Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.

Coin COVID

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Cette page encourage donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

Semaine de prévention de la tuberculose (TB)

Vous êtes ici :
< Retour

À Fukuoka, la semaine de la prévention de la tuberculose se tient tous les ans entre le 24 et le 30 septembre. Ces dates peuvent changer dans les autres régions.

En 2018, le gouvernement japonais a recensé, sur tout le Japon, 16000 nouveaux cas de TB. Environ 2200 personnes en s’ont mortes. La tuberculose fait partie des maladies contagieuses les plus graves. NdR : Elle est sur la même liste que la COVID-19.

Ses symptômes ressemblent à un rhume, avec une poussée de fièvre, un besoin de cracher, une grosse fatigue. Comme ses symptômes ressemblent au nouveau coronavirus, avant de consulter, téléphoner à un centre de consultation pour le nouveau coronavirus. Les personnes qui se trouvent à Fukuoka peuvent appeler le 092-711-4126.

Si par la suite, si la toux continue pendant plus de 2 semaines, prendre rendez-vous dans un hôpital pour se faire examiner. Plus on détecte la maladie rapidement, meilleures sont les chances de rétablissement.

Q – Comment s’attrape la tuberculose?

Il s’agit d’une maladie qui se transmet dans l’air, par la toux ou les éternuements. On peut être infecté sans développer la maladie. La maladie n’évolue que pour seulement 10% des personnes infectées. C’est lorsqu’une personne est fatiguée, ou lorsque son système immunitaire faibli qu’elle peut commencer à avoir des symptômes sérieux. Cela veut dire qu’il peut se passer plusieurs années, voire plusieurs dizaines d’années avant qu’une personne ne présente les symptômes de la maladie.

En 2018, environ 40% des patients diagnostiqués avaient 80 ans.

Q – Peut-on éviter d’attraper la tuberculose?

Il est important d’avoir une bonne hygiène de vie. Une infection chez un nourrisson peut être dangereuse. Il est donc important de faire faire un BCG à son nourrisson avant qu’il ait 1 an.

Pour les personnes qui ont plus de 65 ans

Le gouvernement japonais recommande aux personnes de plus de 65 ans de faire un dépistage de la tuberculose et une radio des poumons tous les ans. Cela peut se faire pendant les contrôles de routine. Les personnes qui se trouvent dans la ville de Fukuoka peuvent se renseigner ou réserver au 0120-985-902. Pour les autres villes, ces informations sont disponibles dans les centres de visite médicale.

Se renseigner sur ce sujet plus précisément

Contacter le hoken yôboka 保険予防課 de chaque ville.
Pour Fukuoka, 092-711-4270

NdT : Important à savoir

Une fois qu’ils diagnostiquent une tuberculose, les médecins doivent la déclarer au centre de contrôle des maladies contagieuses, C’est à dire à l’hokenjo le plus proche de chez soi.

Dans certains cas, il faut hospitaliser le patient, dans d’autres, il doit rester confiné chez lui. Dans tous les cas de figure, il n’a pas le droit de continuer à travailler tant qu’il risque d’être contagieux.

Le traitement dure au minimum 3 mois pendant lesquels il n’est pas possible de travailler.Néanmoins, la loi japonaise protège les patients qui souffrent de cette maladie. Les sociétés n’ont pas le droit de renvoyer leurs employés, et ne peuvent pas annuler leur promotion s’ils devaient en recevoir une.

Toute la vie professionnelle est donc mise en suspens pendant la période de traitement. Une fois le traitement terminé, le patient a la garantie de revenir au même travail, avec les mêmes avantages etc… Si cela ne se passe pas ainsi, contacter un bureau du travail ou un avocat.

La sécurité sociale japonaise couvre également certains frais et fournit des allocations pendant cette période. Celles-ci sont généralement versées sous forme de congés payés, par le biais des entreprises. Tout dépend bien sûr du type de contrat et de caisse dont on dépend, mais, normalement, le gouvernement fait en sorte que le revenu ne soit pas un problème majeur tant qu’on est sous traitement.

Tant qu’on est sous traitement, comme c’est le cas pour la COVID-19, il n’y a donc pas de raison de s’inquiéter pour son revenu dans le futur. Et surtout, cette maladie étant sur la liste des maladies infectieuses, on ne peut pas refuser de se faire soigner.

Liens connexes

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Précédent Calendrier 2020 des vaccinations contre la grippe
Suivant COVID-19 et le stress chez les enfants
Sommaire
error: