Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

Business & Residence Track – Nouvelles entrées au Japon pour tous les pays

Vous êtes ici :
< Retour

Ce document donne la traduction du document explicatif du système de residence et business track. En japonais : ビジネストラック・レジデンストラック・全世界を対象とした新規入国 (本邦入国/帰国の際に必要な手続・書類等について)(入国拒否対象地域に指定されている国・地域(感染症危険情報レベル3)). Les explications sur les démarches sont disponibles sur l’original en japonais et sa traduction en anglais.

Amis lecteurs, pardonnez ce petit avertissement écrit en pensant à votre sécurité.

Comme c’est le cas pour tous les articles publiés sur cette page, Infos Locales au Japon a pour but de faciliter la compréhension des mesures, mais ne peut pas vous garantir que la traduction est sans erreur. Ces traductions sont fournies sans garantie de résultats. Les textes changent en permanence, surtout en ce moment. Cela veut dire qu’il faut aller vérifier l’information à la source. Les liens sont mis dans le texte ci-dessous. Dans le cas présent, il s’agit des services de l’immigration japonaise et du ministère de la justice. En matière d’immigration, Infos Locales au Japon s’excuse d’insister. Vous devez absolument contacter les bureaux de l’immigration, l’ambassade du Japon dans le pays dans lequel vous vous trouvez, ou un spécialiste de ces questions pour vérifier votre statut et que les conditions s’appliquent dans votre cas.

(À propos des démarches et documents nécessaires pour entrer ou rentrer au Japon)
(Pays et régions faisant l’objet d’un refus d’entrée au Japon (informations sur le niveau de danger lié aux maladies infectieuses de niveau 3))

(Note) Contenu mis à jour le 27 décembre 2020 Addendum : Suspension pour tous les pays du monde, des mesures exceptionnelles autorisant le retour au Japon dans le cadre de voyages d’affaires de durée courte (décision du 26 décembre 2020).

(Note) Contenu mis à jour le 10 décembre : Changement du format du certificat de dépistage. (Les personnes qui ont déjà préparé le formulaire avec l’ancien format n’ont pas besoin de le changer.)

À l’heure actuelle, les pays et régions qui se trouvent dans la liste des « pays et régions qui font l’objet d’un refus d’entrer au Japon » et qui ont commencé (ou décidé de commencer) le Residence Track ou le Business Track sont les suivants :

  • Residence Track Malaisie, Birmanie
  • Business Track : En cours d’ajustement entre les pays et régions.

Conformément à la décision 1(2) de la réunion des quartiers généraux du gouvernement pour la lutte contre le nouveau coronavirus du 25 septembre 2020, les étrangers qui souhaitaient entrer nouvellement au Japon depuis un pays ou région qui n’a pas mis en place les mesures de ce document devaient se conformer aux procédures du Residence Track. Cependant, faisant suite à la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, à compter du 28 décembre, jusqu’à la fin du mois de janvier 2021, le Japon refusera les nouvelles entrées sur son territoire pour toutes les régions et tous les pays. (En revanche, les personnes en possession d’un visa déjà émis pour l’utilisation anticipée de cette mesure pourront entrer au Japon avant le 4 janvier à 0:00). Pour plus de détails, se référer à la page suivante.

!! Important !! Depuis le 30 octobre, l’Australie, Singapour, la Thaïlande, la Corée du Sud, la China (y compris Hong Kong et Macao), la Nouvelle Zélande, le Brunei, le Vietnam, et Taiwan sortent de la liste des pays faisant l’objet d’un refus aux frontières, et la Birmanie et la Jordanie viennent s’ajouter à ces pays. Aussi, une partie des démarches nécessaires et des mesures pour entrer ou rentrer au Japon depuis un de ces pays a changé. La procédure d’utilisation du Business Track / Residence Track après la suppression de la désignation est expliquée ci-dessous, mais il faut se référer à cette page pour plus de détails sur les changements avant et après la radiation de la liste.

La liste des documents nécessaires peut changer à tout moment. Il convient donc de toujours vérifier le format de document le plus récent.

La grande différence entre ces deux systèmes

Le Residence Track a pour but de permettre au gens de faire des séjours plus longs, mais maintient la contrainte de quatorzaine à l’arrivée.

Le Business Track permet de travailler immédiatement, mais avec des restrictions, après son arrivée dans le pays étranger ou au Japon, et est essentiellement fait pour les voyages d’affaires courts.

Dans le cas des ressortissants japonais qui souhaitent se déplacer vers un pays/région faisant l’objet de refus d’entrée au Japon

Business track pour les ressortissants japonais

Avant de partir du Japon (Par exemple)

  • Demander un visa au gouvernement du pays à visiter, en se rendant à son ambassade au Japon.
  • Soumettre un plan des activités prévues
  • Se mettre sous observation santé pendant 14 jours avant de partir.
  • Faire un test PCR et obtenir un certificat de négativité.

