Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre 3 catégories, un calendrier et un blog d'actualités. Les principales informations se trouvent dans le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran. Il n'est pas nécessaire d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Liste des pays d’endémie de la souche B.1.617 (Synthèse)

Vous êtes ici :
< Retour

Le 1ᵉʳ juin 2021, le gouvernement japonais mettait à jour la liste des pays et régions dans lesquels se propage la souche mutante B.1.617 découverte pour la première fois en Inde. En même temps, il regroupait les articles “Mesures 14” et “Mesures 13” pour une meilleure compréhension des règles.

Source : 000787220.pdf (mhlw.go.jp)

Amis lecteurs, pardonnez ce petit avertissement écrit en pensant à votre sécurité.

Comme c’est le cas pour tous les articles publiés sur cette page, Infos Locales au Japon a pour but de faciliter la compréhension des mesures, mais ne peut pas vous garantir que la traduction est sans erreur. Ces traductions sont fournies sans garantie de résultats. Les textes changent en permanence, surtout en ce moment. Cela veut dire qu’il faut aller vérifier l’information à la source. Les liens sont mis dans le texte ci-dessous. Dans le cas présent, il s’agit des services de l’immigration japonaise et du ministère de la justice. En matière d’immigration, Infos Locales au Japon s’excuse d’insister. Vous devez absolument contacter les bureaux de l’immigration, l’ambassade du Japon dans le pays dans lequel vous vous trouvez, ou un spécialiste de ces questions pour vérifier votre statut et que les conditions s’appliquent dans votre cas.

À propos de la liste des pays où se propage la souche mutante B.1.617 découverte pour la première fois en Inde (Synthèse)

1ᵉʳ juin 2021

Les 6 pays suivants sont ajoutés à la « liste des pays où se propage la souche mutante B.1.617 », et font donc l’objet de mesures supplémentaires aux frontières.

  • Afghanistan
  • Vietnam
  • Malaisie
  • Thaïlande
  • États-Unis d’Amérique (Provinces de : Iowa, Idaho, Arizona, Oklahoma, Oregon, Californie, Connecticut, Colorado, Delaware, New York, Nevada, Nebraska, Maine, Montana, Rhode Island)
  • Allemagne

2. Tous les immigrants et toutes les personnes qui reviennent au Japon depuis l’Afghanistan devront passer 10 jours dans un hébergement désigné par le directeur des services de quarantaine (limité à un établissement d’hébergement sécurisé par le service de quarantaine), et se soumettre à des tests de dépistage le 3ᵉ, 6ᵉ et 10ᵉ jour qui suivent leur entrée au Japon. Par ailleurs, jusqu’à nouvel ordre, les détenteurs de statut de résidence au Japon ont pour interdiction de rentrer au Japon depuis l’Afghanistan, à moins de motifs impérieux.

3. Tous les immigrants et toutes les personnes qui reviennent au Japon depuis le Vietnam et la Malaisie doivent passer six jours dans un hébergement désigné par le directeur des services de quarantaine (limité à un établissement d’hébergement sécurisé par le service de quarantaine), et se soumettre à des tests de dépistage le 3ᵉ, et 6ᵉ jour qui suivent leur entrée au Japon.

4. Toutes les personnes qui immigrent ou reviennent au Japon depuis la Thaïlande, les États-Unis (lorsqu’il y a un historique de séjour dans une des provinces ci-dessus) et l’Allemagne devront passer trois jours en quarantaine dans un endroit désigné par le directeur des services de quarantaine (limité à un établissement d’hébergement sécurisé par les services de quarantaine). De plus, elles devront se soumettre de nouveau à un test de dépistage le 3ᵉ jour qui suit leur entrée au Japon. (Note)

Notes

(Note) L’Allemagne fait aussi partie de la liste des pays / régions d’endémie de souches mutantes. Dans ce cas, le gouvernement japonais applique déjà des mesures renforcées aux frontières, équivalentes au point 4.

(Annexe)

 Le 25 mai 2021
Mise à jour le 1er juin 2021.

À propos de la liste des pays d’endémie de la souche mutante B.1.617, découverte pour la première fois en Inde

Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, Section de la santé, Section tuberculose, Bureau de la santé, Division médicale et pharmaceutique, Département d’hygiène publique, Division de la planification de l’hygiène de vie et de la sécurité alimentaire, Département de gestion des services de quarantaine.

Section politique, Bureau consulaire, Ministère des Affaires étrangères

Conformément aux « Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (14) » (25 mai 2021) (ci-dessous nommées « Mesures 14 ») et aux « Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (13) » (18 mai 2021) (ci-dessous nommées « Mesures 13 »), le Ministère des Affaires Étrangères et le Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales annoncent officiellement, et au fur et à mesure, l’ajout des pays et régions suivants aux pays désignés dans la liste des pays d’endémie de la souche mutante B.1.617, découverte pour la première fois en Inde.

1. Liste des pays et régions pour lesquelles la mise en œuvre se base sur les Mesures 13. (À l’exception des pays et régions des tableaux 2, 3 et 4 ci-dessous)

Pays / RégionsDate de désignationDate et heure (heure du Japon) de la mise en œuvre des mesures qui se basent sur le paragraphe 1
Irlande, Hollande, Grèce, Finlande, France, Pologne, Jordanie18 mai 202121 mai 2021 à 0:00
Grande Bretagne, Kazakhstan, Tunisie, Danemark25 mai 202128 mai 2021 à 0:00
Thaïlande,
États-Unis d’Amérique (pour les provinces suivantes : Iowa, Idaho, Arizona, Oklahoma, Oregon, California, Connecticut, Colorado, Delaware, New York, Nevada, Nebraska, Maine, Montana, Rhode Island),
Allemagne
1er juin 20214 juin 2021 à 0:00

2. Pays / Régions pour lesquelles la mise en œuvre se base sur les Mesures 13. (À l’exception des pays et régions listées en 3 et 4 ci-dessous)

Pays / RégionsDate de désignationDate et heure (heure du Japon) de la mise en œuvre des mesures qui se basent sur le point 1 et le début du point 2
 Vietnam, Malaisie1er juin 2021 4 juin 2021 à 0:00 

3. Pays et régions pour lesquelles la mise en œuvre se base sur les points-1 et 2 des Mesures 13. (À l’exception des pays et régions désignés en 4 ci-dessous)

Pays / RégionsDate de désignationDate et heure (heure du Japon) de la mise en œuvre des mesures se basent sur le point 1 et le début du point 2Date et heure (heure du Japon) de la mise en œuvre des mesures qui se basent sur la fin du point 2 

4. Pays / Régions pour lesquelles la mise en œuvre se base sur les Mesures 14

Pays / RégionsDate de désignationDate et heure (heure du Japon) de la mise en œuvre des mesures qui se basent sur le début du paragraphe.Date et heure (heure du Japon) de la mise en œuvre des mesures qui se basent sur le deuxième paragraphe
Inde, Sri Lanka, Pakistan, Népal, Maldives, Bengladesh25 mai 2021  28 mai 2021 à 0:00 du matin

(Jusqu’à ces dates et heures, le début du point 2 des Mesures 13 s’applique.)
27 mai 2021 à 0:00 du matin

(Jusqu’à ces dates et heures, la fin du point 2 des Mesures 13 s’applique.)
Afghanistan1er juin 2021 4 juin 2021 à 0:00 3 juin 2021 à 0:00 

Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (13)

(Pour référence)
(Gestion de la souche mutante B.1.617 découverte pour la première fois en Inde)

