Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.

Coin Immigration et frontières

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Cette page encourage donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)
< Haut

Mesures progressives pour la reprise des voyages transfrontaliers

Ce document est la traduction de la page officielle en japonais du ministère des Affaires Étrangères : 国際的な人の往来再開に向けた段階的措置について. Il s’agit de la version mise à jour le 18 mars 2021.

Toutes les informations ci-dessous ne sont qu’indicatives. Il peut y avoir des retards de mise à jour.

Ce document cherche à donner une meilleure visibilité de ce que le Japon essaie de faire.
Les problèmes de visas et de voyages internationaux sont très complexes. Aussi, Infos Locales au Japon doit insister. Infos Locales au Japon n’est pas spécialiste de l’immigration. Ce document est donc fourni sans garantie de résultat. Pour tous ces problèmes, il faut contacter les bureaux de l’immigration, l’ambassade ou le consulat du Japon dans son pays ou de son pays au Japon. Les français peuvent également contacter les conseillers consulaires pour poser d’autres questions concernant les voyages entre la France et le Japon.

Note : Les traductions en anglais et en français peuvent être différentes en fonction de la date de traduction. En cas de doute, contacter les services indiqués en bas de page.

La version en japonais de ce document se trouve ici : 日本への入国/再入国/帰国の際に利用可能な枠組み(PDF)

(Mise à jour du 18 mars 2021 : Prolongement jusqu’à nouvel ordre de la suspension temporaire des (1) Business Track et Residence Track, (2) nouvelles entrées au Japon depuis tous les pays et régions, (3) des mesures exceptionnelles permettant un retour ou une re-entrée au Japon dans le cadre des programmes de voyages d’affaires courts dans tous les pays et régions du monde.)

(Note) Il convient de se renseigner dans une des Ambassades du Japon, etc., dans chacun de ces pays / régions pour connaître les démarches nécessaires à l’entrée et au passage des frontières.

1. 1. Programmes pour des voyages par réciprocité entre le Japon et les régions et pays éligibles (Business Track et de Residence Track) (suspension temporaire)

Conformément à la décision du gouvernement japonais du 13 janvier 2021, les programmes de Business Track et de Residence Track sont suspendus avec tous les pays et régions pour lesquels ils étaient opérationnels, depuis le 14 janvier 2021 à 0:00 (heure du Japon), jusqu’à nouvel ordre. Le gouvernement n’autorise donc plus les nouvelles entrées au Japon des étrangers le biais des deux « Tracks ». De plus, pour les ressortissants japonais et étrangers détenteurs de statut de résidence au Japon, il ne propose plus de mesures d’assouplissement de la quatorzaine au retour au Japon. La gestion des CoE déjà émis est détaillée sur cette page.

Description du système

Le 18 juin 2020, le gouvernement japonais a défini un nouveau mécanisme afin d’autoriser de manière exceptionnelle les flux d’immigration pour les ressources humaines nécessaires aux entreprises, indépendamment des flux normaux de trafic international, et tout en maintenant les mesures actuelles aux frontières (Note1). Il a également testé des mesures additionnelles de contrôle et de prévention des épidémies (quarantaine)(Note2).

  • (Note1) Les voyageurs doivent se soumettre à un test de dépistage du nouveau coronavirus à l’aéroport (passagers en provenance de pays et régions faisant l’objet d’interdiction d’entrée au Japon). Ensuite, pendant les 14 jours qui suivent le débarquement au Japon, ne pas utiliser les transports en commun. Ces 14 jours doivent se passer chez soi ou dans un endroit désigné par les services de quarantaine.
  • (Note2) Les voyageurs doivent obtenir un certificat de test de dépistage avant d’entrer au Japon, conserver l’historique de géolocalisation pendant les 14 jours qui suivent l’entrée sur le territoire, etc. Les personnes qui souhaitent travailler pendant la période de quatorzaine, doivent, entre autres, soumettre un « agenda de leurs activités au Japon » (saisir les lieux de séjour et déplacements prévus).

