Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Visas pour les Residence & Business Track

Vous êtes ici :
< Retour

(source MOFA : 国際的な人の往来再開による新規入国のための査証(ビザ)の申請
(レジデンストラック、ビジネストラック、9月25日の決定に基づく全ての国・地域からの新規入国、その他「特段の事情」が認められる場合 (japonais anglais) version du 13 janv. 2021)

Ce document décrit les démarches nécessaires pour utiliser le Residence Track ou le Business Track. Il donne les liens vers les pages d’information officielles. Les originaux sont disponibles sur la page du ministère des Affaires Étrangères concernant les nouvelles procédures d’immigration aux frontières du Japon.

Les originaux de ces documents risquent d’être mis à jour, et Infos Locales au Japon ne peut pas promettre d’aller aussi vite. Aussi, Infos Locales au Japon doit le rappeler…

Amis lecteurs, pardonnez ce petit avertissement écrit en pensant à votre sécurité.

Comme c’est le cas pour tous les articles publiés sur cette page, Infos Locales au Japon a pour but de faciliter la compréhension des mesures, mais ne peut pas vous garantir que la traduction est sans erreur. Ces traductions sont fournies sans garantie de résultats. Les textes changent en permanence, surtout en ce moment. Cela veut dire qu’il faut aller vérifier l’information à la source. Les liens sont mis dans le texte ci-dessous. Dans le cas présent, il s’agit des services de l’immigration japonaise et du ministère de la justice. En matière d’immigration, Infos Locales au Japon s’excuse d’insister. Vous devez absolument contacter les bureaux de l’immigration, l’ambassade du Japon dans le pays dans lequel vous vous trouvez, ou un spécialiste de ces questions pour vérifier votre statut et que les conditions s’appliquent dans votre cas.

Les documents en japonais et en anglais proviennent du ministère des Affaires étrangères. Ceux en français sont des traductions d’Infos Locales au Japon, sauf indication contraire. Les détails des démarches par pays, lorsqu’elles sont autorisées, sont disponibles sur la page de chaque ambassade et consulat du Japon dans le pays concerné.

Demandes de visas pour les nouvelles entrées en vue d’une reprise des déplacements internationaux

(Dans le cas du Residence Track, du Business Track, des nouvelles entrées au Japon pour tous les pays et régions définies en date du 25 septembre, ainsi que ceux pour lesquels il y a des « circonstances exceptionnelles »)

Le 13 janvier 2021
Vers la version en Anglais ou en japonais

 Le 26 décembre 2020, le gouvernement a décidé de suspendre du 28 décembre à fin janvier les mesures du 25 septembre 2020 qui permettaient les nouvelles entrées au Japon à l’ensemble des pays et régions. En revanche, l’entrée au Japon aux détenteurs de visa préalablement émis par le biais de cette procédure était autorisée jusqu’au 21 janvier 2021 à 0:00 (heure du Japon) (à l’exception des personnes qui ont un historique de séjour au Royaume-Uni ou en république d’Afrique du Sud dans les 14 jours précédant la demande d’entrée sur le territoire japonais, ainsi que les personnes qui ont un historique de séjour dans un des pays se trouvant au niveau 3 des informations sur le niveau de danger lié aux maladies infectieuses (pays faisant l’objet de recommandation d’annulation de voyage)).

 Le 13 janvier 2021, le gouvernement japonais a annoncé la suspension, jusqu’à la déclaration de la levée de l’état d’urgence, des programmes de Business Track et de Residence Track avec tous les pays et régions pour lesquels ils étaient opérationnels. Il n’autorise plus les nouvelles entrées au Japon des étrangers par le biais des deux « Tracks », et pour les ressortissants japonais et étrangers détenteurs de statut de résidence au Japon, il ne propose plus de mesures d’assouplissements concernant la quatorzaine au retour au Japon (en principe, les détenteurs d’un visa valide obtenu par le Business Track ou le Residence Track peuvent revenir au Japon jusqu’au 21 janvier à 0:00 (heure du Japon), à moins d’avoir séjourné au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud pendant les 14 jours précédant leur demande de débarquement au Japon).

 Selon le but, etc. d’entrer au Japon, les ressortissants étrangers doivent recevoir, des autorités consulaires japonaises du pays ou de la région dans laquelle ils séjournent (c.-à-d. De l’Ambassade / du Consulat Général / du Bureau Consulaire du Japon, et dans le cas de Taïwan, de l’Association d’échange Japon-Taïwan Taipei, bureau de Kaohsiung), le « certificat (visa) » nécessaire pour leur demande de débarquement à l’arrivée au Japon.

Visa

 Présenter les documents nécessaires au bureau des autorités consulaires japonaises se trouvant dans chaque pays / région, puis déposer une demande de visa (vérifier les détails ci-dessous. Certaines autorités consulaires japonaises peuvent demander des documents complémentaires). Une fois qu’elles auront reçu le dossier, les autorités consulaires japonaises délivreront un certificat (visa). Le demandeur ou son représentant doit venir récupérer le visa au bureau des autorités consulaires japonaises concernées.

1. Business Track et Residence Track

 Le 13 janvier 2021, le gouvernement japonais a annoncé la suspension, jusqu’à la déclaration de la levée de l’état d’urgence, des programmes de Business Track et de Residence Track avec tous les pays et régions pour lesquels ces programmes étaient opérationnels. Il n’autorise plus les nouvelles entrées au Japon des étrangers par le biais des deux « Tracks », et pour les ressortissants japonais et étrangers détenteurs de statut de résidence au Japon, il ne propose plus de mesures d’assouplissement de la quatorzaine au retour au Japon (en principe, les détenteurs d’un visa valide obtenu par le Business Track ou le Residence Track peuvent revenir au Japon jusqu’au 21 janvier à 0:00 (heure du Japon), à moins d’avoir séjourné au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud pendant les 14 jours précédant leur demande de débarquement au Japon).

 En outre, même s’il autorise l’entrée au Japon, le gouvernement japonais ne permet pas l’utilisation de mesures d’assouplissement de la quatorzaine pour le Business Track à l’arrivée au Japon.

 Pour plus de détails sur ces programmes, se référer à la page suivante.

  • L’émission de visa pour le « Residence Track » et le « Business Track » ne donne accès qu’à un seul visa temporaire, et il peut être demandé de payer des frais d’émission selon la nationalité du demandeur.
  • À l’heure actuelle, il n’est pas possible de rétablir la validité des visas émis, mais suspendus pour l’utilisation du « Residence Track » et du « Business Track », et il faut demander un nouveau visa. Lorsqu’un nouveau visa est émis, le visa émis précédemment n’est plus valide.
  • Même lorsqu’ils viennent d’un pays / région donnant droit à une mesure d’exemption de visa, les ressortissants étrangers qui souhaitent entrer nouvellement au Japon en utilisant le « Residence Track » ou le « Business Track » ont besoin d’obtenir un visa (à l’exception des utilisateurs du « Business Track » à fins « diplomatiques » ou « de relations officielles », lorsqu’ils sont dispensés de visa).

(1) Pays et régions concernées

  • Thaïlande (Residence Track – opérationnel depuis le 29 juillet 2020)
  • Malaisie, Cambodge, Laos, Birmanie et Taïwan (Residence Track – opérationnels depuis le 8 septembre 2020)
  • Singapour (Business Track – opérationnel depuis le 18 septembre 2020, Residence Track – opérationnel depuis le 30 septembre 2020)
  • Brunei (Residence Track – opérationnel depuis le 8 octobre 2020)
  • Corée du Sud (Business Track et Residence Track – opérationnels depuis le 8 octobre 2020)
  • Vietnam (Business Track – opérationnel depuis le 1ᵉʳ novembre 2020, et Residence Track – opérationnel depuis le 29 juillet 2020).
  • Chine (hors Hong Kong et Macao) (Business Track et Residence Track opérationnels depuis le 30 novembre 2020)

(2) Documents nécessaires pour déposer une demande de visa

(A) Dans le cas des nouvelles entrées au Japon en provenance de pays / région éligibles pour l’utilisation du Residence Track

 (Note) Vérifier aussi et obligatoirement le bas de cette page concernant les autres documents et démarches nécessaires.

Personnes dont l’objectif de visite au Japon répond à l’un des critères suivants

(B) Dans le cas des nouvelles entrées au Japon par utilisation du Business Track (Singapour, Corée du Sud, Vietnam, Chine (à l’exception de Hong Kong et Macao)

(Pour plus de détails, se référer à la page suivante)

Objectif de voyage d’affaires court ou d’affaires publiques, dont le séjour au Japon ne dépasse pas 30 jours (ressortissants de Singapour ou ressortissants de pays tiers résidant à Singapour)

Corée du Sud (Pour plus de détails, se référer à la page suivante.)

Objectif du séjour au Japon pour voyage d’affaires court, travail, séjour long (« affaires / gestion 経営・管理 », « transfert intra-entreprise 企業内転勤 », « connaissances techniques / humanistes / travail international 技術・人文知識・国際業務 », « soins infirmiers 介護 », « formation professionnelle 技能実習 », « compétences spécifiques 特定技能 », « spécialiste 高度専門職 », « Activités spécifiques (création d’entreprise) 特定活動(起業) » et les diplomates ou personnalités officielles (ressortissants coréens ou de pays tiers résidant en Corée du Sud)

Vietnam (Pour plus de détails, se référer à la page suivante.)

