Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2020-11-25 Mesures pour Tokyo

Vous êtes ici :
< Retour

Résumé de la conférence de presse de la gouverneure de Tokyo pour expliquer les nouvelles mesures d’urgence pour les 3 semaines à venir.

Pourquoi ces mesures

Je souhaite parler aujourd’hui de la situation infectieuse.

La situation actuelle est particulièrement difficile. Plus particulièrement aujourd’hui, puisque nous avons 54 personnes dans un état grave. C’est une progression soudaine qui ne nous permet pas de faire des erreurs.

La politique de la préfecture s’est basée sur 3 axes jusqu’à présent :

  • Préserver la vie des habitants de la capitale.
  • Ne pas avoir de décès liés à la COVID-19.
  • Ne pas avoir de cas graves,
  • Empêcher un effondrement du système médical.

Nous sommes arrivés à penser que parmi les 3 axes, préserver la vie de la population est notre priorité absolue. Chaque mesure a été construite pour répondre à cette priorité.

Maintenant, nous sommes conscients que la situation nous oblige à renforcer d’un cran les mesures. Pour préserver la vie des gens, il faut prendre les bonnes dispositions, empêcher que les gens tombent gravement malades et éviter à tout prix un effondrement du système médical.

C’est le plus important et notre position actuelle.

Mesures de restriction d’horaires

Pour endiguer tout propagation supplémentaire, et pour protéger la population, la préfecture a décidé de mettre en place des mesures à court terme et ciblées.

Pour cette raison, la gouverneure de Tokyo demande à tous les établissements de restauration de limiter de nouveau leurs horaires d’ouverture.

Régions concernées

Sont concernés, parce que cela a prouvé être efficace, les régions suivantes :

  • Les 23 ku (quartiers) de Tokyo
  • Et pour toutes les villes et villages de la région de Tama,

Types d’établissements concernés 

La demande s’applique aux restaurants, et aux karaokes, etc. Pour ces établissements, la gouverneure demande de n’ouvrir qu’entre 5 :00 et 22 :00.

Période

Du samedi 28 novembre à 0 :00 au jeudi 17 décembre 2020 à 24 :00, soit 20 jours.

Primes de coopération et subventions

Les Subventions / Primes de coopération pour les entreprises qui coopèrent sur tous les points seront :

  • 400 000 yens (montant fixe).
  • Pour financer ces aides, Tokyo va revoir le budget supplémentaire de 20 milliards de yens, qui n’est pas, apparemment celui mis à disposition par l’État. Cela sera officialisé demain.

Demande à la population qui se trouve à Tokyo

La préfecture demande aux personnes qui se trouvent à Tokyo, afin d’empêcher une propagation au-delà des niveaux actuels. Les demandes sont les suivantes :

  • Ne pas sortir dans la mesure de possible.
  • Si on doit sortir, appliquer à la lettre le mesures de prévention.
  • Avec les fêtes de fin d’années, il va y avoir des occasions de sortir pour manger avec des amis etc. Éviter de se rendre à des occasions sociales et repas à l’extérieur quand on ne se sent pas bien.
  • Les personnes à risque et les personnes âgées sont tout particulièrement encouragées à ne pas sortir de chez elles.
  • Les personnes qui vivent ou s’occupent de personnes à risque et/ou des personnes âgées doivent aussi faire attention et ne pas aller à ces réunions pour éviter de ramener le virus chez elles.
  • Une fois que l’on rentre chez soi, systématiser le lavage des mains et la désinfection.
  • Toujours continuer à « Protéger les personnes fragiles contre une aggravation des cas, et préserver la santé des personnes âgées ».

En cas de repas et occasions sociales, appliquer la règle des 5 petits (petites durées de 1h environ, conversation avec une petite voix, pré-servir les plats en petits plats, suivre les petits détails du port du masque, des gestes barrières et de l’aération à petits intervalles réguliers. En parler sous forme de jeux peut aider à s’en souvenir. Enfin avoir de la considération pour le personnel médical. Ils travaillent dur sur le terrain et il convient de faire cela aussi pour ne pas les surcharger.

Messages aux entreprises

Une façon de faire sa publicité

Environ 300 000 entreprises ont affiché leur autocollant. Une fois affiché, il faut se souvenir de continuer à appliquer les mesures de prévention.

Afficher un panneau avec les « 5 petits » sur la table, par exemple. Le personnel des établissements sont encouragés à demander la participation aux mesures.

Faire sa pub que l’on met un panneau en acrylique, et montrer qu’on peut utiliser ces établissements.

Aération

Ensuite, il fait froid. Le matériel d’aération s’est beaucoup modernisé.

Tokyo a mis en place un système d’aides. Pour dire les choses simplement, il y a une aide pour installer des équipements de prévention. Le montant maximum est de 1 million de yens, en temps normal. Tokyo a décidé de faire passer ce plafond à 2 millions de yens par succursale/établissement. La condition c’est d’installer un matériel d’aération, et cela comprend les frais d’installation.

En matière de prévention du virus, il y a encore un point.

