Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2020/08/07 Point COVID Japon par préfecture

Vous êtes ici :
< Retour

Le nombre important de discours qui ont lieu simultanément rend impossible des transcriptions et traductions en temps raisonnable. Infos Locales au Japon propose donc de faire un résumé des points importants. Tous ces résumés viennent des articles de la NHK Japon.

Pour tout le pays

Nous avons pour consignes d’éviter les repas de groupes, et de faire bien attention à ne pas mettre les personnes âgées à risque de contamination lorsque nous rentrons au pays.

Le ministre des transports a demandé à tous de prendre des mesures strictes de prévention du virus pendant leurs déplacements et voyages.

Messages des gouverneurs par préfecture

Aichi – État d’urgence

La préfecture a déclaré l’état d’urgence, effectif en date du 6 août 2020. Concrètement, cela signifie qu’il demande de :

  • ne pas se déplacer pendant les vacances du Obon, et ne pas rentrer au pays.
  • les gens ne doivent pas se réunir s’ils sont au nombre de 5 ou 6 personnes ou plus.
  • Ne pas faire de repas de groupe et partys.
  • Ne pas se déplacer en dehors de la préfecture, et ne pas venir dans la préfecture.
  • Si on ne se sent pas bien, ne pas voyager, rentrer au pays ou rencontrer les gens

Dans la ville de Nagoya, une partie des établissements de restauration tombent sous des restrictions d’horaires ou demandes de fermeture. Les zones et types d’établissements ne devaient pas s’élargir à toute la préfecture dans la mesure du possible en date du 5 août. Les écoles ne sont pas non plus appelées à fermer.

Le niveau d’alerte de la préfecture est “Danger”. La ville de Nagoya met son antenne de télévision au rouge pour marquer le danger.

Akita

Le gouverneur appelle les gens à ne pas venir visiter la préfecture pendant les vacances du Obon. Le nombre de personnes asymptomatiques avant un test PCR a été multiplié par 3 en une semaine.

Aomori

Le gouverneur souhaite éviter de demander à tous de restreindre leurs mouvements pendant les vacances du Obon.

Chiba

Le gouverneur demande aux karaokes ouverts à l’heure du déjeuner dans la préfecture de suivre les directives. Si ils ne le peuvent pas, il leur demande de fermer dans le cadre de la loi spéciale. Une grande partie des clusters se forment dans ces karaokes de jour. Aussi, les utilisateurs doivent y porter un masque et doivent donner leurs coordonnées à l’entrée. Cela concerne aussi les établissements avec un service de contact.

Pour le moment, la préfecture évalue le niveau de stress du système médical à 2/4. Elle demande aux habitants de bien réfléchir aux interdictions etc. avant de se déplacer pendant les fêtes du Obon.

Fukui

Dans une conférence de presse du 4 août, la préfecture demande aux gens de Tokyo de ne pas venir. Elle appelle à considérer éviter les régions dans lesquelles les cas d’infection sont nombreux. Le risque de contaminer la famille étant important, le gouverneur demande de prendre toutes les précautions nécessaires quand les gens se rencontrent.

Fukuoka

5 août 2020

La préfecture lance une alerte 福岡コロナ警報 et demande

  • aux établissements qui ne suivent pas les consignes de prévention de fermer temporairement.
  • Les repas et autres événements avec des personnes autres que celles du foyer ne doivent pas durer plus de 2 heures.
  • Les snacks, établissements avec service de contact, ceux qui servent de l’alcool, les karaoke box qui ne suivent pas les consignes doivent fermer temporairement.
  • Les consommateurs sont appelés à rester sur leur 1次会 (ichijikai) = ne pas faire plusieurs restaurants quand on se rencontre.
  • Les deux prochaines semaines, tous ces établissements doivent ouvrir seulement entre 8:00 et 21:00.

6 août 2020

La préfecture a sécurisé de nouveaux hôtels pour y mettre en observation des personnes avec des symptômes légers ou asymptomatiques.

Fukushima

Les villages de Hirata et Furudono testeront (PCR) gratuitement les étudiants qui rentrent au pays et souhaite savoir s’ils sont infectés.

Ibaraki

5 août 2020

Le gouverneur demande aux personnes venant de la Capitale de ne pas se rendre dans la préfecture de Ibaraki. Le niveau de danger concernant le nombre de nouveaux cas etc. est 3.

La préfecture demande à ses habitants de :

  • éviter de sortir si ce n’est ni utile ni nécessaire.
  • ne pas voyager.