(1) Programmes disponibles (le mode d’application pour chaque région et pays change en fonction de l’ajustement fait pour chacune de ces régions et pays)

Les mesures prises à titre expérimental sont les programmes de Business Track et de Residence Track décrits ci-dessous. (Mesures suspendues temporairement)

(a) Le Business Track (ビジネストラック). Dans le cadre de mesures expérimentales, l’entrée au Japon ou dans les pays partenaires est autorisée exceptionnellement. Cela se fait sous la condition supplémentaire de soumettre « un plan des activités au Japon ». Après l’entrée dans le pays partenaire ou au Japon, il est alors possible de continuer les activités professionnelles en limitant ses déplacements pendant la période de quatorzaine (14 jours) à domicile, etc. Il s’agit d’un programme qui assouplit une partie des restrictions de mouvements (Note). Cela concerne principalement les voyages d’affaires courts.

  • (Note) Les déplacements sont limités aux allers et retours entre le domicile et le lieu de travail. On ne peut pas prendre les transports en commun. Il faut éviter les endroits dans lesquels entrent un nombre indéfini de personnes, etc.

(b) Residence Track : Dans le cadre de mesures expérimentales, ce programme prévoit, à titre exceptionnel, que l’entrée au Japon ou dans un pays partenaire est autorisée, sous condition que l’on se soumette, après l’entrée sur le territoire, à une quatorzaine à domicile. Cela concerne principalement les personnes les résidents de longue durée, y compris ceux qui sont envoyés en déplacement et en échange.

(2) Les pays et régions concernées (Mesures suspendues temporairement)

Les mesures à l’essai (Residence Track et Business Track) font l’objet de négociations et ajustements avec chaque pays ou région. Elles seront mises en œuvre de manière séquentielle, dès que l’infrastructure sera mise en place. (pour le moment, les pays et régions éligibles sont le Vietnam, la Thaïlande, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Cambodge, Singapour, la Corée du Sud, la Chine, Hong Kong, Macao, le Brunei, la Malaisie, la Birmanie, la Mongolie, le Laos, et Taiwan).

En ce qui concerne les pays et régions qui gèrent déjà ces programmes (ou dont la date de début est prévue) à l’heure actuelle, se référer au paragraphe (4) « Démarches nécessaires lors de l’entrée ou le retour au Japon ».

(3) Personnes éligibles (Mesures suspendues temporairement)

À l’heure actuelle, les personnes qui sont éligibles pour ces mesures expérimentales (Business Track et Residence Track) sont les suivantes :

  • (a) Toutes les personnes souhaitant entrer au Japon en possession d’un statut de résidence, à l’exception de tous les visas dits de « Séjour Court », et toutes celles qui font l’objet de certificat commercial à court terme 短期商用査証. Les détails sont en cours d’ajustement par pays et région (Note1).
  • (b) Les personnes qui résident au Japon ou dans un des pays / régions éligibles (non seulement les titulaires de la nationalité de ces pays, mais également les ressortissants de pays tiers), et qui se déplacent par vols aériens entre ces pays et le Japon (il est possible de prendre des vols directs ou des vols avec escales dans d’autres pays / région, sous condition de ne pas y rentrer à partir du moment où on a reçu une autorisation de rentrer sur le territoire japonais). (Note2)

(Note 1) À compter du 1ᵉʳ octobre 2020, dans le cadre du « Residence Track », en plus des personnes nécessaires au monde des affaires, les bénéficiaires de nouveaux titres de séjour donnant lieu à d’autres statuts de résidence (les étudiants, les familles de résidents, etc.) sont éligibles et autorisés à entrer au Japon de manière séquentielle. Les détails sur les statuts de résidence éligibles pour les ressortissants étrangers se trouvent sur cette page (en japonais, en anglais).

(Note2) Afin de revenir au Japon, les ressortissants japonais n’ont pas besoin de faire de démarches pour le « Residence Track ». S’ils souhaitent participer à des activités professionnelles limitées pendant les 14 jours qui suivent leur retour d’une région ou d’un pays qui applique le Business Track, ils doivent faire les démarches pour appliquer le « Business Track ».

(4) Démarches nécessaires lors de l’entrée, ou le retour au Japon

Pour connaître les démarches et documents nécessaires pour entrer ou revenir au Japon dans le cadre du Business Track ou du Residence Track, vérifier, en cliquant sur le lien ci-ci-dessous, la page du pays / région duquel il est prévu de partir. La liste des documents nécessaires peut changer à tout moment. Il convient donc de toujours vérifier les liens attachés aux noms de pays ci-dessous pour utiliser le format de document le plus récent.