Avant de rentrer dans le pays (Par exemple)

  • Se soumettre à un test PCR à l’aéroport, puis

Après avoir être entré dans le pays (Par exemple)

  • Suivre les mesures de quatorzaine du pays d’arrivée, et ne se déplacer qu’entre son domicile et le lieu de travail.

Avant de quitter le pays étranger (si on est étranger)

  • Se mettre sous observation santé pendant 14 jours avant de partir.
  • Faire un test PCR et obtenir un certificat de négativité. (*)

À l’arrivée au Japon

  • Se soumettre à un test PCR à l’aéroport
  • Répondre au questionnaire sur sa condition de santé.
  • Soumettre sa déclaration sur l’honneur.
  • Soumettre le certificat de négativité obtenu avant de prendre l’avion.(*)
  • Installer l’application COCOA et toute autre application de traçabilité des cas contact.

À la sortie de l’aéroport

  • Il est demandé de ne pas utiliser les transports en commun pendant 14 jours.
  • Limiter pendant 14 jours ses activités à celles listées sur le calendrier des activités au Japon. Cela peut être aller seulement entre le lieu de séjour et le travail.
  • Se soumettre à un suivi de la santé pendant 14 jours.
  • Garder une liste de tous les endroits que l’on a visité pendant les 14 premiers jours.

Residence track pour les ressortissants japonais

Avant de partir du Japon (Par exemple)

  • Demander un visa à l’ambassade de ce pays au Japon.

  • Se mettre sous observation santé pendant 14 jours avant de partir.
  • Faire un test PCR et obtenir un certificat de négativité.

Avant de rentrer dans le pays (Par exemple)

Se soumettre à un test PCR à l’aéroport, puis

Après avoir être entré dans le pays (Par exemple)

  • Suivre les mesures de quarantaine du pays d’arrivée. Cela peut vouloir dire une quatorzaine.

(*) Le test de dépistage est nécessaire seulement quand le séjour dure plus de 14 jours dans le pays étranger.

Les encadrés avec un “(Par exemple)” signifient que les démarches pourraient être différentes d’un pays à l’autre.

Ceux qui n’ont pas de “par exemple”, si le voyageur éligible ne demande pas de bénéficier d’un assouplissement des restrictions de déplacement, il tombera sous les règles habituelles de contrôle aux frontières, à savoir,

  • test PCR aux aéroports
  • soumission de questionnaire
  • quatorzaine à domicile
  • ne pas utiliser les transports en commun pendant les 14 jours.

(Note1 : Ces mesures pourraient varier d’un pays / région à l’autre.)

(Note2 : Les résidents permanents spéciaux doivent suivre les mêmes procédures que les ressortissants japonais.)

Dans le cas des ressortissants étrangers qui souhaitent se déplacer depuis un pays/région faisant l’objet de refus d’entrée au Japon

Business track pour les ressortissants étrangers

Avant de quitter le pays étranger

  • Demander à l’ambassade du Japon dans ce pays un visa d’acceptation, remplir un formulaire de déclaration sur l’honneur, ainsi que le calendrier des activités au Japon).
  • Se mettre sous observation santé pendant 14 jours avant de partir.
  • Faire un test PCR et obtenir un certificat de négativité.

À l’arrivée au Japon

  • Se soumettre à un test PCR à l’aéroport
  • Répondre et soumettre le questionnaire sur sa condition de santé.
  • Soumettre sa déclaration sur l’honneur et le calendrier des déplacements.
  • Soumettre les résultats du test PCR fait dans le pays avant de partir.
  • Installer l’application COCOA et toute autre application de traçabilité des cas contact.

À la sortie de l’aéroport

  • Ne pas utiliser les transports en commun pendant 14 jours.
  • Limiter pendant 14 jours ses activités à celles listées sur le calendrier des activités au Japon. Se déplacer seulement entre le lieu de séjour et le travail.
  • Se soumettre à un suivi de la santé pendant 14 jours.
  • Garder une liste de tous les endroits que l’on a visité pendant les 14 premiers jours.

Pour rentrer dans son pays

  • Se soumettre aux mesures de prévention de son pays.

Residence track pour les ressortissants étrangers

Avant de quitter le pays étranger

  • Demander à l’ambassade du Japon dans ce pays un visa d’acceptation, remplir un formulaire de déclaration sur l’honneur).
  • Se mettre sous observation santé pendant 14 jours avant de partir.
  • Faire un test PCR et obtenir un certificat de négativité.

À l’arrivée au Japon

  • Se soumettre à un test PCR à l’aéroport
  • Répondre et soumettre le questionnaire sur sa condition de santé.
  • Soumettre sa déclaration sur l’honneur.
  • Soumettre les résultats du test PCR fait dans le pays avant de partir.
  • Installer l’application COCOA et toute autre application de traçabilité des cas contact.

À la sortie de l’aéroport

  • Ne pas utiliser les transports en commun pendant 14 jours.
  • Faire une quatorzaine à domicile.


  • Se soumettre à un suivi de la santé pendant 14 jours.
  • Garder une liste de tous les endroits que l’on a visité pendant les 14 premiers jours.

(Note1 : Ces mesures pourraient varier d’un pays / région à l’autre.)

(Note2 : Les résidents permanents spéciaux doivent suivre les mêmes procédures que les ressortissants japonais.)

1. Ressortissants Japonais et détenteurs de visa permanent spécial 特別永住

(1) Business Track

(Note) Jusqu’à présent, les voyages d’affaires courts des business persons qui résident au Japon utilisaient le Business Track. Cependant, faisant suite à la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, du 28 décembre 2020 à fin janvier 2021, l’utilisation de ce système est suspendu. Pour plus de détails, se référer à la page suivante.

(Note) Pour le moment, le système n’a pas commencé est en cours d’ajustement avec les pays et régions concernées.

  • Les personnes éligibles doivent prendre leur température tous les jours pendant les 14 jours qui précèdent l’arrivée au Japon. En cas de symptômes du nouveau coronavirus, dont de la fièvre (plus de 37,5o), ou de symptômes respiratoires, malaise etc., suspendez votre retour au Japon. Il n’est pas nécessaire de fournir à l’avance les résultats du suivi de sa santé. Pendant le vol de retour au Japon, remplissez dans le questionnaire 質問票 les informations sur votre état de santé.
  • Les entreprises / organisations d’accueil des personnes éligibles (entreprises / organisations qui peuvent s’engager sur la mise en œuvre mesures de prévention des épidémies) doivent remplir(note) les champs nécessaires de la « Déclaration sur l’honneur (Business Track) 誓約書(ビジネストラック) » (documents faisant office d’engagement de la part des entreprises / organisations d’accueil à propos de l’application des mesures nécessaires afin de garantir que les mesures additionnelles de contrôle et prévention des épidémies seront mises en œuvre), et du « calendrier des activités au Japon 本邦活動計画書 » (document ajouté à la déclaration sur l’honneur. Il s’agit d’informer sur le calendrier des activités et déplacements de la personnes éligible pendant les 14 jours qui suivent son arrivée au Japon.). Envoyer une copie à la personne qui doit voyager avant qu’elle ne parte pour le Japon. Pendant cette procédure, l’entreprise / organisation d’accueil doivent avoir bien compris et expliquer correctement à la personne éligible quels sont les documents nécessaires et comment installer et configurer l’application. Par ailleurs, l’entreprise / organisation d’accueil doit conserver l’original pendant 6 semaines après le retour au Japon de la personne éligible. Elle doit être en mesure de le montrer aux ministères en charge s’il le faut.

(Note) Le numéro de téléphone de la société / organisation d’accueil à saisir à la fin de l’engagement doit être un numéro au Japon qui peut être contacté pour parler avec la personne en charge de l’accueil. Veuillez noter que si vous entrez un numéro qui ne peut être contacté ou un numéro à l’étranger, le formulaire de demande de certificat pourrait être considéré comme incomplet et la quarantaine de l’aéroport pourrait refuser le dossier.

  • La personne éligible doit obtenir un « certificat de dépistage 検査証明 » qui prouve qu’elle a testé négatif lors d’un test de dépistage de la COVID-19 fait dans le pays / région de départ, moins de 72 heures avant le départ(note 1) depuis la région ou pays concernés. (Note 2) En revanche, lorsqu’on revient au Japon en moins de 14 jours après l’avoir quitté pour un pays / région éligible au Business Track (Note3), il n’est pas nécessaire d’obtenir un « certificat de dépistage ».

En outre, les ressortissants japonais qui utilisent le Business Track pour se rendre à Singapour ou en Corée du Sud, et qui y restent moins de 14 jours, et reviennent au Japon avant le 14 novembre, ont besoin d’un certificat de dépistage délivré à l’avance. Même s’ils n’en ont pas, ils pourront se faire tester à l’aéroport et utiliser le système de Business Track (Ils peuvent bénéficier d’un assouplissement de la quatorzaine).


(Note1) Temps passé entre le moment où on a récolté les échantillons et l’heure à laquelle l’avion dans lequel on prévoit de monter devrait décoller.

(Note 2) En principe, le certificat médical doit avoir le format du document Word de ce lien (version du 10 décembre 2020). Le faire remplir et signer par une des institutions médicales locales figurant sur la liste désignée par chaque gouvernement. Si l’institution d’inspection visitée ne prend pas en charge ce format, il est possible de soumettre n’importe quel formulaire, mais si les informations requises suivantes sont manquantes, il ne sera pas possible d’utiliser le Business Track (Une fois entré au Japon, il faut faire une quatorzaine à domicile, etc.).

De plus, le format libre doit contenir,

  • (1) Informations sur le voyageur (nom, numéro de passeport, nationalité / région, date de naissance et genre).,
  • (2) Contenu du certificat de test de dépistage COVID-19 (méthode de test, écrire les mêmes rubriques que sur le format obligatoire. Les méthodes de test et prélèvement possibles sont limitées à celles indiquées dans le fichier Word), résultat du test (ne pas oublier d’écrire négative ou positive), la date du prélèvement d’échantillon, la date de validation des résultats, la date de distribution du certificat médical),
  • (3) Informations sur l’établissement médical etc. (nom de l’institution médicale et du docteur, adresse de l’établissement médical, signature ou tampon/sceau du médecin). Ces informations doivent être écrites en anglais. En plus du certificat de dépistage au format papier (original), il est possible d’envoyer le certificat de dépistage par e-mail, etc. (copie), mais au moment de l’entrée au Japon, il faudra le soumettre sur papier. Aussi s’assurer de l’imprimer sur papier.

(Note 3) Les voyages d’affaires à court terme des personnes d’affaires résidant au Japon vers une région/pays non éligible pour le Business Track étaient autorisés pour une durée inférieure à 7 jours (sans compter les jours de quarantaine définis par le pays de destination et l’isolement). Depuis la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, cet assouplissement est suspendu pour la période du 28 décembre 2020 à fin janvier 2021.

  • De retour au Japon, les personnes éligibles doivent soumettre à la quarantaine de l’aéroport une copie de l’« engagement sur l’honneur 誓約書(ビジネストラック) », une copie du « calendrier des déplacements au Japon 本邦活動計画書 » et le « questionnaire 質問票 ». (Note) Les copies « déclaration sur l’honneur » et le « calendrier des déplacements au Japon » font référence aux supports papier, y compris les PDF originaux et les impressions.
  • En outre, le format de la « Déclaration sur l’honneur 誓約書 »(日本在住のビジネスパーソンの短期出張)(PDF)diffère. Pour accéder aux documents nécessaires, cliquer ici. Faisant suite à la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, cette mesure est suspendue pour la période du 28 décembre 2020 à fin janvier 2021.
  • Les applications LINE, de confirmation de contact, de géolocalisation, etc. suivantes doivent être téléchargées et configurées avant de passer la quarantaine de l’aéroport au retour au Japon. Celle-ci les vérifiera.
    • Au moment du retour au Japon, les personnes éligibles doivent installer, sur leur smartphone l’application LINE, puis l’utiliser pour déclarer leur état de santé pendant les 14 jours qui suivent leur retour au Japon.
    • Au moment du retour au Japon, les personnes éligibles doivent installer sur leur smartphone l’application de traçage des cas contacts du ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, et continuer à l’utiliser pendant les 14 jours qui suivent le retour au Japon.
    • C’est également au moment du retour au Japon que la personne éligible doit commencer à sauvegarder les données de géolocalisation qui utilisent la fonction de cartographie du smartphone, et enregistrer ses données pendant les 14 jours qui suivent le retour au Japon.
      En outre, s’il s’avère que les informations de suivi de santé sur LINE ne sont pas saisies quotidiennement, ou si, pendant que la personne éligible teste positif et coopère avec les hokenjos, il n’est pas possible de vérifier l’historique de géolocalisation ou que l’application de traçage des cas contacts fonctionne, cela sera considéré comme une rupture de contrat. Toute entreprise / organisation d’accueil qui se trouve en rupture de contrat, pourrait être dénoncée aux autorités compétentes, et les personnes que cette entreprise / organisation d’accueil invitera dans le futur pourrait ne pas être autorisées à entrer au Japon sur la base de ce programme.
Documents nécessaires
  • Déclaration sur l’honneur 誓約書(日本在住のビジネスパーソンの短期出張)MAJ du 10 novembre 2020)1 copie
  • Calendrier des activités au Japon 本邦活動計画書 (MAJ du 30 octobre 2020)1 copie
  • (Note) le format de la « Déclaration sur l’honneur 誓約書 »(日本在住のビジネスパーソンの短期出張)diffère. Pour accéder aux documents nécessaires, cliquer ici. Faisant suite à la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, cette mesure est suspendue pour la période du 28 décembre 2020 à fin janvier 2021.
  • Certificat de test de dépistage 検査証明 (original ou copie) basé sur les résultats du test de dépistage. Il doit être fait moins de 72 heures avant le départ 出国前72時間以内, En revanche, lorsqu’on revient au Japon en moins de 14 jours après l’avoir quitté pour un pays / région éligible au Business Track, il n’est pas nécessaire d’obtenir un « certificat de dépistage ».
    (Note) Temps passé entre le moment où on a récolté les échantillons et l’heure à laquelle l’avion dans lequel on prévoit de monter devrait décoller.
  • Questionnaire 質問票 (il est distribué dans l’avion du retour pour le Japon.)
    (Note) Depuis le 1er septembre 2020, il n’est plus nécessaire de soumettre un 帰国日届出受領証.
Autres points

(2) Lorsqu’on n’utilise pas le Business Track

  • De retour au Japon, les personnes éligibles doivent soumettre à la quarantaine de l’aéroport le « questionnaire 質問票 ».
Documents nécessaires
  • Questionnaire 質問票 (il est distribué dans l’avion du japonais pour le Japon.)

2. Ressortissants étrangers (Pour le visa de résident permanent spécial 特別永住者, se référer à la partie 1.)

(Note) Pour les ressortissants étrangers, en plus d’un visa valide, un certificat de test de dépistage est nécessaire pour utiliser cette mesure d’essai (Pour faire une demande de visa, consulter cette page).. En vertu des règlements de la Loi sur le contrôle de l’immigration et la reconnaissance des réfugiés, l’entrée au Japon sera refusée lorsque l’on ne peut pas produire de certificat de test de dépistage ou sa copie.

En outre, les personnes qui reviennent au Japon avec un « re-entry permit » (y compris les re-entry permit spéciaux) sans utiliser le Business Track n’ont pas besoin d’appliquer les mesures indiquées dans ce document. Il leur suffit de suivre les procédures habituelles de re-entry. Celles-ci sont indiquées dans ce document.

(1) Business Track

(Note) Jusqu’à présent, les voyages d’affaires courts des personnes d’affaires qui résident au Japon utilisaient le Business Track. Cependant, faisant suite à la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, du 28 décembre 2020 à fin janvier 2021, l’utilisation de ce système est suspendu. Pour plus de détails, se référer à la page suivante.

(Note) Pour le moment, le système n’a pas commencé est en cours d’ajustement avec les pays et régions concernées.

  • Les entreprises / organisations d’accueil des personnes éligibles (entreprises / organisations qui peuvent s’engager sur la mise en œuvre mesures de prévention des épidémies) doivent remplir(note) les champs nécessaires de la « Déclaration sur l’honneur (Business Track) 誓約書(ビジネストラック) » (documents faisant office d’engagement de la part des entreprises / organisations d’accueil à propos de l’application des mesures nécessaires afin de garantir que les mesures additionnelles de contrôle et prévention des épidémies seront mises en œuvre), et du « calendrier des activités au Japon 本邦活動計画書 » (document ajouté à la déclaration sur l’honneur. Il s’agit d’informer sur le calendrier des activités et déplacements de la personnes éligible pendant les 14 jours qui suivent son arrivée au Japon.). Envoyer une copie à la personne qui doit voyager avant qu’elle ne parte pour le Japon. Pendant cette procédure, l’entreprise / organisation d’accueil doivent avoir bien compris puis expliquer correctement à la personne éligible quels sont les documents nécessaires et comment installer et configurer l’application. Par ailleurs, l’entreprise / organisation d’accueil doit conserver l’original pendant 6 semaines après l’entrée au Japon de la personne éligible. Elle doit être en mesure de le montrer aux ministères en charge s’il le faut.

(Note) Le numéro de téléphone de la société / organisation d’accueil à saisir à la fin de l’engagement doit être un numéro au Japon qui peut être contacté pour parler avec la personne en charge de l’accueil. Veuillez noter que si vous entrez un numéro qui ne peut être contacté ou un numéro à l’étranger, le formulaire de demande de certificat pourrait être considéré comme incomplet et la quarantaine de l’aéroport pourrait refuser le dossier.

  • Les personnes éligibles doivent demander un nouveau visa à l’ambassade du Japon dans la région ou le pays de leur nationalité. Les démarches sont décrites ici en japonais (en anglais). En même temps que cette demande, il faut fournir les  copies de la « déclaration sur l’honneur (Business Track)誓約書(ビジネストラック) », et du « calendrier des activités au Japon 本邦活動計画書 », afin que le gouvernement vérifie l’acceptation des mesures additionnelles de contrôle et de prévention des épidémies,

(Note) Les copies « déclaration sur l’honneur » et le « calendrier des déplacements au Japon » font référence aux supports papier, y compris les PDF originaux et les impressions.

  • Les personnes éligibles doivent prendre leur température tous les jours pendant les 14 jours qui précèdent leur entrée au Japon. En cas de symptômes du nouveau coronavirus, dont de la fièvre (plus de 37,5o), ou de symptômes respiratoires, malaise etc., suspendez votre départ. Il n’est pas nécessaire de fournir à l’avance les résultats du suivi de sa santé. Elles doivent remplir les informations sur votre état de santé dans le questionnaire 質問票 qui sera distribué dans l’avion .
  • La personne éligible doit obtenir un « certificat de test de dépistage 検査証明 » qui prouve qu’elle a testé négatif lors d’un test de dépistage de la COVID-19 fait dans le pays / région de départ, moins de 72 heures avant le départ(note 1) de la région ou du pays concernés (Note 2). En revanche, lorsqu’on revient au Japon en moins de 14 jours après l’avoir quitté pour un pays / région éligible au Business Track (Note3), il n’est pas nécessaire d’obtenir un « certificat de dépistage ».

(Note1) Temps passé entre le moment où on a récolté les échantillons et l’heure à laquelle l’avion dans lequel on prévoit de monter devrait décoller.

