Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Qu’est-ce que la liste des maladies contagieuses ?

Vous êtes ici :
< Retour

Le gouvernement japonais a accepté la décision du premier ministre Abe de mettre le coronavirus 2019-CoV sur la liste des maladies contagieuses. La loi s’applique donc sur ce sujet, et rentre en vigueur à partir du 7 février 2020.

Cette liste s’appelle 指定感染症 shitei kansenshô.

Infos Locales au Japon explique ce dont il s’agit, en s’appuyant sur les articles de la NHK et des documents publiés par la mairie de Fukuoka, à l’occasion de la semaine de la lutte contre la tuberculose.

Nous demandons à chacun de bien lire ce document pour le comprendre et pour que les choses se passent bien.

À quoi sert la liste des maladies contagieuses à surveiller?

Les pays, en coordination avec l’OMS, définissent une liste des maladies infectieuses qui, si elles se déclarent risquent d’entraîner des épidémies, et mettre la vie de nombreuses personnes en danger. En général, il s’agit de maladies qui mettent la vie en danger, qui sont difficilement traitables, mais extrêmement transmissibles.

Ne pas se faire soigner présentant un risque important pour la santé du public, l’OMS et les gouvernements suivent certaines règles concernant ces maladies de façon à motiver les personnes malades à suivre un traitement sans les pénaliser pour leur maladie.

Cette liste permet de donner aux gouvernements les moyens de lutter efficacement contre les épidémies qui mettent en danger la vie du public général.

Quelles sont les maladies qui font partie de cette liste?

L’inscription d’une maladie sur cette liste de maladies infectieuses est valide 1 an, reconductible. C’est ainsi que SARS et MERS, la grippe aviaire H7N9 d’il y a 25 ans y ont été inscrits.

À l’heure actuelle, les maladies qui font l’objet de ce système de contrôle par les autorités dans tous les pays du monde sont, au minimum : – le choléra – la diphtérie – les tuberculoses contagieuses – la peste – la variole – la fièvre jaune – les maladies virales hémorrhagiques comme Ebola – SARS – les grippes pandémiques.

Comment cela se passe-t-il au Japon ?

La loi japonaise protège les patients qui souffrent de maladies contagieuses pouvant être à la source de pandémies. Le coronavirus 2019-CoV en fait maintenant partie. Le gouvernement considère que l’inscription sur cette liste permettra de mettre en place toutes les mesures possibles de prévention de la maladie au Japon.

Tous les gouvernements ont des mesures similaires dans tous les pays, et ce n’est pas une loi qui sort de l’ordinaire. Les lois nationales sur ce sujet doivent suivre un certain nombre de conventions internationales, pour la protection des droits de l’Homme, et pour la protection du public. Ainsi, les personnes qui souhaitent connaître les lois dans leur propre pays peuvent aussi faire une recherche sur les mots « textes réglementaires maladies à déclaration obligatoire », suivi du nom de leur pays.

Les grands principes énoncés, les lois nationales peuvent varier d’un pays à l’autre, mais en général, sont très similaires. Le principe de cette loi est de s’assurer que les personnes malades puissent se concentrer sur « aller mieux », et non pas sur des préoccupations liées à un futur incertain.

Au Japon…

Au Japon, en cas de maladie sur la liste des 指定感染症, les règles suivantes s’appliquent.

Les établissements médicaux ont une obligation légale d’informer les services sanitaires (hokenjo 保健所) de tout cas diagnostiqué. Le patient n’a pas de contrôle sur cette procédure.

  • Les patients doivent être soignés dans des hôpitaux désignés pour ce genre de soin.
  • Les sociétés n’ont pas le droit de renvoyer leurs employés, et ne peuvent pas annuler leur promotion s’ils devaient en recevoir une.
  • Toute la vie professionnelle est mise en suspens pendant la période de traitement, mais une fois le traitement terminé, le patient est garanti de revenir au même travail, avec les mêmes avantages etc..
  • Le gouvernement prend en charge une partie des soins médicaux et hospitaliers. Cela se fait via la sécurité sociale, à savoir, la sécurité sociale japonaise couvre certains frais. La sécurité sociale fournit des allocations pendant cette période.

Une personne infectée n’a donc pas de raison de s’inquiéter pour son travail et son revenu dans le futur.

Attention aux règles !

En contrepartie, elle ne peut pas refuser de se faire soigner, et doit suivre les consignes de quarantaine, ou d’hospitalisation.

Attention toutefois, en cas de refus de se plier aux règles lorsqu’on est évalué contagieux, un patient peut être passible de condamnation par la loi. Il est donc important de se conformer aux consignes du gouvernement, y compris celui de déclaration, lorsque cela s’applique.

Articles Connexes


Suivant Vaccinations contre la grippe – campagne de 2020
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Table des matières