Cliquer à droite sur la flèche pour limiter la recherche à certaines catégories.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran. Il n'y a pas besoin d'avoir un compte à Facebook si vous ne le souhaitez pas (mais il y a des limitations).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Comment dire ses symptômes en japonais ?

Vous êtes ici :
< Retour

Pour les personnes qui ne parlent pas japonais, la barrière de la langue peut être un problème quand on va à l’hôpital. Infos Locales au Japon rappelle qu’il existe plusieurs façons de communiquer avec un médecin.

Y a-t-il un interprète dans la salle ?

  • En cas d’urgence, on peut toujours appeler le service 119, et demander à parler à un interprète. Nous n’y pensons pas toujours, mais c’est une possibilité.
  • Infos Locales au Japon tient à jour la liste des centres d’interprètes qui peuvent éventuellement accompagner en présence ou par téléphone les personnes malades. Attention : tous les interprètes ne sont pas forcément qualifiés pour faire une traduction médicale. Bien demander si l’interprète peut faire cette traduction.
  • Depuis la COVID-19, normalement, les médecins peuvent aussi appeler un service de traduction, mais n’y pensent pas toujours. Si la communication est difficile, leur demander s’il y a quelqu’un qui parle anglais ou un tsûyakusha 通訳者. Si ce n’est pas possible, il existe encore d’autres solutions.
  • Toutes les ambassades peuvent répondre en cas d’urgence, et pointer vers un traducteur médical si nécessaire.

Les smartphones peuvent aider

Application Translate sur iOS

Les détenteurs de iPhone ont peut-être remarqué une nouvelle application depuis l’iOS 13. Il s’agit de l’app Translate, qui fonctionne avec Siri. Choisir les langues que l’on utilise, appuyer sur le micro… et parler.

Il faut néanmoins se souvenir que cette app est déjà assez avancée pour traduire des phrases simples, mais que comme pour Google translate etc., la traduction n’est pas fiable à 100%, et Infos Locales au Japon n’oserait pas la recommander pour des traductions médicales. Par contre, elle peut aider pour les démarches et autres explications.

Dr. Passport

Il existe très peu d’apps fiables de traduction des symptômes et du carnet médical du français vers le japonais.

L’application Dr. Passport peut être téléchargée sur iOS et Android directement via les apps store. On peut aussi accéder au lien de téléchargement en allant sur la page de Dr. Passport. Il faut télécharger l’app version « Personal » quand on souhaite l’utiliser.

Malheureusement, cette app est payante pour les particuliers (840 yens en 2018), et il faut de nouveau payer, après l’installation, pour utiliser le vocabulaire en français (240 yens).

La version Corporate permet aux entreprises d’abonner leur personnel.

Une fois achetés, les menus permettent de saisir en français:

  • le dossier médical (même si un peu moins complet que l’on pourrait le souhaiter). Pour cela, aller dans la rubrique « Profil ».
  • les symptômes.

Après avoir saisi les informations sur ses symptômes, il suffit d’appuyer sur le bouton « Traduire » pour en avoir la traduction. Infos Locales au Japon n’étant pas médecin, nous ne savons pas si l’application suffit à tous les cas de maladie, et ne peut pas garantir la traduction. Mais c’est déjà mieux que rien, et peut-être une piste pour échanger avec les médecins.

L’application est simple mais offre un petit plus que Infos Locales au Japon apprécie particulièrement. Un graphique permet de sélectionner une partie du corps et de décrire la douleur en français. Une fois que tout est saisi, il suffit de montrer la traduction au personnel hospitalier.

Il ne suffit pas de traduire les symptômes

Par expérience, Infos Locales au Japon a pu observer que les accidents arrivent aussi quand on n’a personne près de soi, et il arrive que sous le choc, on ne puisse pas expliquer son dossier.

Au moment où on est transporté dans une ambulance, on n’est pas nécessairement capable de résumer ses antécédents médicaux etc… et encore moins de les traduire !

Il est donc important de penser à enregistrer quelque part ses informations médicales, et de les avoir sur soi dans la mesure du possible. On peut le faire au format papier ou sur smartphone.

Dr. Passport permet cela, mais on peut aussi le faire dans un carnet de médicaments (薬手帳).

Y a-t-il d’autres applications qui peuvent aider ?

Il y a et il y aura certainement d’autres applications médicales pour la traduction. Infos Locales au Japon ne présente que celles testées, visiblement maintenues et utilisées par les entreprises et particuliers.

Cet article pourra évoluer, si d’autres apps utiles et intéressantes apparaissent.


Précédent Se préparer pour une urgence santé au Japon
Suivant Carnet de médicaments et situations d’urgences
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Table des matières