l’heure, la CDC européenne et Public Health England considèrent que le virus se propage 70% plus. Cela a été un sujet de discussion en réunion du comité.

Le fait que ce virus soit plus fort est confirmé par des observations épidémiologiques. En revanche, nous n’avons pas pu le virus en soi, donc nous ne pouvons pas dire avec précision combien il est puissant.

Cependant, si une variation d’un virus aussi puissant rentre au Japon, le virus devrait se propager à une vitesse extrêmement rapide. Même dans la situation actuelle, le système est déjà sous pression. Si en plus le virus se propage plus rapidement, le système médical risque d’être encore plus sous tension.

C’est ce dont nous avons parlé.

C’est dans ce sens que nous demandons de faire en sorte de limiter le virus. Il s’agit de savoir si avec des examens en quarantaine et de surveillance nationale, le virus ne finira pas par pénétrer au Japon. C’est pour cela que nous avons recommandé de suivre la situation de ce virus mutant.

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Précédent 2020-12-21 Recommandations urgentes des experts
Suivant 2020-12-16 – Réunion des experts
Table des matières
error: