Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2020/08/04 – Gouverneur de Osaka

Vous êtes ici :
< Retour

Le 4 août 2020, lors d’une conférence de presse, le gouverneur de Osaka a annoncé les résultats de tests médicaux sur les personnes hospitalisées ou sous observation dans des hôtels en ce moment. Il en profite pour demander la participation de l’ensemble de la préfecture.

Notamment, la préfecture a testé l’utilisation de certains produits à base d’iode pour faire des bains de bouche. Les patients qui étaient en état de les faire devaient les faire 4 fois par jour. Des prélèvements et tests PCR ont été faits après chaque lavage pour identifier les effets sur la présence du virus.

Selon les premiers résultats, ces bains de bouche pourraient limiter le risque d’aggravation des symptômes, voire plus.

À titre de test, le gouverneur de Osaka demande à ses concitoyens d’essayer de faire des bains de bouche du 5 au 20 août. Ceux-ci ont pour but d’évaluer quelle pourrait être l’efficacité de ce genre de médicament (ポピドンヨード, Loxitan etc.).

Qui est concerné

  1. Les personnes et la famille des personnes qui ont des symptômes qui font penser à un rhume, ou de la fièvre. Même s’il ne s’agit pas de COVID-19, certaines personnes peuvent ressentir des maux de gorge etc. Comme beaucoup de familles se contaminent mutuellement, le gouverneur demande que les familles fassent également ces bains de bouche.
  2. Les employés de restaurants avec service de contact
  3. Les professionnels des soins médicaux y compris infirmiers.
  4. On ne peut pas être sûrs que ces lavages protègent. Et c’est pour cela que les chercheurs de Osaka souhaiteraient pouvoir connaître les résultats avec un test à une grande échelle.

On ne peut pas être sûrs des résultats, mais les chercheurs de Osaka souhaiterait pouvoir connaître les résultats à une grande échelle.

Comment faire les bains de bouche pour que cela marche avec ce virus.

Ce virus a des caractéristiques particulières et se met dans des endroits de la bouche dans lesquels on ne trouverait pas le virus de la grippe.

Dans le cas de la grippe, le virus se colle plutôt autour de la gorge et du nez. Dans le cas de la COVID-19, il a tendance à se coller contre, sous et autour de la langue. Cela signifie que si on ne nettoie pas autour de la langue, l’utilisation de produits à gargarisme ou bains de bouche devient inefficace.

  • Mettre 4ml de ポピドンヨード, イソジン ou ロクシタン dans un verre de 60ml d’eau.
  • Mettre du liquide dans la bouche, en baissant la tête (regarder le sol) comme sur la photo.
  • Faire tourner le liquide dans la bouche puis le cracher.
  • Reprendre du liquide, et faire des gargarismes normaux.

(Attention : ces produits ne sont pas à avaler)

Ces lavages doivent avoir lieu environ toutes les 6 heures. Cela veut dire qu’il est recommandé de les faire au lever du lit, avant de se coucher, et avant le déjeuner et le dîner.

Le but de cet essai n’est pas de soigner.

La COVID-19 s’infiltre également dans les narines. Ces lavages ne protègent pas la personne qui les fait, Cela veut dire que les gargarismes ont juste pour but de limiter le risque de transmettre le virus à quelqu’un d’autre sans garantie que cela soit systématiquement efficace.

Ces demandes de lavage de bouche ont lieu parce que les chercheurs souhaitent vérifier qu’il s’agit d’un bon moyen de prévenir une contamination et une aggravation des symptômes. Ils espèrent pouvoir

  • limiter la quantité de virus dans la salive, et
  • éviter que le virus s’accumule et crée des symptômes aggravés tels que des pneumonies.

Ne pas faire de stock de ces produits. Il s’agit de faire des tests pendant une période limitée pour le moment. Nous n’avons pas de garantie que cela marche, et il s’agit de participer à des tests.

Si l’utilisation du produit donne des irritations, interrompre momentanément l’utilisation.

NDR : cette démarche a pour but d’essayer de confirmer une théorie et ne garantit pas que les résultats seront bons. Le gouverneur de Osaka espère pouvoir limiter les risques avec cette méthode, mais ne promet pas non plus de résultats.


Voir les autres conférences de presse.

Précédent 2020/08/07 – Comité des experts et le gouverneur de la préfecture de Tottori
Suivant 2020/08/02 – Déclaration de l’État d’Urgence par le Gouverneur de Okinawa
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Table des matières