Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Déclaration fiscale des revenus bancaires et des droits d’auteur

Vous êtes ici :
< Retour

Comment faire une déclaration fiscale des revenus bancaires et des droits sur la propriété intellectuelle générés en France ou au Japon. Pourquoi c’est important ?

Cet article intéresse les personnes classées « non résident fiscal » pour le gouvernement français et qui

  • touchent des intérêts sur des comptes bancaires tels que le PEL, CEL, livret A, etc.
  • et /ou sont musiciens et/ou héritiers de musiciens touchant des droits d’auteur en France (SACEM, Universal, Warner et autres publishers, etc…).

Comme toujours, quand il s’agit d’argent… Parce que c’est important.

Les informations publiées dans cet article reposent sur les informations et réponses des services des impôts français et japonais. Infos Locales au Japon peux avoir mal compris, et peut avoir fait des erreurs. Il peut aussi y avoir des nouveautés sur ce sujet. Cela veut dire que vous devez toujours vérifier de vous-même les informations, auprès des services des impôts etc.
Bref… Ces informations ne sont qu’indicatives. Elles sont aussi sans aucune garantie. Pour une aide concrète sur ce sujet, Infos Locales au Japon recommande de contacter en priorité le centre des impôts ou un fiscaliste/expert-comptable.

La question posée:

  • « Où doit-on déclarer ces revenus? »

La réponse du service des impôts français.

Après re-vérification auprès des services des impôts en France, voici ce qui a été répondu à Infos Locales au Japon, en juillet 2019. Si la convention fiscale n’a pas évolué, cela reste vrai pour 2020.

« Je vous informe qu’en vertu de l’article 12 de la convention fiscale signée entre la France et le Japon ces deux types de revenus sont imposables au Japon et non en France.
De plus en tant que non résidents fiscaux, vous avez une obligation fiscale à vos seuls revenus de source française et imposables en France. En l’absence de ce type de revenus, vous n’avez pas d’obligation de dépôt de déclaration de revenus en France auprès de nos services.
Si toutefois vous souhaiteriez un numéro fiscal, alors vous pouvez télécharger un formulaire de déclaration de revenus sur le site internet www.impots.gouv.fr et indiquer « 0 » en revenus.
Attention : la messagerie étant très sollicité et pour un traitement plus rapide, toute demande devra être faite par courrier. »

Ce que cela signifie de notre point de vue au Japon

Comme mentionné dans le document Attestation de résidence fiscale pour la France pour éviter la double imposition, nous devons remplir des formulaires qui expliquent aux fiscs français et japonais que nous déclarons nos revenus au Japon, en conformité avec la convention France-Japon. Ces formulaires sont les formulaires Cerfa. Ils doivent être envoyés avant la fin de l’année en cours aux établissements payeurs en France.

  • 5000 et 5002, pour la déclaration de nos intérêts bancaires. Il faut, en principe, envoyer ces formulaires à chaque établissement bancaire qui paie des intérêts. Les contacter pour confirmer, au besoin.
  • 5000 et 5003, pour la déclaration des droits d’auteur. Il faut envoyer ces formulaires à chaque établissement payeur de droits d’auteurs. (La page 2, première rubrique doit être remplie avec le nom de l’établissement payeur). Il est possible d’envoyer ces documents AVANT un revenu, pour qu’ils ne prélèvent pas les 33% d’impôts à la source. Si on les envoie APRÈS, ces établissements rembourseront l’avance faite sur les impôts.

Ensuite, nous avons la responsabilité de faire notre déclaration des revenus aux impôts japonais en février/mars de l’année suivante.

Articles connexes

Suivant Textes officiels des conventions fiscales avec le Japon
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Table des matières