18 mai 2021

Point 1
  1. Toutes les personnes qui entrent ou retournent au Japon depuis un des pays / régions sur la « liste des pays où la souche mutante B.1.617 découverte pour la première fois en Inde se propage » doivent, jusqu’à nouvel ordre, effectuer une quarantaine dans un endroit désigné par le directeur des services de quarantaine. (Il s’agit d’un établissement d’hébergement sécurisé par les services de quarantaine.) En outre, elles doivent se soumettre à un nouveau test de dépistage le troisième jour qui suit leur entrée au Japon. Les personnes dont le résultat est négatif peuvent ensuite sortir de l’établissement d’hébergement mis à disposition par les services de quarantaine et doivent effectuer chez eux la quatorzaine qui suit l’entrée au Japon.
Point 2
  1. Pour une partie des pays de la liste des pays où la souche mutante B.1.617 se propage telle que définie dans le point 1 ci-dessus, après évaluation de la situation infectieuse locale et sur appréciation globale des résultats de test de dépistage dans les services de quarantaine des aéroports du Japon, les immigrants et personnes qui reviennent au Japon d’un pays / région qui font craindre un risque élevé d’introduire ce variant devront, jusqu’à nouvel ordre, effectuer une quarantaine dans un lieu désigné par le directeur des services de quarantaine (et sécurisé par les services de quarantaine). En outre, ils devront se soumettre à nouveau à un test de dépistage le 3ᵉ et le 6ᵉ jour qui suivent leur entrée au Japon. Si les deux tests sont négatifs, ils pourront quitter l’établissement d’hébergement sécurisé par les services de quarantaine et devront se soumettre à la quatorzaine qui suit l’entrée au Japon.

    Les personnes qui sont en possession d’un statut de résidence se verront refuser un retour au Japon si elles reviennent d’un pays ou une région jugée à particulièrement fort risque.
Point 3
  1. Afin de garantir une mise en place appropriée par les services de quarantaine, nous limitons le nombre de passagers sur les vols en provenance des pays et régions désignés sur la liste des pays où la souche mutante B.1.617 se propage. De même, le nombre d’immigrants sera géré tout en assurant la possibilité aux ressortissants japonais qui le souhaitent de revenir au Japon.
Point 4
  1. Pour le moment, le gouvernement japonais demande très fortement la suspension des voyages de courte durée vers les pays et régions de la liste des pays et régions où la souche mutante B.1.617 se propage.
Note 1

(Note1) Même après la mise en œuvre des mesures décrites dans les points 1 et 2 ci-dessus, les mesures aux frontières sont maintenues pour les pays / régions d’endémie de souches mutantes définis dans le document « Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (8) » (2 février 2021). Lorsque les immigrants ou voyageurs qui reviennent de pays ou de régions qui sont à la fois désignés sur la « liste des pays / régions d’endémie de souches mutantes » et sur la « liste des pays / régions dans lesquels la souche mutante (B.1.617) se propage », seules les mesures les plus strictes s’appliquent. En outre, si les deux listes appliquent des mesures équivalentes, il suffit d’en appliquer une seule.

Note 2

(Note2) Avec la mise en œuvre des mesures décrites en 2021, les « Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (11) » (du 7 mai 2021) prendront fin le 21 mai 2021 à 0:00, et les « Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (11) » (du 12 mai 2021) prendront fin le 20 20 mai 2021 à 0:00.

Note 3

(Note3) La « liste des pays / régions dans lesquels la souche mutante B.1.617 se propage » en annexe est annoncée à chaque fois que le Ministère des Affaires Étrangères et le Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales identifient un pays ou une région concernée.

Note 4

(Note4) Les mesures des points 1 et 2 s’appliquent aux personnes qui ont un historique de séjour dans un des pays ou régions dans lesquels la souche mutante (B.1.617) se propage, durant les 14 jours qui précèdent le jour du retour au Japon ou leur demande d’y débarquer.

