Il y a beaucoup d'informations. Il vaut mieux commencer par chercher ici !

Generic filters
Sur ces mots seulement
Chercher un titre
Chercher dans le contenu
Chercher dans le résumé
Trier par type d'article
Actualités
Coin Quotidien
En cas d'urgence
Coin Intempéries
Coin Conjoncture, COVID, tensions internationales
Coin Conférences de presse
Frontières & Immigration
Vaccinations (Toutes)
Events

Essayez une recherche comme : fiscalité des retraitésmy numberimmigration...

Pas de réponse ? Cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran !
Actualités | Support | Soutenir le site / Offrir un café

How Can We Help?

Catégories

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

2021-08-17 Premier ministre (Prolongement de l’état d’urgence)

Vous êtes ici :
< Retour
Table des matières

Le 17 août 2021, après de nombreux débats à la Diète, le gouvernement japonais a décidé d’ajouter plusieurs préfectures à la liste des préfectures en état d’urgence et à la liste des préfectures qui ont besoin d’appliquer les mesures prioritaires. Le Premier ministre Suga a ensuite tenu une conférence de presse pour expliquer la stratégie et les contraintes.

Premier Ministre Suga

Tout d’abord, avant de commencer cette conférence de presse, je souhaiterais exprimer ma profonde sympathie envers les personnes décédées pendant les fortes pluies.

Tout d’abord, avant de commencer cette conférence de presse, je souhaiterais exprimer ma profonde sympathie envers les personnes décédées pendant les fortes pluies.

Le gouvernement met tous ses efforts pour sauver la vie des victimes et aider à un retour à une vie normale. J’appelle chacun à ne pas baisser sa garde et à faire ce qu’il faut pour rapidement protéger sa vie.

Tout à l’heure, j’ai déclaré, pendant les quartiers généraux de lutte contre le nouveau coronavirus, l’état d’urgence pour les préfectures de

  • Ibaraki,
  • Tochigi,
  • Gunma,
  • Shizuoka,
  • Kyoto,
  • Hyōgo et
  • Fukuoka.

De même, les mesures de prévention des pandémies et autres mesures prioritaires s’appliqueront aussi aux préfectures de

  • Miyagi,
  • Toyama,
  • Yamanashi,
  • Gifu,
  • Mie,
  • Okayama,
  • Hiroshima,
  • Kagawa,
  • Aichi et
  • Kagoshima.

Pour toutes ces régions, les mesures s’appliqueront du 20 août au 12 septembre 2021. En même temps, nous avons décidé d’allonger la durée jusqu’au 12 septembre des mesures appliquées dans

  • Les six préfectures en état d’urgence actuellement,
  • ainsi que dans les six préfectures qui appliquent les mesures pour la prévention des pandémies et autres mesures prioritaires.

Le nombre de patients augmente dans chaque région du pays et la propagation du virus continue d’une manière jamais connue jusqu’à présent. La semaine dernière, le nombre de nouveaux patients infectés dans le pays a dépassé 20 000 personnes, ce qui reflète vraiment une situation de crise.

Bien que nous ayons réussi à le maintenir à un niveau bas jusqu’à présent, le nombre de cas gravement malades augmente également, alors que l’on fait face à une augmentation très rapide du nombre d’hospitalisations et de mises en observation à domicile ou dans des hôtels. En même temps, les systèmes de services de santé publique et de fourniture de soins médicaux sont tous deux sous tensions. De plus, la situation est particulièrement difficile particulièrement dans la région de la capitale.

La souche Delta, qui est particulièrement contagieuse en est la raison. Elle entraîne également une propagation inattendue du virus à l’étranger, et nous assistons à un remplacement rapide des anciennes souches au Japon. C’est pourquoi, malheureusement, la situation a complètement changé.

Dans ce cadre, la mission du gouvernement est de protéger la vie de la population et de construire un système médical qui permette de fournir les soins médicaux nécessaires aux personnes qui en ont besoin, même si la propagation du virus est rapide.

Tout en sécurisant les lits d’hôpitaux nécessaires et les installations pour la convalescence des patients, nous prendrons les mesures nécessaires pour les patients en observation à domicile dont l’état de santé s’aggrave rapidement.