Residence Track – (Programme de reprise des échanges transfrontaliers sous condition de quatorzaine à domicile, après l’entrée au Japon)
  • Thaïlande (Depuis le 29 juillet 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Vietnam (Depuis le 29 juillet 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Malaisie (Depuis le 8 septembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Cambodge (Depuis le 8 septembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Laos (Depuis le 8 septembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Birmanie (Depuis le 8 septembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Taiwan (Depuis le 8 septembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Singapour (Depuis le 30 septembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Brunei (Depuis le 8 octobre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Corée du Sud (Effectif depuis le 8 octobre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Chine (Effectif depuis le 30 novembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)

À propos des démarches pour le Residence Track(PDF)レジデンストラックの手続きについて (mise à jour le 1ᵉʳ Décembre 2020)

Business Track – (Programme qui permet d’avoir une activité professionnelle sous condition de déplacements limités pendant les 14 jours qui suivent l’entrée au Japon)
  • Singapour (Effectif depuis le 18 septembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Corée du Sud (Effectif depuis le 8 octobre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Vietnam (Effectif depuis le 1ᵉʳ novembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)
  • Chine (Effectif depuis le 30 novembre 2020) (Mesures suspendues temporairement)

(Note) À propos des démarches pour le Business Track avec Singapour et la République de Corée du Sud, Vérifier aussi la dernière mise à jour des documents du 1ᵉʳ Décembre 2020)

(5) Démarches requises pour l’entrée et le passage, depuis le Japon, des frontières dans les pays et régions éligibles

Au moment du passage des frontières ou de l’entrée depuis Japon, les personnes qui sont éligibles pour ces mesures d’essai doivent se soumettre aux mesures distinctes spécifiées pour leur pays / région. Les détails sont disponibles sur la page des ambassades de chaque pays au Japon ou des ambassades du Japon dans chaque pays.

Thaïlande
  • Ambassade de Thaïlande au Japon
    (Dès que les vols reprendront, l’ambassade affichera une note d’information « お知らせ / Announcements » sur sa page principale.)
Vietnam
Malaisie
Cambodge
Laos
Birmanie

(Note) À l’heure actuelle, le gouvernement birman a mis en place des mesures pour interdire aux avions commerciaux d’atterrir et de décoller. Les étrangers, y compris les ressortissants Japonais, ne peuvent entrer en Birmanie que s’ils sont autorisés à monter à bord d’un vol de secours pour le retour des Birmans d’outre-mer organisé par le gouvernement de Birmanie.

Taiwan
Singapour

(Note) En ce qui concerne l’entrée à Singapour, se soumettre à un test RT-PCR dans un des établissements médicaux du « Registre des autorités pour la certification d’inspection du nouveau coronavirus 新型コロナウイルス検査証明機関登録簿 » (cf. page du METI, Centre d’inspection du nouveau coronavirus pour les voyageurs d’outre-mer TeCOT 経産省の海外渡航者新型コロナウイルス検査センター).

Il faut faire les examens RT-PCR dans les 72 heures qui précèdent le départ du Japon et obtenir un certificat. Les détails concernant les conditions pour ce certificat sont disponibles sur la page de l’ambassade du Japon à Singapour, et sur la page de l’ambassade de Singapour au Japon. Il convient de vérifier également auprès des établissements médicaux comment se font le prélèvement et l’examen. En outre, depuis le 23 novembre 2020, une fois entré dans le pays avec le « Residence Track », il est nécessaire de passer sa quatorzaine dans un établissement désigné par le gouvernement (hôtel). (Selon les mesures du gouvernement de Singapour, le lieu d’isolement pourrait changer dans le futur.) (Le Business Track avec Singapour est suspendu temporairement.)

République de Corée du Sud
Brunei
Chine

 (Note) Les établissements médicaux qui peuvent délivrer un certificat de test pour le nouveau coronavirus sont affichés sur la page du Centre d’inspection du nouveau coronavirus pour les voyageurs d’outre-mer TeCOT 海外渡航者新型コロナウイルス検査センター ). Ils sont enregistrés dans la rubrique « Registre des autorités pour la certification d’inspection du nouveau coronavirus 新型コロナウイルス検査証明機関登録簿 » (cf. URL ci-dessous). Les examens demandés et la façon de procéder sont indiqués dans le texte ci-dessus. Il faut se conformer aux procédés définis pour chaque pays et région concernés.