Note 5

(Note5) Les mesures qui se basent sur le point 1 et sur le début du point 2 ci-dessus seront implémentées à partir du 21 mai 2021 à 0:00 (heure du Japon). Pour les pays / régions qui seront désignés dans le futur, elles seront effectives à 0:00, trois jours après leur ajout à cette liste. De même, les mesures qui se basent sur la fin du point 2 ci-dessus seront implémentées à partir du 20 mai 2021 à 0:00 (heure du Japon). Pour les pays / régions qui seront désignés dans le futur, elles prendront effet deux jours après leur ajout à la liste. En outre, il est à noter que la fin du point 2 mentionne un refus de rentrer au Japon pour les titulaires du statut de résident. Cela concerne les pays / régions soumis au refus d’entrée au Japon.

Note 6

(Note6) À compter des ajouts de cette fois, si après  avoir quitté le Japon avec un re-entry permit au plus tard le lendemain de l’ajout d’un pays aux mesures de la fin du point 2, des « résidents permanents 永住者 », des « époux de ressortissants japonais 日本人の配偶者等 », des « époux de résidents permanents, etc. 永住者の配偶者等 », ou des personnes qui ont un statut de « résident de longue durée 定住者 » souhaitent revenir au Japon depuis un pays / région pour lequel on applique les mesures de la fin du point 2 ci-dessus, elles bénéficieront de circonstances exceptionnelles et pourront entrer au Japon. Néanmoins, toutes les personnes qui quittent le Japon à partir du deuxième jour de l’ajout d’un pays / région à la liste, ne bénéficient pas de cet assouplissement. (Pour revenir au Japon depuis l’Inde, le Pakistan et le Népal, il existe en principe des circonstances exceptionnelles pour les détenteurs de visa « permanent », « époux de ressortissant japonais, etc. », « époux de résident permanent, etc. » et les « résident de longue durée » qui sont sortis du Japon avant le 13 mai 2021.) Par ailleurs, les détenteurs de « visa permanent spécial 特別永住者 » sont sujets à un refus de revenir au Japon. 

Note 7

(Note7) Les mesures qui se basent sur la fin du deuxième point ne s’appliquent pas aux personnes qui atterrissent au Japon après les deux jours qui suivent l’ajout de pays des régions / pays (à l’exception de l’Inde, du Pakistan, et du Népal) depuis lesquels elles sont parties avant 0:00 à la même date.

Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (14)

(Pour référence)
(Gestion de la souche mutante B.1.617 découverte pour la première fois en Inde)

25 mai 2021

Pour le moment, tous les immigrants et toutes les personnes qui retournent au Japon depuis une partie des pays / régions sur la « liste des pays et régions dans lesquels se propage la souche mutante B.1.617 découverte pour la première fois en Inde » (attachement), doivent se plier à des mesures additionnelles set renforcées. Pour ces régions, il est demandé d’effectuer une quarantaine de 10 jours dans un lieu désigné par le directeur des services de quarantaine. (Il s’agit d’un établissement d’hébergement sécurisé par les services de quarantaine.) En outre, tous devront se soumettre de nouveau à des tests de dépistage le 3ᵉ, le 6ᵉ et le 10ᵉ jour qui suit leur entrée au Japon. Les personnes pour lesquelles tous les tests s’avèrent négatifs pourront sortir de l’établissement d’hébergement sécurisé par les services de quarantaine. Elles devront ensuite rester en observation à leur domicile (etc.) jusqu’au quatorzième jour qui suit leur entrée au Japon.

Par ailleurs, pour le moment, les détenteurs de statut de résidence se verront interdire un retour au Japon lorsqu’ils viennent de cette partie des pays et régions, à moins de justifier de motifs impérieux.

Note 1

(Note1) Même après la mise en œuvre des mesures décrites ci-dessus, les mesures aux frontières du document « Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (13) » (19 mai 2021) sont maintenues pour les pays et régions de la liste des pays où se propage la souche mutante B.1.617. Il en est de même pour les pays / régions d’endémie de souches mutantes définis dans le document « Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (8) » (2 février 2021).