(Note 2) En principe, le certificat médical doit avoir le format du document Word ci-dessous (version du 10 décembre 2020). Le faire remplir et signer par une des institutions médicales locales figurant sur la liste désignée par chaque gouvernement. Lorsque l’établissement médical ne peut fournir un certificat de test au format demandé, on peut utiliser n’importe quel format libre. Néanmoins, s’il manque des informations sur ce formulaire, le voyageur fera l’objet d’un refus d’atterrir en vertu de la Loi sur le contrôle de l’immigration et la reconnaissance des réfugiés.

De plus, le format libre doit contenir,

  • (1) Informations sur le voyageur (nom, numéro de passeport, nationalité / région, date de naissance et genre),
  • (2) Contenu du certificat de test de dépistage COVID-19 (méthode de test, écrire les mêmes rubriques que sur le format obligatoire. Les méthodes de test et prélèvement possibles sont limitées à celles indiquées dans le fichier Word), résultat du test (ne pas oublier d’écrire négative ou positive), la date du prélèvement d’échantillon, la date de validation des résultats, la date de distribution du certificat médical),
  • (3) Informations sur l’établissement médical etc. (nom de l’institution médicale et du docteur, adresse de l’établissement médical, signature ou tampon/sceau du médecin).

Ces informations doivent être écrites en anglais. En plus du certificat de dépistage au format papier (original), il est possible d’envoyer le certificat de dépistage par e-mail, etc. (copie), mais au moment de l’entrée au Japon, il faudra le soumettre sur papier. Aussi s’assurer de l’imprimer sur papier

(Note 3) Les voyages d’affaires à court terme des personnes d’affaires résidant au Japon vers une région/pays non éligible pour le Business Track étaient autorisés pour une durée inférieure à 7 jours (sans compter les jours de quarantaine définis par le pays de destination et l’isolement). Faisant suite à la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, cette mesure est suspendue pour la période du 28 décembre 2020 à fin janvier 2021.

  • Les personnes éligibles doivent s’inscrire au moment de leur entrée au Japon à une assurance médicale privée (y compris une assurance de voyage qui couvre les frais médicaux pendant le séjour). Cette exigence ne s’applique pas lorsqu’on s’inscrit au système d’assurance publique japonais (assurance maladie, assurance maladie nationale, etc.) au moment de l’entrée.
  • Au moment de l’entrée au Japon, les personnes éligibles doivent soumettre à la quarantaine de l’aéroport une copie de l’« engagement sur l’honneur 誓約書(ビジネストラック) », une copie du « calendrier des déplacements au Japon 本邦活動計画書 » et le « questionnaire 質問票 ». Soumettre le certificat de test de dépistage 検査証明 ou sa copie à la quarantaine de l’aéroport, puis faire les procédures d’immigration.
  • En outre, le format de la « Déclaration sur l’honneur 誓約書 »(日本在住のビジネスパーソンの短期出張)diffère. Vérifier la liste des documents nécessaires ici (en anglais, en français). Faisant suite à la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, cette mesure est suspendue pour la période du 28 décembre 2020 à fin janvier 2021.
  • Les applications LINE, de confirmation de contact, de géolocalisation, etc. suivantes doivent être téléchargées et configurées avant de passer la quarantaine de l’aéroport au retour au Japon. Celle-ci les vérifiera.
    • Les personnes éligibles doivent informer de leur état de santé le responsable de leur entreprise d’accueil, tous les jours pendant les 14 jours qui suivent leur entrée au Japon. (Après cela, le responsable de l’entreprise doit envoyer par l’application LINE qui a été installée à l’avance les informations sur l’état de santé de la personne éligible.) Les personnes éligibles qui peuvent communiquer en japonais ou qui possèdent un numéro de téléphone au Japon peuvent également installer l’application LINE sur leur téléphone personnel et déclarer leur état de santé de cette manière.
    • Au moment où elles entrent au Japon, les personnes éligibles doivent installer sur leur smartphone l’application de traçage des cas contacts du ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, et continuer à l’utiliser pendant les 14 jours qui suivent leur entrée sur le territoire.
    • À l’arrivée au Japon, la personne éligible doit commencer à sauvegarder les données de géolocalisation qui utilisent la fonction de cartographie du smartphone, et sauvegarder ses données pendant les 14 jours qui suivent son entrée sur le territoire.
      En outre, s’il s’avère que les informations de suivi de santé sur LINE ne sont pas saisies quotidiennement, ou si, pendant que la personne éligible teste positif et coopère avec les hokenjos, il n’est pas possible de vérifier l’historique de géolocalisation ou que l’application de traçage des cas contacts fonctionne, cela sera considéré comme une rupture de contrat. Toute entreprise / organisation d’accueil qui se trouve en rupture de contrat, pourrait être dénoncée aux autorités compétentes, et les personnes que cette entreprise / organisation d’accueil invitera dans le futur pourrait ne pas être autorisées à entrer au Japon sur la base de ce programme.
Documents nécessaires
  • Un visa en règle
  • Certificat de test de dépistage 検査証明 (original ou copie) basé sur les résultats du test de dépistage. Il doit être fait moins de 72 heures avant le départ pour le Japon.
    (Note) Temps passé entre le moment où on a récolté les échantillons et l’heure à laquelle l’avion dans lequel on prévoit de monter devrait décoller.
  • Déclaration sur l’honneur 誓約書(日本在住のビジネスパーソンの短期出張)MAJ du 10 novembre 2020 1 copie
  • Calendrier des activités au Japon 本邦活動計画書 MAJ du 30 octobre 2020 1 copie
  • (Note) le format de la « Déclaration sur l’honneur 誓約書 »(日本在住のビジネスパーソンの短期出張)diffère. Pour accéder aux documents nécessaires, cliquer ici. Faisant suite à la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, cette mesure est suspendue pour la période du 28 décembre 2020 à fin janvier 2021.
  • Questionnaire 質問票(distribué à tous les passagers dans l’avion)
Autres points nécessaires