Il est urgent de s’assurer que le système médical puisse sauver ces vies. En même temps, nous continuerons les mesures afin de faire tomber le plus possible le nombre de personnes infectées tout en faisant avancer les vaccinations. C’est sur la base de ces assertions que, cette fois, sur observation du nombre de cas et de la situation concernant les lits d’hôpitaux dans chaque région, nous étendons le nombre de régions dans lesquelles il convient d’appliquer des mesures. En même temps, parce qu’il faut construire un système qui permette d’assurer les soins médicaux nécessaires, nous avons décidé de prolonger la période de déclaration de l’état d’urgence.

Il s’agit d’une décision vraiment difficile lorsqu’on pense aux nombreuses personnes impliquées et à la grande partie de la population qui en souffre. Toutefois, c’est avec une forte détermination de surmonter cette crise avec la coopération de la population que nous mettrons en place des mesures qui s’appuient sur les trois piliers que sont la construction du système médical, la prévention du virus et la vaccination.

Le premier pilier sert à sécuriser le système médical. Pour commencer, il faut gérer le nombre croissant rapidement de personnes en observation à domicile. Je pense que les patients qui doivent rester chez eux ressentent beaucoup d’anxiété. Nous coopérerons avec les gouvernements locaux et les institutions médicales locales afin qu’il soit toujours possible de les contacter. Afin de renforcer le système de consultations médicales par téléphone, nous augmentons les compensations des médecins qui font des consultations médicales à domiciles, ainsi que des autres consultations médicales. S’il devient nécessaire de prescrire de l’oxygène, nous construirons un système de distribution rapide de l’oxygène, qui permette de séjourner dans des stations d’oxygène installées par les hôpitaux, etc.

Ensuite, en ce qui concerne les personnes qui ont besoin d’être hospitalisées, etc. Afin de pouvoir hospitaliser correctement les personnes avec des symptômes graves, nous avons sécurisé 1400 nouveaux lits dans tout le pays, depuis le mois de juillet. Nous coopérerons avec les gouvernements locaux et l’état interviendra afin de sécuriser encore plus de lits d’hôpitaux. Nous avons ajouté, depuis le mois de juillet, 1700 chambres dans tout le pays pour mettre les patients avec des symptômes bénins en observation à l’hôtel. Ces hôtels sanatoriums offrent un moyen effectif pour empêcher la contamination au sein du foyer, et nous allons donc les utiliser pleinement dans le futur.

Le deuxième pilier concerne la prévention du virus. L’autre jour, le comité des experts a recommandé de limiter les flux de personnes de 50% dans les régions de déclaration de l’état d’urgence. Le Gouvernement va travailler avec les gouvernements locaux afin d’appeler les lieux de foule tels que les grands magasins et les centres commerciaux à limiter les flux de personnes. À chacun de vous, je demande de vous abstenir de voyage et de rentrer au pays, mais également de diminuer de moitié le nombre de déplacements et sorties vers les endroits où on fait des achats, qui sont des lieux de foule.

En outre, afin d’empêcher la formation de clusters dans les écoles et sur le lieu professionnel, nous leur distribuerons des kits de test antigéniques. Sur le lieu professionnel, nous demandons de nouveau à tous de strictement appliquer les mesures de prévention dans les pièces communes telles que les salles de repos et de réunions, etc., et de mettre en œuvre le télétravail. Je demande à tous de chercher à obtenir, dès la sortie des congés de l’Obon, la même diminution de 70% des déplacements vers le lieu professionnel que ce qu’un nombre important de société avaient mis en place.

Nous verserons au plus tôt des primes de coopération aux entrepreneurs qui continuent à réduire les horaires et à suspendre le service d’alcool. Nous étendons également les dates limites d’application des mesures exceptionnelles pour la subvention d’ajustement de l’emploi 雇用調整助成金 et pour les aides du fonds d’urgence 緊急小口資金. Dans le cadre de ces efforts, nous allouerons une nouvelle subvention de 300 milliards de yens afin que les préfectures et les municipalités du pays puissent fournir un soutien détaillé aux opérateurs économiques.

