Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2020-11-25 Comité des experts

Vous êtes ici :
< Retour

Cet article est la partie présentation du PowerPoint de la conférence des experts du 25 novembre 2020. Le titre officiel, traduit en français est : « Recommandations du comité des experts au gouvernement afin de contenir la propagation du virus actuelle. 17ème réunion du comité des experts pour la lutte contre le nouveau coronavirus ».

Les réponses aux questions étaient très intéressantes. Cependant il y a eu, depuis, beaucoup de conférences de presse. Celles-ci informent concrètement sur le contenu des nouvelles mesures.

Cela veut dire qu’Infos Locales au Japon n’aura probablement pas le temps de traduire la suite de la conférence. Nous vous remercions pour votre compréhension.

[Ⅰ] Pour commencer

Le comité des experts remercie le gouvernement et les gouvernements locaux pour avoir décidé, conformément aux recommandations, rapidement et de manière appropriée, les mesures de suspension du projet Go To Travel ainsi que les réductions d’horaires d’ouverture.

Le système de fourniture de soins médicaux s’améliore constamment en comparaison avec ce qu’il était au printemps. Toutefois, ainsi que le conseil consultatif sur les mesures de lutte contre le nouveau coronavirus l’a évalué hier, en comparaison avec la situation au 20 novembre, dans certaines régions de plusieurs préfectures, la charge de travail du système de fourniture de soins médicaux et des services de santé publique s’est encore aggravée. Il faut maintenant, pour certaintes préfectures, des mesures qui correspondent à un stade 3.

Si nous n’intervenons pas alors que la propagation continue, nous pourrions nous retrouver, tôt ou tard, dans une situation dans laquelle on ne pourra plus sauver des vies des gens qui ont besoin de soins médicaux ordinaires.

Plus nous attendons pour intervenir, plus il sera difficile de réagir dans le futur, et plus les conséquences sur les activités socio-économiques seront importantes. C’est pourquoi nous demandons d’agir au plus vite, et de manière intensive.

[Ⅱ] Problèmes à résoudre immédiatement

Il est nécessaire de calmer la situation infectieuse actuelle dans un court laps de temps (environ 3 semaines). Pour cela, toute la société, y compris le gouvernement, les gouvernements locaux, le grand public et les entreprises, doivent partager un sentiment de crise et rester unis tout en faisant face. Les problèmes spécifiques à surmonter actuellement sont au nombre de trois.

1. Les gens ne regardent que Go To Travel, ce qui est un problèmes

Si nous souhaitons sortir rapidement de la situation actuelle, ainsi que le comité des experts l’a recommandé le 20 novembre, pour les régions dans lesquelles le virus se propage rapidement,

Les mesures les plus importantes sont

  • ① des horaires d’ouverture raccourcies,
  • ② des mesures fortes applicables aux régions équivalentes à un stade 3, lorsqu’il n’est pas possible de systématiser les mesures de prévention du virus lors de déplacement entre ces régions et le reste du pays.

Néanmoins, seule la révision de la gestion de la campagne Go To Travel semble avoir attiré l’attention des gens. Les points les plus importants concernant ce qu’il faut faire n’ont pas été suffisamment partagés entre l’État, les gouvernements locaux, les entrepreneurs et le grand public.

2. Plusieurs régions ont besoin de mesures équivalentes au stade 3

Le conseil consultatif sur les mesures de lutte contre le nouveau coronavirus a évalué la situation hier. Il a établi que dans une partie des préfectures de Hokkaido, Tokyo et sa métropole, le Kansai et le Chubu, la vitesse de propagation du virus a augmenté brusquement et les clusters apparaissent sur de larges superficies. Aussi, le système de fourniture de soins médicaux est déjà dans une situation critique.

En outre, si le virus devait se propager dans des régions où il y a peu d’établissements médicaux, il se pourrait que cela ait des conséquences dramatiques sur le système de fourniture de soins médicaux en un temps particulièrement court.

En tant que comité des experts, nous pensons que certaines régions nécessitent des mesures équivalentes au stade 3. Selon nous, il devient nécessaire de limiter les horaires d’ouverture , les déplacements des personnes ainsi que les occasions de se réunir. Toutefois certaines régions n’ont pas pris ce genre de mesures, qui sont pourtant nécessaires pour lutter contre la situation infectieuse. Nous demandons aux préfectures et au gouvernement de travailler ensemble au plus vite pour décider de mesures précises.

[Ⅲ] Recommandations du comité des experts à l’État

1. Se concentrer sur des mesures fortes pendant trois semaines

Afin de passer sereinement la fin d’année et le nouvel an, les préfectures ont besoin de concentrer des mesures fortes. Celles-ci devraient être mises en place pendant trois semaines tout en coopérant avec l’État. Il leur faut prendre de manière précoce des mesures fortes appropriées et nécessaires pour toutes les zones équivalentes au stade 3. Nous demandons donc l’application des mesures ci-dessous.

  1. Envisager au plus vite la réduction des horaires d’ouverture des établissements de restauration qui servent de l’alcool.
  1. Considérer des restrictions concernant l’utilisation des établissements de divertissement nocturne et/ou qui servent de l’alcool. Attirer l’attention des gens sur le fait qu’il n’est pas nécessaire de limiter les activités à faible risque de propagation du virus, telles que le travail, les cours, les consultations médicales, etc.
  1. Éviter les déplacements depuis et vers les régions équivalentes au stade 3 si on ne peut pas appliquer les mesures nécessaires pour la prévention du virus. Pendant cette période, promouvoir proactivement le télétravail et les autres formes de travail à domicile.
  1. Suspendre la campagne Go To Travel. Pendant cette période, envisager également une limitation des départs depuis ces régions, en fonction de l’évolution de la situation. Envisager également de revoir le fonctionnement de Go To Eat. Considérer également une modification des limites concernant la tenue d’événements.

2. Mesures pour éviter l’explosion du système de fourniture de soins médicaux

Il faut éviter une charge supplémentaire pour le système de fourniture de soins médicaux et pour les centres de santé. Aussi, nous souhaiterions que le gouvernement prenne les mesures suivantes dans les zones qui ont besoin de mesures équivalentes à celles d’un stade 3.

  1. Implémenter des tests de dépistage prioritaires pour les patients / résidents des établissements pour personnes âgées. Si on découvre ne serait-ce qu’un seul cas d’infection dans un établissement pour personnes âgées, procéder à des tests de dépistage en urgence et de manière élargie. Il convient d’appliquer de manière concentrée la prévention de l’apparition de cas graves.
  1. Pour les personnes âgées présentant des symptômes relativement légers, nous demandons qu’ils soient mis en observation dans établissement d’hébergement ou à domicile. en tenant compte de leur maladie préexistante.
    En outre, s’assurer de préparer à l’avance les installations d’hébergement pour les personnes avec des symptômes légers. Il faut qu’elles soient prêtes avant que le virus ne se propage.
  1. Parmi les régions dans lesquelles il est nécessaire d’implémenter des mesures équivalentes à ce dont on a besoin pour un stade 3, il y a des régions dans lesquelles le système de fourniture de soins médicaux et le fonctionnement des services de santé publique sont particulièrement en situation difficile. Considérer que cela va empirer et envisager rapidement des aides pour le transport des patients et l’envoi de personnel médical. À cet effet, le gouvernement pourrait envisager des aides nationales, y compris l’envoi de personnel militaire en renfort.
  1. On observe encore des cas de calomnie etc. à l’encontre du personnel médical qui continue à travailler dans des conditions particulièrement difficiles. Il faut craindre que le nombre de médecins qui démissionnent augmente. Il convient donc de continuer à sensibiliser pour empêcher les actes de calomnie.

3. Intégrer les concepts importants pendant ces trois semaines

En particulier, pendant ces trois semaines, il est important de faire connaître de manière unifiée et facile à comprendre les «5 situations qui augmentent le risque d’infection», ainsi que les explications sur la «façon de manger tout en réduisant le risque d’infection». Ces informations doivent être acquises pour toute la société, et inclure les rappels sur le port de masques.

4. Accompagner les mesures d’aides

Afin d’augmenter l’efficacité de ces mesures, apporter des aides supplémentaires y compris financières, pour les traitements, l’économie, l’emploi etc.

5. Si rien ne marche, considérer des mesures plus fortes

Le conseil consultatif sur les mesures de lutte contre le nouveau coronavirus et le comité des experts examineront l’efficacité des mesures de ces 3 semaines. Si ceux-ci sont insuffisants, il faudra ajouter de nouvelles mesures.

Articles connexes

Précédent 2020-12-11 Comité des experts – 3 scénarios, fêtes de fin d’année
Suivant 2020-11-20 Ministre de la reconstruction et les experts – Part2
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Table des matières