Objectif du séjour au Japon pour voyage d’affaires court, travail, séjour long (« affaires / gestion 経営・管理 », « transfert intra-entreprise 企業内転勤 », « connaissances techniques / humanistes / travail international 技術・人文知識・国際業務 », « soins infirmiers 介護 », « formation professionnelle 技能実習 », « compétences spécifiques 特定技能 », « spécialiste 高度専門職 », « Activités spécifiques (création d’entreprise, infirmiers / auxiliaires de soins infirmiers EPA, candidats infirmiers / auxiliaires de soins infirmiers EPA) 特定活動起業、EPA看護師・介護福祉士、EPA看護師・介護福祉士候補者) » et les diplomates ou personnalités officielles (ressortissants Vietnamiens ou de pays tiers résidant au Vietnam)

Chine (à l’exception de Hong Kong et Macao) (Pour plus de détails, se référer à la page suivante.)

Objectif du séjour au Japon pour voyage d’affaires court, travail, séjour long (« affaires / gestion 経営・管理 », « transfert intra-entreprise 企業内転勤 », « connaissances techniques / humanistes / travail international 技術・人文知識・国際業務 », « soins infirmiers 介護 », « formation professionnelle 技能実習 », « compétences spécifiques 特定技能 », « spécialiste 高度専門職 », « Activités spécifiques 特定活動 » « Enseignant 教授 », « Art 芸術 », « Religion 宗教 », « Presse 報道 », « Entreprise juridique / comptable 法律・会計業務 », « Soins médicaux 医療 », « Recherche 研究 », « Éducation 教育 », « Industrie du spectacle 興行 », « Spécialiste 技能 », « Stagiaire technique 研修 » (ressortissants Chinois ou de pays tiers résidant en Chine)

  • (Note1) En ce qui concerne la déclaration sur l’honneur et le calendrier des activités au Japon (dans le cadre du Business Track uniquement), imprimer et soumettre 2 copies (scanner l’original, le sauver au format PDF, et l’imprimer, etc.) Une des deux copies sera rendue pour qu’elle puisse être ensuite présentée aux services de quarantaine au moment de l’entrée au Japon. L’entreprise / organisation d’accueil doit conserver l’original pendant 6 semaines après l’entrée au Japon de la personne éligible. Elle doit être en mesure de le montrer aux ministères en charge s’il le faut.
  • (note 2) Plus précisément, sont éligibles les visas « Enseignant 教授 », « Art 芸術 », « Religion 宗教 », « Presse 報道 »,  « spécialiste 高度専門職 », « Entreprise juridique / comptable 法律・会計業務 », « Recherche 研究 », « Éducation 教育 », « connaissances techniques / humanistes / travail international 技術・人文知識・国際業務 », « transfert intra-entreprise 企業内転勤 », « soins infirmiers 介護 », « Industrie du spectacle 興行 », « Spécialiste 技能 », « compétences spécifiques 特定技能 », « formation professionnelle 技能実習 », « Activités culturelles 文化活動 », « Étudiant 留学 », « Stagiaire technique 研修 », « Séjour familial 家族滞在 », « Activités spécifiques 特定活動 », « Résident ». De plus, les visas « Époux(ses) de ressortissant japonais », « Époux(ses) de résident permanent », « Soins médicaux » et autres visas en possession d’un Certificate Of Eligibility ou d’une copie du « registre de famille 戸籍謄本 » (certificat de mariage, etc.) peuvent faire une demande de visa même sans avoir de déclaration sur l’honneur.
  • (Note 3) Pour une partie des visas « Activités spécifiques 特定活動 » (personnes éligibles pour l’EPA, etc.), il n’est pas nécessaire de montrer le certificat d’éligibilité lors de la demande de visa. En outre, pour les personnes qui présentent un certificat d’éligibilité émis depuis le 1ᵉʳ octobre 2019, mais dont la date limite a expirée au moment de la demande de visa, l’organisme d’accueil qui se trouve au Japon doit fournir un document (format libre) expliquant qu’il « peut continuer à accueillir cette personne pour le même contenu d’activité telles qu’elles étaient définies au moment de la demande de délivrance de certificat d’éligibilité ».

2. Nouvelles entrées au Japon sur la base des décisions du 25 septembre 2020 (tous pays et toutes régions)

 Le 25 septembre 2020, le gouvernement japonais a décidé d’autoriser à partir du 1ᵉʳ octobre 2020 de laisser entrer progressivement, en plus des personnes nécessaires au monde des affaires, les bénéficiaires de nouveaux titres de séjour donnant lieu à d’autres statuts de résidence. Il s’agit par exemple des « étudiants », les familles de personnes au Japon. Cette autorisation est valable en principe pour tous les pays et régions. Cette mesure est conditionnelle à l’engagement des entreprises et associations d’accueil de prendre les mesures de prévention du virus. En règle générale, les nouveaux permis d’entrée fondés sur cette décision sont destinés aux personnes ayant la nationalité, etc. du pays / région qui résident dans tous les pays / régions, et aux ressortissants de pays tiers. Les étrangers qui souhaitent entrer dans le pays sur la base de la décision du 25 septembre sont tenus d’obtenir un certificat.