Télétravail

Ce mois-ci est le mois du télétravail. Bien qu’il ne reste que quelques jours jusqu’à la fin du mois, il faut continuer le télétravail même en décembre pour l’ensemble de la Capitale. Il est important d’habituer les gens au télétravail.

À noter que bien que le télétravail ait été implémenté, certaines entreprises ne comprennent pas à quoi cela sert ou ne savent pas s’en servir et continuent à se rendre sur le lieu de travail. Il faut donc se former et former le personnel. Tokyo a mis en place des formations par le biais d’organisations pour aider ces entreprises.

Go To Eat

Après avoir discuté avec l’État, du 27 novembre au 17 décembre, la publication de nouveaux coupons pour la campagne Go To Eat sera suspendue.

Tokyo appelle les personnes qui ont des coupons déjà déjà publiés ou des points à ne pas les utiliser dans la mesure. Il s’agit d’une demande du gouvernement central. Pour cela les dates limites pour la vente et l’utilisation des coupons et points seront prolongées. Il s’agit d’une mesure du gouvernement japonais.

Une autre mesure de Tokyo

La mesures suivante est définie par Tokyo. La préfecture demande à ses habitants d’éviter de sortir. Pendant la période de limitation des horaires d’ouverture, la vente de nouveaux produits et voyages est suspendue. Néanmoins, pendant cette période, les personnes qui ont déjà fait des réservations pour cette période peuvent les utiliser/faire.

Ensuite Tokyo suspend également la vente de nouveaux Shimapo que l’on utilise en zone métropolitain.

J’ai expliqué en introduction qu’il fallait préserver les vies, et que c’est notre priorité. Nous demandons que les gens/entreprises/gouvernements locaux coopèrent pour que la propagation du virus ne dure pas plus longtemps. L’idée est de concentrer les mesures sur le court terme.

L’idée de préserver la vie des gens n’est pas que pour protéger les vies contre le virus. En raison de la situation avec la COVID-19, des gens ont perdu leur travail. Des entreprises ne peuvent plus se relever, certains ne peuvent pas vivre au quotidien, les gens se sentent anxieux concernant le futur.

Beaucoup de personnes qui se trouvent dans cette situation. Nous devons accompagner ces personnes et protéger ces vies irremplaçables. C’est essentiel. Pour cela, pour l’économie, pour soutenir le futur de la population de la capitale, nous allons renforcer encore plus les mesures pour l’emploi et les centres de consultations.

En conclusion

En outre, nous devons à tout prix contenir la progression du virus. Il faut limiter le plus possible les conséquences sur l’activité économique. La capitale va renforcer les mesures de Safety Net (filet de sécurité). Pour cela, nous demandons à la population et aux entreprises d’intégrer et de systématiser les mesures pour le nouveau quotidien.

Encore une fois, il est essentiel que nous concentrions nos efforts en très peu de temps. La concentration est importante. Merci pour votre coopération.

Questions de la presse – Points importants synthétisés

Une question sur l’efficacité des mesures a permis de rappeler que la réduction des horaires d’ouverture permettre de limiter les flux de personnes et cela donne des résultats.

Tokyo souhaite que cela soit le plus court possible pour que les entreprises s’en sortent, mais la priorité absolue est la santé des gens.

La gouverneure n’a pas demandé d’arrêter Go To Travel, mais a demandé d’arrêter les déplacements non urgents et non utiles dans la mesure du possible. Tokyo demande néanmoins aux gens d’éviter le plus possible de se rendre dans les régions de propagation du virus. Tout ce qui touche à Go To Travel doit être décidé par le gouvernement.

Cette fois-ci le montant de la prime de coopération est plus élevé parce que les entreprises auraient dû travailler plus pour la fin de l’année. Pour le moment, la capitale prévoit de donner 400 000 yens pour 20 jours de fermeture.

Tokyo ne se base pas sur les stades du gouvernement mais sur les stades de la préfecture pour prendre ses décisions.

Le nombre de cas graves a brusquement augmenté parce qu’ils n’avaient pas été annoncés pendant le pont. Toutefois, le nombre augmente de 2 ou 3 par jour, et l’âge moyen des personnes augmente aussi. Cela représente un danger potentiel pour les personnes fragile. Tokyo considère que les personnes fragiles doivent éviter de sortir pour limiter les risques à leur santé.

Selon les hôpitaux, le passage de 150 lits pour les cas graves à 300 lits sera difficile. La gouverneure a précisé que des chambres en établissement d’hébergement sont disponibles. Il y en a 3000. Tokyo iCDC a créé un diagramme pour améliorer le flot des patients infectés et les orienter plus vite vers des hôpitaux ou vers un hôtel.

Demande urgente, et en même temps hébergement fonctionne bien. 3000 chambres disponibles. Les personnes fragiles sont hospitalisées. Donc iCDC organise un flow chart pour changer les mises en observation et le suivi des personnes.


Articles connexes

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Précédent 2020-11-26 Préfecture de Aichi – 29 nov ~ 18 déc 2020
Suivant Que sont les “5 petits” ?
Table des matières
error: Attention : Protection pour les copyrights!!