Page du ministère de l’Économie, des Technologies et de l’Industrie, « Registre des autorités pour la certification d’inspection du nouveau coronavirus »

2. Mesures pour autoriser l’entrée au Japon de nouveaux venus en provenance de tous les pays et régions du monde entier (y compris le statut de résidence applicable et les documents requis pour la demande de certification) (suspension temporaire)

Cette mesure fait l’objet de suspension temporaire jusqu’à nouvel ordre.

Description du système (suspension temporaire)

Le 25 septembre 2020, le gouvernement japonais a décidé d’autoriser à partir du 1er octobre 2020 de laisser entrer progressivement, en plus des personnes nécessaires au monde des affaires, les bénéficiaires de nouveaux titres de séjour donnant lieu à d’autres statuts de résidence. Il s’agit par exemple des étudiants, les familles de résidents. Cette autorisation est valable en principe pour tous les pays et régions. Cette mesure fait l’objet de quotas et est conditionnelle à l’engagement des entreprises et associations d’accueil de prendre les mesures de prévention du virus. (Suspendu temporairement)

(1) Personnes éligibles

 L’ensemble des habitants de chaque pays / région est maintenant éligible (on ne se base plus sur la nationalité japonaise ou celle du pays partenaire. Toutes les nationalités sont concernées). Consulter sur cette page la liste des documents nécessaires pour demander un visa, un certificat, etc., donnant droit à un nouveau permis de séjour au Japon dans le cadre de cette décision.

(2) Documents et démarches nécessaires pour entrer au Japon

 Les étrangers qui souhaitent entrer nouvellement au Japon doivent se soumettre à la même procédure que la Residence Track. La liste des documents et démarches nécessaires change en fonction de l’inscription des pays et régions sur la liste des pays faisant l’objet d’un refus d’entrée au Japon. Il convient donc de vérifier ce qu’il en est sur la page suivante (Ces pays sont dans la liste de la rubrique 1(1)).

3. Mesures d’assouplissement pour le retour et la re-entrée au Japon de personnes vivant au Japon, après des voyages d’affaires courts. (Suspension temporaire)

Cette mesure fait l’objet de suspension temporaire jusqu’à nouvel ordre.

Détails du programme (Suspendu temporairement)

Depuis le 1er novembre 2020, les Japonais résidents au Japon et les ressortissants étrangers en possession d’un statut de résidence au Japon bénéficiaient d’un assouplissement des mesures de quatorzaine du Business Track lorsqu’ils revenaient au Japon après un séjour professionnel court à l’étranger. Les détails se trouvent sur la page du ministère de l’Économie, des Technologies et de l’Industrie.

(1) Pays et régions concernées

En principe, il était possible d’en bénéficier lorsqu’on revenait au Japon depuis n’importe quel pays et région du monde, à l’exception des pays / régions d’endémie de souches mutantes (en date du 17 mars 2021 : Royaume-Uni, Afrique du Sud, Irlande, Israël, Brésil, Émirats Arabes Unis, Italie, Autriche, Hollande, Suisse, Suède, Slovaquie, Danemark, Allemagne, Nigéria, France, Belgique, Estonie, République tchèque, Pakistan, Hongrie, Pologne, Luxembourg, Liban). Ce système est maintenant suspendu temporairement.

(2) Durée de séjour dans le pays de destination

Moins de 7 jours (Si le pays de destination exige une certaine période d’isolement ou quarantaine, cette période n’est pas incluse).

(3) Documents et démarches nécessaires

Au moment du passage des frontières ou de l’entrée dans ces pays ou régions depuis le Japon, il faut se soumettre aux mesures spécifiées par ces pays / régions. Les détails sont disponibles sur la page des ambassades de chaque pays au Japon ou des ambassades du Japon dans chaque pays (cf. les liens ci-dessous).

La liste des documents et démarches nécessaires change en fonction de l’inscription des pays et régions sur la liste des pays faisant l’objet d’un refus d’entrée au Japon. Il convient donc de vérifier ce qu’il en est sur la page suivante (Dans le cas où l’on correspond à la rubrique 1(1) il s’agit de région faisant l’objet de refus d’entrée au Japon).

