Chercher dans la liste complète des articles

Les documents sont répartis entre le "Coin COVID", le "Coin quotidien" et le "Coin intempéries".
Infos Locales au Japon recommande de commencer par chercher ici.

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquer sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Facebook si vous ne le souhaitez pas (ne pas changer de page dans ce cas).

Articles récents

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2020-12-08 – Ministre de la reconstruction

Vous êtes ici :
< Retour

Discours du ministre Nishimura

La prévention du nouveau coronavirus est un des objectifs principaux des mesures pour le système médical. En gardant cela en tête, nous avons défini deux axes. Je commence par l’emploi et les moyens de subsistance.

Emploi

Préserver l’emploi

D’un point de vue médical, cela se fera avec le budget d’urgence pour le secteur médical 緊急保活支援交付金. Le montant de ce budget va être augmenté pour pouvoir sécuriser des lits et fournir une aide plus consistante et plus élargie pour les institutions médicales. Il s’agit donc de faire ce que nous pouvons pour renforcer et solidifier le système de soins médicaux.

Concernant l’emploi, nous allons prolonger les dates limites pour l’accès aux aides exceptionnelles pour le financement de l’emploi 雇用調整助成金. Pour le personnel qui doit être transféré, nous allons créer une subvention qui financera à la fois les industries de départ et celui d’arrivée.

Ensuite, pour les personnes qui se sont éloignées de leur poste en raison du nouveau coronavirus, nous allons mettre en place un nouveau système d’aide pour les entreprises afin d’aider les emplois à l’essai.

Préserver les moyens de subsistance

Du point de vue de la préservation des moyens de subsistance, nous allons étendre les dates limites des mesures spéciales pour le prêt du fonds d’urgence et des services sociaux 緊急小口資金.

(NdT – cette mesure permet de contracter auprès des mairies un prêt à taux 0 et sans garant, que l’on peut demander plusieurs fois afin de subvenir à ses besoins.)

Par ailleurs, nous repoussons de 12 mois maximum (soit un an), 19 dates limites pour d’autres aides existantes.

Ensuite, nous allons utiliser le budget provisionnel pour envoyer une allocation exceptionnelle dans le courant de l’année, aux foyers à faible revenu.

Permettre la survie des entreprises

Pour permettre la survie des entreprises, la date de limite pour les demandes de prêts pratiquement sans intérêts fournis par les institutions financières du secteur privé est également repoussée à fin mars 2021. De même, ces prêts des fonds publics seront également disponibles jusqu’à la fin du premier semestre de l’année prochaine.

Nous augmenterons aussi les montants de subventions d’aides aux régions que les régions pourront demander. Cela permettra aux régions d’organiser des mesures plus précises. Nous augmenterons son montant de 1,5 billion de yens.

Nouvelles industries, investissements privés

Ensuite le deuxième axe de la politique concernera la création de nouvelles industries, et cherchera à attirer les investissements du secteur privé.

Ainsi que l’on a pu le remarquer dans les chiffres du PIB publiés aujourd’hui, la progression des investissements structurels du dernier trimestre est négative. Ceux-ci continuent à rester très faibles. Le principe de base est d’encourager des dépenses judicieuses, Pour cela, nous allons orienter les investissements privés vers les domaines de croissance tels que le numérique vert, afin de renforcer notre potentiel de croissance.

Il s’agit du genre de mesures que nous sommes en train de compiler. Pour la numérisation, nous aurons un budget qui dépassera 1 billion de yens.

Par ailleurs, nous prévoyons la neutralité en carbone en 2050. Pour cela nous établissons un fonds de 2 billions de yens. Nous allons aussi établir un fonds de financement universitaire de 10 billions de yens. Ces investissements devraient permettre de promouvoir R&D et innovation, ce qui devrait permettre de s’orienter vers une croissance plus solide.

Parallèlement, pour les petites et moyennes entreprises, nous allons apporter une aide d’un maximum de 1 billion de yens par des subventions pour la reconstruction. Cela financera les investissements dans de nouveaux domaines, les changements de métiers, les changements dans la façon de travailler.