La préfecture ne demande pas encore d’éviter de se déplacer entre les préfectures.

Kanagawa

En date du 4 août, le gouverneur considère qu’il y a une épidémie dans sa préfecture. Il demande aux entreprises de prendre toutes les mesures nécessaires de prévention. De même, il demande aux habitants de ne pas utiliser les compagnies qui ne prennent pas suffisamment de mesures de prévention du virus.

En revanche, il répète qu’en ce moment, le nombre de lits disponibles est suffisant, et le système médical n’est pas sous pression pour le moment.

Kumamoto

La préfecture évalue le risque de contamination à 特別警報 (3/4), le 4 août 2020. Pour éviter toute contamination, la préfecture demande à tous de ne pas rentrer dans la préfecture pour y rencontrer famille, amis ou connaissances.

Kyoto

Les temples de la préfecture de Kyoto ont commencé à raccourcir les cérémonies de Rokudo Mairi 六道まいり. Des prières sont maintenant mises en ligne.

Mie – État d’urgence

3 août 2020

Déclaration de l’état d’urgence. Cette déclaration concerne la période du 3 au 16 août.

  • Les restaurants, clubs, etc. etc. qui n’ont pas pris de mesures de prévention ont reçu une demande de fermer temporairement
  • Éviter tout déplacement entre la préfecture et les autres préfecture
  • Un cluster a été trouvé dans l’université de médecine de Mie.
  • Les étudiants et jeunes générations sont appelées à limiter le temps et la distance en présence d’autres personnes lorsqu’ils mangent ou boivent ensemble. Il leur est conseillé de ne pas parler pendant qu’ils mangent ou boivent.

Nagasaki

Demande à tous de considérer l’utilité de se déplacer, et l’urgence.

Okinawa – État d’urgence

3 août 2020

Le système médical est sous tension devant la progression du virus. Le taux d’occupation des lits était de 146% le 3 août 2020. Le Toyoko Inn de Naha Asahibashi eki mae a été réservé pour y mettre des personnes sous observation. Cet hôtel a 200 lits. La préfecture n’arrive pas à sécuriser un nombre suffisant de médecins de santé publique et infirmiers, ce qui fait que seulement 100 personnes pourront y être hospitalisés. La préfecture a besoin de professionnels de la santé. Les personnes qui peuvent proposer leur aide sont appelées à téléphoner au

  • 098-866-2215 de 8:30 à 17:15 les jours ouvrés
  • 080ー6486ー1988 de 17:15 à 20:00 les jours ouvrés et de 9:00 à 20:00 les jours fériés et week-ends.

5 août 2020

Le gouverneur de Okinawa a demandé à tout le monde dans toutes les régions de la préfecture de s’abstenir de sortir. Les villes de Taketomi (Iriomote jima) et les autres îles sont concernées. Le gouverneur a déclaré l’état d’urgence pour sa préfecture.

  • La préfecture demande aux personnes dans les autres préfectures de ne pas venir à Okinawa, dans la mesure du possible.
  • Le district de Matsuyama (Naha), Miyakojima ville, et Ishigaki ville enregistrent des clusters dans les centres de vie nocturne.
  • Des primes de coopération pour fermeture seront distribuées aux entreprises qui suivent les consignes de fermeture.

Osaka

4 et 6 août

Osaka a demandé aux établissements qui servent de l’alcool dans une partie de Minami de fermer plus tôt. Le gouverneur fait cette demande suite à une multiplication par 3 du nombre de cas dans ce district. Sont concernés les izakayas, beer halls, cabarets, host clubs, shot bars, karaoke bars, restaurants avec service de contact. Les contraintes sont du 6 au 20 août.

Les établissements qui affichent des autocollants de conformité sont autorisés à opérer de 5:00 à 20:00. Les autres doivent fermer temporairement.

Les établissements qui observent les consignes recevront 10 000 yens par jour de fermeture à la fois par la ville et la préfecture. Cela fait donc un total de 20 000 yens par jour. Le gouverneur de Osaka explique qu’il souhaite mettre en place des mesures très ciblées pour limiter la propagation du virus.

Saitama

6 août 2020

La préfecture a sécurisé 1000 lits pour les personnes infectées. En 1 semaine, 419 personnes ont été confirmées infectées. Le niveau de danger est 2/4 ( 拡大期 = période de propagation).

Tochigi

Le gouverneur ne demande pas d’interrompre les déplacements entre les préfectures. En revanche, il demande aux personnes qui ne se sentent pas bien de ne pas sortir de chez elles. Il demande à tous de suivre les gestes barrière et d’éviter les réunions autour de repas ou pots (nomikais), qui sont des lieux dans lesquels se forment les clusters. Enfin, beaucoup de clusters se forment dans les foyers. Il faut aérer chez soi, et porter un masque même à la maison.

Tokyo

Apps

Une app “Agoop” utilise les données anonymes de location de ses utilisateurs pour identifier le nombre de personnes dans un lieu donné. Cela permet d’évaluer le taux d’occupation des lieux à un moment donné. Tokyo utilise également cette app pour identifier l’activité dans les centres de vie nocturne.

Hokenjos

Les Hokenjos de la municipalité de Edogawaku font le tour des live house et des restaurants pour vérifier la façon dont ils appliquent les mesures de prévention du virus. Ils vérifient l’espace entre les personnes, le port du masque, la présence de désinfectant, etc.

Propagation du virus.

Selon la gouverneure de Tokyo le 5 août 2020, environ 10% des nouveaux cas se sont faits infecter par le biais d’un membre de leur famille. Par exemple, l’infection se fait en partageant des dentifrices et des tasses pour se rincer la bouche.

Situation

6 août 2020

Tokyo demande aux habitants de la capitale de ne pas voyager en dehors de la préfecture, de ne pas sortir le soir, et d’éviter de se déplacer loin. Il est temps de rencontrer les gens en ligne. Plus les gens suivent les consignes rapidement, moins cela prendra du temps pour reprendre une vie normale, dit la gouverneure.

Les personnes âgées

  • sont appelées à porter un masque mais aussi à faire attention au risque d’insolations. Elles doivent aussi désinfecter, aérer, éviter les “Trois F”, et surtout ne sortir que pour faire les courses, dans la mesure du possible.
  • Les supermarchés sont appelés à ouvrir des tranches d’horaires pour les personnes âgées.
  • Les familles des personnes âgées doivent limiter le temps de visite et de discussion lorsqu’elles vont les voir. Tous doivent porter un masque en leur présence.
  • Les plats doivent être servis par proportions individuelles pour éviter de partager les assiettes
  • Les serviettes, verres, dentifrices doivent être utilisés et rangés séparément.

Les jeunes générations doivent constamment penser qu’elles peuvent être asymptomatiques ou avoir des symptômes bénins. Elles risquent donc d’infecter les personnes âgées. Elles doivent donc se comporter avec attention.

Toutes les générations doivent, dans la mesure du possible :

  • éviter de sortir dans les centres de vie nocturne.
  • arrêter tous repas avec de l’alcool aprés 22:00.

Les entreprises ont aussi pour consigne de :

  • fermer leur établissement à 22:00 s’il s’agit de restaurant où on sert de l’alcool.
  • forcer les employés à travailler par télétravail
  • afficher l’autocollant de conformité aux mesures de prévention du virus.

7 août 2020

Tokyo a annoncé la construction de 2 hôpitaux pour les personnes infectées par le nouveau coronavirus.

Tottori

La préfecture s’approvisionne en kits de test PCR par la salive. Le gouvernement débat la possibilité d’appliquer un décret pour publier le nom des endroits et groupes qui se trouvent au centre de clusters.

Wakayama

Le gouverneur de la préfecture ne demande pas de se limiter à revenir passer le Obon dans la préfecture. Il appelle néanmoins les gens à éviter de se réunir et de manger dehors. Il demande à tous de prendre les mesures nécessaires contre le nouveau coronavirus.

Yamaguchi

La préfecture s’équipe pour pouvoir faire 1000 tests PCR par jour. En attendant, réfléchir longuement avant de décider un retour au pays. Avant de se déplacer, ne pas aller dans les quartiers de vie nocturne ou des repas de groupe.

Yamanashi

La préfecture ne refuse pas les gens qui viennent mais leur demande de bien considérer l’utilité d’une telle visite. Elle appelle les gens à vérifier auprès de leurs proches avant d’entreprendre tout voyage. L’appel est à la prudence.

Commenter sur Infos Locales au Japon… https://www.facebook.com/InfosLocalesJapon/posts/1218325455195235


Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Précédent COVID-19 Normes pour le suivi à domicile des cas asymptomatiques
Table des matières
error: Attention : Protection pour les copyrights!!