Conformément à la décision 1(2) de la réunion des quartiers généraux du gouvernement pour la lutte contre le nouveau coronavirus du 25 septembre 2020, les pays qui n’avaient commencé le Residence Track devaient également suivre les mêmes démarches que pour ce programme. Cependant, faisant suite à la décision du gouvernement du 26 décembre 2020, à compter du 28 décembre, jusqu’à la fin du mois de janvier 2021, le Japon suspend ce programme. (En revanche, les personnes en possession d’un visa déjà émis pour l’utilisation anticipée de cette mesure pourront entrer au Japon avant le 4 janvier à 0:00). Pour plus de détails, se référer à la page suivante.

  • Les entreprises / organisations d’accueil des personnes éligibles (entreprises / organisations qui peuvent s’engager sur la mise en œuvre mesures de prévention des épidémies) doivent remplir(note) les champs nécessaires de la « Déclaration sur l’honneur (Residence Track) 誓約書(レジデンストラック) » (documents faisant office d’engagement de la part des entreprises / organisations d’accueil à propos de l’application des mesures nécessaires afin de garantir que les mesures additionnelles de contrôle et prévention des épidémies seront effectivement mises en œuvre), et en envoyer une copie à la personne qui doit voyager avant qu’elle ne parte pour le Japon. Pendant cette procédure, l’entreprise / organisation d’accueil doivent comprendre et expliquer correctement à la personne éligible quels sont les documents nécessaires et comment installer et configurer l’application. Par ailleurs, l’entreprise / organisation d’accueil doit conserver l’original pendant 6 semaines après l’entrée au Japon de la personne éligible. Elle doit être en mesure de le montrer aux ministères en charge s’il le faut.
    • (Note) Le numéro de téléphone de la société / organisation d’accueil à saisir à la fin de l’engagement doit être un numéro au Japon qui peut être contacté pour parler avec la personne en charge de l’accueil. Veuillez noter que si vous entrez un numéro qui ne peut être contacté ou un numéro à l’étranger, le formulaire de demande de certificat pourrait être considéré comme incomplet et la quarantaine de l’aéroport pourrait refuser le dossier.
  • Les personnes éligibles doivent demander un nouveau visa à l’ambassade du Japon dans la région ou le pays de leur nationalité. Les démarches sont décrites ici en japonais (en anglais). En même temps que cette demande, il faut fournir une copie de la « déclaration sur l’honneur (Residence Track) 誓約書(レジデンストラック) », afin que le gouvernement vérifie l’acceptation des mesures additionnelles de contrôle et de prévention des épidémies (Note) Les copies « déclaration sur l’honneur » et le « calendrier des déplacements au Japon » font référence aux supports papier, y compris les PDF originaux et les impressions.
  • Les personnes éligibles doivent prendre leur température tous les jours pendant les 14 jours qui précèdent leur entrée au Japon. En cas de symptômes du nouveau coronavirus, dont de la fièvre (plus de 37,5o), ou de symptômes respiratoires, malaise etc., elles doivent annuler leur départ. Il n’est pas nécessaire de fournir à l’avance les résultats du suivi de sa santé. Elles doivent remplir les informations sur votre état de santé dans le questionnaire 質問票 qui sera distribué dans l’avion .
  • La personne éligible doit obtenir un « certificat de dépistage 検査証明 » qui prouve qu’elle a testé négatif lors d’un test de dépistage de la COVID-19 fait dans le pays / région de départ, moins de 72 heures avant le départ(note 1) de la région ou du pays concernés. (Note2) De plus, la Birmanie et la Jordanie ont été ajoutées à la liste des pays et régions faisant l’objet de refus d’entrée au Japon le 30 octobre 2020, mais les personnes qui pouvaient encore rentrer au Japon sans certificat de test de dépistage préalable jusqu’au 14 novembre 2020.

(Note1) Temps passé entre le moment où on a récolté les échantillons et l’heure à laquelle l’avion dans lequel on prévoit de monter devrait décoller.