En relation avec cela, le Premier Ministre a demandé la hausse des salaires lors de la réunion consultative précédente. De mon côté, j’ai aussi demandé au Keidanren de le faire. Les mesures économiques que nous présentons cette fois comprennent des mesures fiscales pour augmenter l’augmentation de l’emploi et des salaires et d’autres mesures pour encourager l’expansion des revenus.

Prévention et atténuation des catastrophes

Le troisième pilier concerne la prévention et l’atténuation des catastrophes en renforçant le réseau routier.

Ampleur des dépenses gouvernementales

Pour ce qui est de l’ampleur, le budget pour les mesures économiques, dont un budget provisionnel de 10 billions de yens, représente un montant de dépenses fiscales de 40 billions de yens environ. Pour le cela, nous prévoyons environ 32,3 billions pour les dépenses gouvernementales.

Ensuite selon nos calculs, nous pouvons prévoir que l’effet de ces dépenses augmentera directement le PIB d’environ 3,6%.

La plus grande partie sera mise en place pendant le prochain exercice fiscal.

Une fois que nous aurons décidé du montant du budget supplémentaire, nous saurons jusqu’où nous pourrons agir. Est-ce que cela sera l’an prochain ou en 2022, etc. Nous faisons des simulations dans ce but.

Dans tous les cas, nous allons pousser progressivement ce genre de mesures pour soutenir l’économie par des dépenses publiques. Cela devrait permettre de stimuler la demande, du secteur privé, à commencer par des investissements en capital. Nous espérons que cela entraînera une reprise d’un cycle économique qui permette une autonomie des affaires civiles.

Le gouvernement est en train de revoir le troisième budget supplémentaire en fonction de ces mesures.

Nous choisissons de soutenir l’emploi, la continuité des entreprises, et la reprise économique afin de protéger la vie et les moyens de subsistance de la population. Le but est d’engendrer une nouvelle croissance, et pour cela, je souhaite réaliser ces mesures et en vérifier les progrès.

Le conseil consultatif nous a aussi proposé de faire des rapports sur les progrès. Je prévois de surveiller ces progrès et les en informer.

Politique de base pour l’exercice fiscal de 2021

Ensuite, pour ce qui est de la politique de base pour l’exercice fiscal de 2021, le Premier Ministre a consulté le Comité consultatif pour la revitalisation économique. Depuis la dernière fois, nous avons commencé à présenter des propositions en coordination avec le parti au pouvoir. Elles sont maintenant à l’étude.

Vous avez tous entendu les remarques faites en clôture par le Premier Ministre. Les détails pour la presse sont disponibles auprès de notre secrétariat.

(Pour des raisons de temps, Infos Locales au Japon ne traduit pas la partie concernant les études statistiques et mesures commerciales).

Envoi de personnel médical des JSDF à Hokkaido

Mon dernier point a déjà fait l’objet de diffusion dans la presse. Aujourd’hui à 17:00, le gouverneur d’Hokkaido a demandé l’envoi de personnel des JSDF. Plus précisément, cette demande l’aide d’une équipe médicale de 10 personnes environ pour la ville de Asahikawa, à partir du 8 décembre pour 2 semaines.

Ceux-ci s’occuperont de surveiller l’état de santé des personnes hospitalisées qui ont été infectées dans les clusters d’établissements médicaux. En réponse, le ministre de la Défense a annoncé qu’il enverra ces personnes au plus tôt. Cela se fera probablement ce soir (8 août).

Je continue à travailler avec les préfectures pour sécuriser et équiper correctement les hôpitaux et le système de fourniture de soins médicaux.

Les questions de la presse ne sont pas traduites cette fois-ci.

Articles connexes

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Précédent 2021-01-02 Gouverneurs de Tokyo, Chiba, Saitama, Kanagawa, et ministre de la reconstruction économique
Suivant 2020-11-25 Ministres de la reconstruction et du MLIT
Table des matières
error: Attention : Protection pour les copyrights!!