Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2020-12-12 Fukuoka – Changement du niveau d’alerte

Vous êtes ici :
< Retour

Le nombre de cas augmente dans la préfecture de Fukuoka. Pour la première fois depuis 3 mois, il atteint 120 cas par jour. En 3 jours, il est passé de 54 personnes à 79. Il est ensuite monté à 122 nouveaux cas. La préfecture a donc décidé de changer le niveau d’alerte et demande la coopération de la population.

Explications de Fukuoka

Nous venons de tenir une réunion des quartiers généraux de la préfecture pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Alerte jaune

Je commence par lancer une alerte corona pour Fukuoka.

Depuis le mois de novembre, le nombre de nouveaux cas a tendance à augmenter dans l’ensemble du pays. Jusqu’à présent ce nombre pour la préfecture restait bas en comparaison à Hokkaido, Tokyo et Osaka. Cependant, depuis quelques jours le nombre de nouveaux cas a augmenté brutalement, et hier, pour la première fois depuis 3 mois, ce nombre a dépassé 100 personnes.

Il y a environ un mois, le nombre de patients dans un état moyen à grave était inférieur à 10. Ces derniers jours, il est passé 35. Depuis que le début du mois de décembre, on trouve des clusters dans des établissements pour personnes âgées et personnes handicapées.

Ces derniers temps, le nombre de nouveaux cas est passé de 54 personnes à 79 puis 122. Il s’agit d’un croissance très rapide.

Si cette augmentation continue à la même vitesse, nous aurons du mal à organiser les hospitalisations. Nous nous inquiétons donc de la charge de travail pour les établissements médicaux.

Dans cette situation, nous devons agir au plus tôt, et avons consulté les experts. C’est donc aujourd’hui que nous lançons une alarme 警報 pour Fukuoka.

Demande à la population

En même temps, nous demandons à la population les points suivants.

  • Sorties : éviter la foule, par exemple pour le nouvel an.
  • Repas et réunions : Éviter de parler fort, porter un masque, se rendre dans les établissements qui montre l’autocollant de conformité de la préfecture.
  • Lorsqu’on est en contact avec des personnes âgées, se comporter avec prudence.
  • Quand on ne se sent pas bien, consulter un médecin le plus rapidement possible.

Je le répète, il convient d’éviter la foule et les endroits où il y a du monde. Lorsqu’il faut sortir, vérifier son état de santé et les informations concernant l’endroit dans lequel on se rend.

Pour les fêtes et occasions sociales de fin et début d’année (忘年会, 新年会), le nombre de rassemblements pour des repas va augmenter. Nous demandons à chacun de choisir des établissements qui affichent l’autocollant de conformité. Pendant le repas, garder son masque pendant que l’on parle. Éviter de parler bruyamment et appliquer toutes les mesures de prévention.

Afin d’éviter d’infecter les personnes âgées ou plus susceptibles d’aggravation de l’état de santé, les personnes qui ont tendance à rencontrer des personnes fragiles sont appelées à se comporter avec prudence.

Quand on ne se sent pas bien, en cas de fièvre, etc., consulter un médecin au plus tôt.

Appel aux entreprises

Nous appelons les entreprises à se conformer aux directives de leur profession, suivre les mesures de prévention du virus, et afficher l’autocollant de conformité de la préfecture.

Nous recommandons d’utiliser les mesures de subvention pour la prévention de la préfecture pour et en même temps que l’application des mesures de prévention. La date limite de ces subvention a été étendue jusqu’à la fin du mois de février. N’hésitez donc pas à les demander.

Quand il commence à faire froid, on a tendance à moins aérer. Utiliser continuellement un ventilateur, et ouvrir un peu les fenêtres, etc. afin de maintenir la température des pièces à 18 degrés ou plus, avec un taux d’humidité d’au moins 45%. Humidifier correctement et aérer suffisamment.

Même dans les salles de repos, les vestiaires, les pièces fermées, etc., il convient d’appliquer les mesures de prévention de base comme le port de masque et une distance suffisante, etc.

Le dernier point est une demande au personnel des établissements les personnes âgées et handicapées.

Nous sommes maintenant en mesure de faire passer des tests PCR de dépistage au personnel des établissements les personnes âgées et handicapées. Nous allons ouvrir un guichet dans le courant de ce mois, et nous demandons de l’utiliser de manière proactive.

Question de la presse (très résumées)

Q : La préfecture n’a pas demandé de changement d’horaires ou de fermetures pour le moment.

Pour le moment, la situation n’est pas aussi grave qu’à Tokyo et Hokkaido, etc. Aussi, nous ne sommes pas à ce stade.

Q : Les clusters sont nombreux. Qu’en penser ?

Pour ce qui est de la source, nous n’avons pas encore toutes les informations. Lorsque les clusters augmentent, cela signifie qu’il y a une épidémie “qui court la rue”. C’est pour cela qu’il faut être vigilants.

Q : Le système médical est-il sous tension ?

Je ne pense pas qu’il soit sous tension pour le moment. Par contre, le taux d’occupation dépasse déjà les normes de 25%. Et surtout, je le répète, nous avons plus de 120 patients par jour. Nous devons vraiment agir rapidement pour éviter les tensions dans le futur.

Q : Pour ce qui est des lits pour les personnes en état graves, qu’en est-il ?

Plutôt que des personnes extrêmement malades, nous avons surtout des personnes qui sont dans un état sérieux. Dans tous les cas, le nombre de cas grave apparait avec du retard. C’était la même chose la dernière fois.

Aussi, les indicateurs ne dépassent pas les normes, donc si on nous demande si on peut se rassurer, il faut regarder le nombre de lits, et de nouveaux cas, et on ne peut pas se rassurer dans ce cas.

Q : Une question sur les lits disponibles

La préfecture est en train d’ajuster les lits pour les patients COVID pour en avoir environ 750.

Articles Connexes

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Précédent À propos des rumeurs, et des clusters…
Suivant Fukuoka Secret
Table des matières
error: Attention : Protection pour les copyrights!!