À Tokyo, le nombre de nouveaux cas dans la 20aine dépasse quotidiennement 1000 personnes, et 80% des cas ont entre 20 et 60 ans. Les clusters sont de plus en plus fréquents dans les foyers, sur le lieu professionnel et dans des situations dans lesquelles ont mange ou boit. On nous informe de cas de séquelles graves et d’aggravation des symptômes même parmi les jeunes générations. En outre, la proportion de personnes de 40 à 60 ans qui sortent la nuit augmente, et l’augmentation du nombre de personnes gravement malades de cette génération est l’une des caractéristiques de cette propagation de l’infection.

C’est afin de réduire la charge des institutions médicales et afin de protéger la vie et la santé de chacun que nous vous demandons dès maintenant d’être attentifs, et d’éviter tout comportement à risque. Nous vous demandons d’appliquer consciencieusement les mesures de base de la prévention, à savoir porter un masque, se laver les mains, et éviter les « Trois F » (lieux fermés dans lesquels la foule se frôle et parle fort). En particulier, nous vous demandons à nouveau de veiller à porter un masque lorsque vous discutez.

Le troisième pilier est la vaccination qui s’avère très efficace contre la souche Delta.

85% des personnes âgées de 65 ans ou plus a terminé le rappel de vaccination, et pour la plupart de ces personnes, cela permet de prévenir une aggravation des symptômes même pendant la propagation actuelle du virus. C’est ainsi qu’alors qu’ils représentaient 20% des cas positifs, actuellement, leur nombre est tombé à 3%, et le nombre de décès est maintenu à un niveau très bas.

Grâce aux efforts de nombreuses parties prenantes, les vaccinations ont progressé à un rythme qui dépasse de loin l’objectif de juin de 1,1 million d’inoculations par jour à l’échelle nationale, avec une moyenne de 1,5 million de doses par jour en juillet. En août, en dépit des congés de l’Obon, les vaccinations ont continué au rythme de 1 million d’inoculations par jour. Jusqu’à présent, au moins 50% de la population a reçu une première dose du vaccin, ce qui correspond à plus de 110 millions d’injections.

Partout dans le monde, alors que la vaccination progresse suffisamment, l’activité socio-économique reprend sa vie normale. Dans notre pays devrait également, près de la moitié de la population devrait avoir reçu leur seconde dose d’ici à la fin du mois d’août, 60% seront complétement vaccinés fin septembre, ce qui devrait être proche des chiffres actuels en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Nous distribuerons une quantité de vaccin pour que début octobre, 80% des personnes qui souhaitent se faire vacciner puissent le faire.

Pendant cette longue bataille contre le nouveau coronavirus, de nombreuses personnes ont fait tout leur possible pour coopérer. Néanmoins, alors que nous avons déjà fait tout cela, je crains que la propagation soudaine du virus décourage et rendre anxieux chacun, leur faisant douter de l’utilité du respect des mesures. De plus, je pense qu’il est naturel que beaucoup de gens se sentent insatisfaits de ne pouvoir passer leurs vacances comme ils le souhaitent.

Une fois que la vaccination avancera suffisamment pour les personnes dans la quarantaine, la cinquantaine et pour les jeunes générations, nous devrions clairement en voir les effets préventifs. Nous avons pour objectif de complètement terminer les vaccinations des personnes qui le souhaite le plus tôt possible, autour des mois d’octobre et de novembre.

Pour pouvoir lever l’état d’urgence cette, l’État doit sécuriser le système de fourniture de soins médicaux qui protègera la vie et la santé de sa population. Nous analyserons, entre autres, le taux d’occupation des lits, le nombre de cas graves et la situation concernant la vaccination afin de déterminer le moment opportun pour lever cette déclaration. Après cela, nous pourrons reprendre les activités socio-économiques, utiliser les restaurants, voyager, tenir des événements, etc. Nous mettons tous nos efforts en ce sens. J’appelle chacun du fond du cœur à comprendre cela et à coopérer.

Questions de la presse

Les questions de la presse étaient particulièrement intéressantes et seront traduites un peu plus tard (ce texte est déjà long à lire).

Pendant cette session, il était notamment question du besoin de passer à une formule de Lockdown.

Source : 新型コロナウイルス感染症に関する菅内閣総理大臣記者会見-令和3年8月17日|政府インターネットテレビ (gov-online.go.jp)

Autres liens utiles

Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
error: Alerte: Cet article est protégé !!