 Documents nécessaires au moment du retour / re-entrée au Japon

  • Déclaration sur l’honneur 誓約書(Pour les personnes d’affaires vivant au Japon 日本在住のビジネスパーソンの短期出張)(MAJ du 30 octobre 2020)1 copie
  • Plan de séjour au Japon 本邦活動計画書(MAJ du 30 octobre 2020)1 copie
  • Dans le cas de voyage dans des pays qui ne font pas l’objet de refus aux frontières : Certificat de test 検査証明 (original ou copie). Le test doit être fait moins de 72 heures avant le départ 出国前72時間以内.(Note) et le certificat doit indiquer les résultats de ces tests spécifiquement. En revanche, s’il n’est pas possible d’obtenir un certificat dans le pays de destination, il faut faire un test dans un organismes TeCOT après le retour au Japon, et se mettre en quarantaine jusqu’à confirmation des résultats négatifs du test.

    (Note) Temps passé entre le moment où on a récolté les échantillons et l’heure à laquelle l’avion dans lequel on prévoit de monter devrait décoller.
  • Questionnaire 質問票 (il est distribué dans l’avion du retour pour le Japon.)

 Autres conditions nécessaires pour un retour ou une re-entrée au Japon

4. Se renseigner et questions fréquentes

  • Renseignements sur les questions concernant les examens dans les aéroports japonais à l’arrivée au Japon.
    法務省出入国在留管理庁出入国管理部審判課
    (Ministère de la Justice, Bureau de l’immigration, division judiciaire)
    Tél : 03-3580-4111 (Extensions 内線 4446 et 4447)
  • Renseignements sur les questions concernant les CoE afin d’entrer au Japon, et sur les détails sur le fonctionnement des mesures à l’essai avec chaque pays et région.
    • Centre d’information du Ministère des affaires étrangères sur les procédures de visa – 外国人在留支援センター内外務省ビザ・インフォメーション(ビザ申請に関する相談)
      Tél : 0570-011000 (Au menu, taper 「1」pour le japonais, ou 「2」pour l’anglais, puis 「5」)
      Une partie des téléphones IP ne se connectent que par le 03-5363-3013.
    • Service d’assistance téléphonique concernant la certification des étrangers au Japon 訪日外国人査証ホットラインサービス(Consultations concernant la demande de visa à l’étranger)
    • Ministère des Affaires Étrangères, Service Asie du Sud, 1ère division Asie du Sud
    • 外務省 南部アジア部 南東アジア第一課
      (concerne les pays suivants : Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Laos et Birmanie)
      Tél : 03-3580-3311 (Extension 内線 5548)
    • Ministère des Affaires Étrangères, Service Asie du Sud, 2ème division Asie du Sud
      外務省 南部アジア部 南東アジア第一課
      (concerne les pays suivants : Singapour et la Malaisie)
      Tél : 03-3580-3311 (Extension 内線 5845)
    • Ministère des Affaires Étrangères, Bureau Asie-Pacifique, 1ère division Chine et Mongolie (Chine, Taiwan)  
      外務省 アジア大洋州局 中国・モンゴル第一課(中国、台湾)
      Tél : 03-3580-3311 (Extension 内線 3902)
    • Ministère des Affaires Étrangères, Bureau Asie-Pacifique, Asie du Nord est 1ʳᵉ division (Corée du Sud)  外務省 アジア大洋州局 北東アジア第一課
      Tél : (Standard) 03-3580-3311 (Extension 内線 4612)
  • Renseignements sur tout ce qui n’est pas mentionné ci-dessus, sur chaque type de mesure de prévention (suivi de la santé, examens de dépistage aux aéroports, etc.)
    Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, Bureau des produits pharmaceutiques et de l’hygiène quotidienne, Division de la planification de l’hygiène quotidienne et de la sécurité sanitaire des aliments, Bureau de gestion des activités des services de quarantaine 厚生労働省 医薬・生活衛生局 生活衛生・食品安全企画課 検疫所業務管理室
    Tél : (Standard) 03-5253-1111 (Extensions 内線 2468)
  • Renseignements sur le trafic aérien
    Ministère des terres, des infrastructures, des transports et du tourisme, Bureau de l’aviation, salle de gestion de crise
    Tél : 03-5253-8700

Sources

Version japonaise : 国際的な人の往来再開に向けた段階的措置について

Version anglaise : Phased Measures for Resuming Cross-Border Travel

Liens connexes

Partager cet article :
Was this article helpful?
5 out Of 5 Stars
5 Stars 100%
4 Stars 0%
3 Stars 0%
2 Stars 0%
1 Stars 0%
How can we improve this article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Previous Visas pour les Residence & Business Track
Next Liste en anglais des centres de dépistage PCR
Sommaire
error: Alert: Content is protected !!