(Note 1) En raison des mesures annoncées le 23 décembre 2020, depuis le 24 décembre 2020, et pour une durée indéterminée, il n’est pas possible d’entrer nouvellement au Japon lorsqu’on vient du Royaume-Uni (cela concerne les personnes qui ont un historique de séjour au Royaume-Uni dans les 14 jours avant l’entrée au Japon).

(Note 2) En raison des mesures annoncées le 25 décembre 2020, depuis le 26 décembre 2020, et pour une durée indéterminée, il n’est pas possible d’entrer nouvellement au Japon lorsqu’on vient d’Afrique du Sud (cela concerne les personnes qui ont un historique de séjour en Afrique du Sud dans les 14 jours avant l’entrée au Japon).

(Note 3) En vertu des mesures annoncées le 26 décembre 2020, toutes les nouvelles entrées au Japon en provenance de tous les pays et régions du monde sont refusées (des mesures différentes sont annoncées pour le Royaume-Uni et l’Afrique du Sud). En revanche, l’entrée au Japon aux détenteurs de visa préalablement émis par le biais de cette procédure est en principe acceptée (à l’exception des personnes qui ont un historique de séjour au Royaume-Uni ou en république d’Afrique du Sud dans les 14 jours précédant la demande d’entrée sur le territoire japonais, ainsi que les personnes qui ont, depuis le 4 janvier 2021 à 0:00, un historique de séjour dans un des pays se trouvant au niveau 3 des informations sur le niveau de danger lié aux maladies infectieuses (pays faisant l’objet de recommandation d’annulation de voyage) dans les 14 jours précédant la demande d’entrée sur le territoire japonais).

(Note 4) En vertu des mesures annoncées le 13 janvier 2021, la validité des visas émis dans le cadre de ce système sera suspendue du 21 janvier jusqu’à la déclaration de levée de l’état d’urgence.

(1) Pays et régions concernées

 Tous les pays et régions (à l’exception du Royaume Uni et de l’Afrique du Sud)

(2) Documents nécessaires pour déposer une demande de visa

 Il s’agit des mêmes que ceux définis 1 (2) (A) pour les nouvelles entrées au Japon depuis des pays et régions éligibles pour le Residence Track.

3. Autres autorisations pour « circonstances exceptionnelles »

  • (1) Personnes qui étaient sorties jusqu’au 31 août 2020 avec un re-entry permit (y compris un re-entry permit spécial みなし再入国許可) pour se rendre dans un pays / région actuellement sur liste des régions faisant l’objet d’un refus d’atterrissage et pour qui, une fois dans ce pays, la date limite du re-entry permit a expiré, ce qui les empêchait de revenir au Japon.
     Consulter les autorités consulaires japonaises les plus proches afin d’obtenir un nouveau certificat d’éligibilité, et pour expliquer que vous n’avez pas pu revenir au Japon.
  • (2) « Époux(se) et enfants de ressortissants japonais ou de résidents permanents 日本人・永住者の配偶者又は子»
     Rassembler les documents qui prouvent que l’on est en possession d’un certificat d’éligibilité, ou que l’on est marié(e) à un Japonais ou à un résident permanent (une copie du registre de famille 戸籍謄本, un certificat de résidence 住民票, ou la zairyû card 在留カード, etc.), et consulter les autorités consulaires japonaises les plus proches.
  • (3) « Époux(se) ou enfants d’un ressortissant ayant un statut de résident au long terme 定住者の配偶者又は子», dont la famille se trouve au Japon, et qui se trouve séparé de sa famille.
     Consulter les autorités consulaires japonaises les plus proches afin d’obtenir un nouveau certificat d’éligibilité.
  • (4) Ressortissants étrangers avec un visa « médical » (医療), et qui peut contribuer à l’amélioration / renforcement du système médical.
     Veuillez consulter les autorités consulaires japonaises les plus proches afin d’obtenir un nouveau certificat d’éligibilité.

 De plus, des exemples précis sur les « circonstances exceptionnelles » qui donnent lieu à une autorisation d’atterrissage au Japon peuvent être consultés sur la page du Ministère de la Justice.

Articles connexes

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Précédent Residence et Business Track (pays non soumis à un refus aux frontières)
Suivant Mesures progressives pour la reprise des voyages transfrontaliers
Table des matières