(Note 2) En principe, le certificat médical doit avoir le format du document Word de ce lien (version du 10 décembre 2020). La personne éligible doit le faire remplir et demander la signature d’une des institutions médicales locales figurant sur la liste désignée par chaque gouvernement. Lorsque l’établissement médical ne peut fournir un certificat de test au format demandé, on peut utiliser n’importe quel format libre. Néanmoins, s’il manque des informations sur ce formulaire, le voyageur fera l’objet d’un refus d’atterrir en vertu de la Loi sur le contrôle de l’immigration et la reconnaissance des réfugiés. De plus, le format libre doit contenir,

  • (1) Informations sur le voyageur (nom, numéro de passeport, nationalité / région, date de naissance et genre),
  • (2) Contenu du certificat de test de dépistage COVID-19 (méthode de test, écrire les mêmes rubriques que sur le format obligatoire. Les méthodes de test et prélèvement possibles sont limitées à celles indiquées dans le fichier Word), résultat du test (ne pas oublier d’écrire négative ou positive), la date du prélèvement d’échantillon, la date de validation des résultats, la date de distribution du certificat médical),
  • (3) Informations sur l’établissement médical etc. (nom de l’institution médicale et du docteur, adresse de l’établissement médical, signature ou tampon/sceau du médecin).

Ces informations doivent être écrites en anglais. En plus du certificat de dépistage au format papier (original), il est possible d’envoyer le certificat de dépistage par e-mail, etc. (copie), mais au moment de l’entrée au Japon, il faudra le soumettre sur papier. Aussi s’assurer de l’imprimer sur papier.

  • Les personnes éligibles doivent s’inscrire au moment de leur entrée au Japon à une assurance médicale privée (y compris une assurance de voyage qui couvre les frais médicaux pendant le séjour). Cette exigence ne s’applique pas lorsqu’on s’inscrit au système d’assurance publique japonais (assurance maladie, assurance maladie nationale, etc.) au moment de l’entrée.
  • Au moment de l’entrée au Japon, les personnes éligibles doivent soumettre à la quarantaine de l’aéroport une copie de l’« engagement sur l’honneur 誓約書(レジデンストラック) », et le « questionnaire 質問票 ». Soumettre le certificat de test de dépistage 検査証明 ou sa copie à la quarantaine de l’aéroport, puis faire les procédures d’immigration.
  • Les applications LINE, de confirmation de contact, de géolocalisation, etc. suivantes doivent être téléchargées et configurées avant de passer la quarantaine de l’aéroport au moment de l’entrée au Japon. Celle-ci les vérifiera.
    • Les personnes éligibles doivent informer de leur état de santé le responsable de leur entreprise d’accueil, tous les jours pendant les 14 jours qui suivent leur entrée au Japon. (Après cela, le responsable de l’entreprise doit envoyer par l’application LINE qui a été installée à l’avance les informations sur l’état de santé de la personne éligible.) Les personnes éligibles qui peuvent communiquer en japonais ou qui possèdent un numéro de téléphone au Japon peuvent également installer l’application LINE sur leur téléphone personnel et déclarer leur état de santé de cette manière.
    • Au moment où elles entrent au Japon, les personnes éligibles doivent installer sur leur smartphone l’application de traçage des cas contacts du ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, et continuer à l’utiliser pendant les 14 jours qui suivent leur entrée sur le territoire.
    • À l’arrivée au Japon, la personne éligible doit commencer à sauvegarder les données de géolocalisation qui utilisent la fonction de cartographie du smartphone, et sauvegarder ses données pendant les 14 jours qui suivent son entrée sur le territoire. En outre, s’il s’avère que les informations de suivi de santé sur LINE ne sont pas saisies quotidiennement, ou si, pendant que la personne éligible teste positif et coopère avec les hokenjos, il n’est pas possible de vérifier l’historique de géolocalisation ou que l’application de traçage des cas contacts fonctionne, cela sera considéré comme une rupture de contrat. Toute entreprise / organisation d’accueil qui se trouve en rupture de contrat, pourrait être dénoncée aux autorités compétentes, et les personnes que cette entreprise / organisation d’accueil invitera dans le futur pourrait ne pas être autorisées à entrer au Japon sur la base de ce programme.
Documents nécessaires
  • Un visa en règle
  • Certificat de test de dépistage 検査証明 (original ou copie) basé sur les résultats du test de dépistage. Il doit être fait moins de 72 heures avant le départ pour le Japon.
    (Note) Temps passé entre le moment où on a récolté les échantillons et l’heure à laquelle l’avion dans lequel on prévoit de monter devrait décoller.
  • Déclaration sur l’honneur pour le Residence Track 誓約書(レジデンストラック) (MAJ du 9 novembre 2020)1 copie
  • Questionnaire 質問票(distribué à tous les passagers dans l’avion)
Autres points nécessaires

Source

ビジネストラック・レジデンストラック・全世界を対象とした新規入国 (本邦入国/帰国の際に必要な手続・書類等について)(入国拒否対象地域に指定されている国・地域(感染症危険情報レベル3))

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Précédent Tracking App au retour au Japon
Suivant Nouvelles mesures aux frontières pour lutter contre la variante du nouveau coronavirus
Table des matières
error: Attention : Protection pour les copyrights!!