Note 2

(Note2) En vertu de ce qui est défini ci-dessus, et au fur et à mesure qu’ils identifient des pays et régions où le variant B.1.617 se propage, le ministère des Affaires étrangères et le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales republient ces informations sous le format attaché. Aussi, l’attachement du document « Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (13) » (18 mai 2021) n’est plus valide.

Note 3

(Note3) Les mesures définies ci-dessus s’appliquent aux personnes qui ont un historique de séjour dans une partie des pays / régions d’endémie de la souche mutante B.1.617 durant les 14 jours qui précédent le jour de leur demande de débarquement ou le jour de leur retour au Japon.

Note 4

(Note4) Les mesures définies dans les premiers paragraphes ci-dessus, seront effectives à compter du 28 mai 2021 à 0:00 (heure du Japon), et prendront effet pour tous les pays et régions désignés à l’avenir, à partir de 0:00, trois jours après la décision.  En outre, les mesures définies dans les derniers paragraphes ci-dessus seront implémentées à partir du 27 mai 2021 à 0:00 (heure du Japon) pour les détenteurs de statut de résidence qui souhaitent revenir au Japon depuis l’Inde, le Sri Lanka, le Népal, le Pakistan, le Bengladesh, et les Maldives. Jusqu’à cette date, les mesures de la fin du paragraphe 2 du document « Nouvelles mesures de renforcement aux frontières (13) » (18 mai 2021) restent en vigueur, et pour les pays et régions qui seront ajoutées à cette liste les mesures s’appliqueront à 2 jours plus tard à 0:00.

En outre, il est à noter que la fin du paragraphe mentionne un refus de laisser rentrer au Japon les titulaires du statut de résident. Cela concerne les pays / régions soumis au refus d’entrée au Japon.

Note 5

(Note5) À compter des ajouts de cette fois, si après  avoir quitté le Japon avec un re-entry permit au plus tard le lendemain de l’ajout d’un pays aux mesures de la fin du point 2, des « résidents permanents 永住者 », des « époux de ressortissants japonais 日本人の配偶者等 », des « époux de résidents permanents, etc. 永住者の配偶者等 », ou des personnes qui ont un statut de « résident de longue durée 定住者 » souhaitent revenir au Japon depuis un pays / région pour lequel on applique les mesures de la fin du point 2 ci-dessus, elles bénéficieront de circonstances exceptionnelles et pourront entrer au Japon.

Néanmoins, toutes les personnes qui quittent le Japon à partir du deuxième jour de l’ajout d’un pays / région à la liste, ne bénéficient pas de cet assouplissement. (Pour revenir au Japon depuis l’Inde, le Pakistan et le Népal, il existe en principe des circonstances exceptionnelles pour les détenteurs de visa « permanent», « époux de ressortissant japonais, etc. », « époux de résident permanent, etc. » et les « résident de longue durée » qui sont sortis du Japon pour y revenir, jusqu’au 13 mai 2021. Cela s’applique aussi à ceux qui sont sortis pour revenir au Japon du Bangladesh et des Maldives, jusqu’au 19 avril 2021 et du Sri Lanka, jusqu’au 20 mai 2021.) Par ailleurs, les détenteurs de « visa permanent spécial 特別永住者 » font l’objet d’un refus de retour au Japon.

Note 6

(Note6) Les mesures qui se basent sur la fin du paragraphe ci-dessus ne s’appliquent pas aux personnes qui atterrissent au Japon après les deux jours qui suivent l’ajout de pays / régions (à l’exception de l’Inde, du Pakistan, du Népal, du Bengladesh, et des Maldives, depuis lesquels elles sont parties avant 0:00 à la même date).

Autres articles utiles

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Suivant 2021-05-12 Mesures concernant l’Inde, le Pakistan et le Népal
Table des matières
error: