Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2020/08/21 Ministre de la reconstruction

Vous êtes ici :
< Retour

Ce document résume la conférence de presse du ministre de la reconstruction économique après la conférence de presse du comité des experts.

Après avoir montré de nouveau les graphes de reproduction effectives présentés pendant la conférence des experts, le ministre a montré de nouveau montré des graphes comparatifs de la progression des cas dans les préfectures les plus touchées. Le ministre Nishimura s’aligne sur ce que le disent les experts en ce qui concerne la tendance actuelle.

Contamination dans les hôpitaux.

Nombre de contaminations en milieu hospitalier

Le nombre de contaminations en milieu hospitalier à Tokyo était important entre mars et mai. Cette fois-ci, le nombre a considérablement diminué. Le ministre insiste sur le fait que les hôpitaux ont bénéficié de l’expérience de la première vague et appris à se protéger.

Nombre de cas d’infection dans les hôpitaux comparé au nombre dans les établissements de soins

En jaune, la courbe représente le nombre de cas d’infection en hôpital. Les barres bleues celui des infections en maisons de retraite et autres établissements de soins. Cette courbe représente la situation pour l’ensemble du pays. La ligne continue représente le nombre total de cas.

Si le nombre d’infections nosocomiales (COVID-19) a diminué dans les hôpitaux, cette fois-ci, il est encore élevé dans les institutions etc. Ce sont surtout les établissements en province qui sont touchés. Dans tous les cas, le ministre considère que comparé à la première vague, le nombre total d’infections en institution a diminué.

Le ministère de la Santé a de nouveau annoncé être prêt à multiplier les tests PCR pour les hôpitaux et autres établissements de soins. Ces tests peuvent maintenant avoir systématiquement lieu pour le personnel, les personnes hospitalisées ou institutionnalisées, et les personnes qui doivent se faire admettre sont également testées. Dans la pratique, ils ont lieu dans toutes les régions qui ont des clusters et beaucoup de cas.

La tendance de propagation

Certaines régions n’ont pas encore suffisamment de données pour que nous puissions dire si le nombre de nouveaux cas est en train de diminuer. Les courbes semblent donner ces indices, mais il faut encore attendre. Il faut surveiller l’évolution du nombre de cas dans les établissements de soin de province.

Avec les mouvements etc., il y a un risque constant de reprise de l’épidémie. Il faut donc continuer les mesures de prévention du virus.

Les risques d’aggravation.

Le gouvernement reçoit des informations du gouvernement qu’il y a encore beaucoup de nouveaux cas. Il faut se soucier du fait que ces cas peuvent s’aggraver dans les 2 semaines qui suivent leur annonce. Comme le nombre de nouveaux cas reste élevé depuis plusieurs semaines, le gouvernement a besoin de demander aux établissements médicaux de continuer à sécuriser les lits pour les cas graves. Le but est de préserver la vie et santé des gens, et éviter que le virus ne se transmette aux personnes âgées.

Les vaccins

Le ministre a expliqué son objectif pour l’utilisation du virus aux experts. Il souhaite préserver la vie des gens, limiter le nombre de décès. Il souhaite donc que les vaccins soient disponibles le plus rapidement possible.

Lorsque la santé se dégrade, il faut avoir des mesures d’urgence.

Les vaccinations devront se faire de manière efficace. Le ministre souhaite vacciner la population sans passer par une application de la loi spéciale sur les maladies contagieuse. Cet article de loi désigne un certain nombre de vaccins indispensables pour lesquels on ne peut pas éviter de se faire vacciner. Il faut suivre certaines règles et les enregistrer dans un carnet de vaccination.

Pour cette fois, le ministre souhaite suivre les recommandations des experts et de donner la priorité aux personnes âgées et aux personnes avec une condition préexistante. Ce qui reste encore indéfini, c’est ce qu’il faut faire des femmes enceintes ou des personnes institutionnalisées.

Tout doit se faire en suivant des protocoles de sécurité.

Les différents effets des vaccins

Les experts l’ont déjà présenté dans leur conférence, et le ministre le synthétise. De manière générale, les différents effets que peuvent apporter des vaccins sont :

  • prévention de la propagation : les personnes vaccinées ne contaminent pas d’autres personnes.
  • réduction du nombre de personnes qui développent la maladie.
  • prévention de l’aggravation des cas.
  • développer une immunité collective.
  • et il y en a d’autres.

Le ministre donne ces informations en expliquant ce que l’on cherche à faire avec des vaccins.

Cette fois, les vaccins qui sont testés en ce moment cherchent à :

  • empêcher la déclaration du virus,
  • empêcher l’aggravation des cas.

En revanche, il semblerait que des vaccins pour prévenir une infection seraient difficiles à créer. Ensuite, on ne sait pas si les vaccins permettront une immunité collective.

Il faut rapprocher cela aux vaccins contre la grippe. Bien que le ministre se fasse vacciner chaque année, il l’a attrapée cette année. Ce n’est pas parce qu’on se fait vacciner contre la grippe qu’on ne l’attrapera pas. Mais le vaccin permet d’empêcher que la maladie se déclare ou que les symptômes deviennent lourds.

Dans le futur, on ne sait pas quels seront les effets des nouveaux vaccins, mais on cherche au moins d’empêcher que le virus se déclare (une fois qu’on est infecté) et que les symptômes s’aggravent (toujours une fois qu’on est infecté). Il sera difficile de faire en sorte qu’on ne l’attrape pas du tout.

Le gouvernement souhaite donc faire tous les efforts pour informer la population correctement sur ce à quoi on pourra s’attendre avec ces vaccins. Cela sera de nouveau expliqué en profondeur quand le gouvernement se procurera des vaccins et décidera de commencer à vacciner.

Situation infectieuse dans le pays

Les taux de cas positifs / nombre de PCR baisse pour toutes les régions avec beaucoup de cas : Tokyo, Osaka, Aichi, Fukuoka, Okinawa.

À Okinawa, la situation continue à être critique même si elle s’améliore. Pour le moment, personne n’est sous ECMO. La préfecture continue à réserver des lits.

Les trois prochaines semaines sont critiques aussi bien pour Okinawa que pour Aichi, Osaka et Tokyo.

Le nombre de personnes âgées nouvellement confirmées infectées continue à augmenter (au dessus de 14% pendant 2 semaines.

La fréquentation des transports en commun

Trains et métro en zone urbaine

Pendant la déclaration de l’état d’urgence, les métros et trains dans Tokyo ont enregistré une baisse de fréquentation de 60%. Depuis la fin du Obon, elle est d’environ 40% (à Osaka 30%). En mai et juin aussi, la fréquentation avait repris. Mais il y a quand même une baisse. Les gens font beaucoup d’horaires décalées. Pendant les vacances de Obon, c’était très clair.

Aéroports

Pendant le Obon, comme en avril, les transports aériens internationaux ont chuté de 97%. Avec la Golden Week, les lignes intérieures avaient perdu 96% de leur fréquentation. Pendant le Obon, elle a chuté de 70% environ.

Fréquentation des transports en commun

Chemins de fer (hors Tokyo etc.)

Pendant la Golden week, la fréquentation du Shinkansen avait baissé de 96%. Pendant le Obon, de 71%. Il en est de même pour les lignes régulières (-95% et -76%).

L’importance des gestes barrière et des directives par industrie.

Le ministre rappelle que les clubs de sports appliquent les gestes barrière et directives et que depuis les clubs de sport n’ont pas enregistré de nouveaux clusters.

Alors qu’on ne sait pas si nous sommes arrivés au somment de la vague d’épidémie, il faut les appliquer.

Les mesures pour faciliter la mise en place des directives par industrie.

Il existe des mesures d’aide pour les sociétés afin qu’elles puissent se conformer à ces directives :

De plus, le gouvernement a changé la façon de faire certaines démarches administratives sans avoir besoin de sceau (hanko). On peut maintenant signer de manière digitale et cela sera accepté.

De plus, il y a eu de gros progrès pour permettre des consultations médicales en ligne.

Le gouvernement est en train de révolutionner sa façon de faire et chaque entreprise devrait maintenant utiliser les nouveaux outils.

La solidité du système médical

Le plus important est de protéger la vie des gens. Le gouvernement va faire son possible pour aider sur ce point.

Prochaine réunion des experts du gouvernement.

Celle-ci est prévue pour le 24 août 2020, et ce sera la 7ème.

Les discussions porteront sur les informations obtenues par le supercomputer afin d’améliorer les lignes directrices. Le gouvernement parlera aussi avec eux des nouveaux systèmes d’information des services sanitaires (hokenjos). Il abordera aussi les mesures aux frontières.

お詫び : Les questions de la presse ne sont pas résumer pour des raisons de temps.

Articles connexes


Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Précédent 2020/08/24 – Les experts et le ministre de la reconstruction
Suivant 2020/08/21 – Experts du gouvernement sur les vaccins
Table des matières
error: Attention : Protection pour les copyrights!!