Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.

Catégories

Coin Conférences de presse

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l'information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l'écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d'urgence COVID

En cas d'urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d'urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats
...lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c'est important parce que... (lire la suite)

2022-01-06 Okinawa sur la demande d’application des mesures prioritaires

Vous êtes ici :
< Retour

Le 6 janvier 2022, le gouverneur d’Okinawa annonçait son intention d’appliquer les mesures prioritaires dans la préfecture. Il en a formulé la demande ce matin. Le nombre de cas devrait dépasser 980 dans la journée, ce qui suit une progression importante par rapport à la veille.

Déclaration

Aujourd’hui, la 42e réunion des quartiers généraux de la lutte contre le nouveau coronavirus dans la préfecture d’Okinawa a eu lieu ce matin. Nous y avons pris les décisions que je vous transmets ici.

En réponse à une augmentation abrupte du nombre de cas dans la préfecture d’Okinawa, nous avons tenu une cellule de crise pendant laquelle nous avons décidé de demander à l’État l’application des mesures de prévention des pandémies et autres mesures prioritaires (ci-dessous dénommées mesures prioritaires). Nous avons formulé cette demande au Premier ministre, au Secrétaire en chef de Cabinet, aux ministres chargés de la gestion des crises sanitaires pour les mesures contre le nouveau coronavirus, le ministre de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, le ministre d’État aux Affaires des territoires du Nord et d’Okinawa. Cela représente 5 personnes.

Aujourd’hui, le nombre de nouveaux cas à Okinawa devrait atteindre un record historique d’environ 980 personnes.

Avec cette demande, il sera possible de demander à la population et aux entreprises de coopérer aux mesures contre le nouveau coronavirus.

Concernant la formulation de la demande, notre bureau de Tokyo devrait emmener un document aux ministres dans la journée.

Questions de la presse

Q : Quelles seront les régions concernées par les mesures prioritaires, et pour quelle durée ?

Pour ce qui est des régions concernées, les régions qui ont besoin d’une attention sont l’île principale (Okinawa Hontô), la région de Miyako, la région de Yaeyama, les îles qui entourent Okinawa Hontô, etc. La demande couvrira donc toutes les régions.

Nous aimerions que la période s’étende du 9 au 31 janvier 2022.

Q : Pourriez-vous nous expliquer pourquoi ces régions jusqu’à la fin du mois. Ensuite, jusqu’à quel niveau de gestion du système médical ces mesures seront-elles applicables ?

L’explication du choix des régions tient au fait qu’hier, nous avons échangé avec les maires de Miyako, Ishigaki, du président de l’association des villages des îles et le vice-gouverneur. C’est après avoir expliqué la façon dont la préfecture pense que nous avons obtenu l’accord pour appliquer les mesures à toutes les îles de la préfecture.

Ensuite, nous sommes dans une situation difficile en ce moment. Par conséquent, nous commencerons par définir les mesures prioritaires pour toutes les régions, et nous demandons à chaque entrepreneur de la préfecture d’appliquer les modes de prévention de manière proactive. Nous pensons que cela pourrait améliorer les chiffres.

(Le même journaliste a posé une question inaudible)

Ce serait difficile de prédire de combien pour le moment. Néanmoins, si la population de la préfecture s’unit et applique les mesures, il faut se souvenir qu’au début et durant la mi-décembre, nous avions des jours avec 0 nouveaux cas. Nous pensons que l’accumulation des efforts de chacun est essentielle.

Q : La demande sera-t-elle déposée à l’État avant les réunions prévues ?

Oui.

Q : Prévoyez-vous d’autoriser la distribution d’alcool dans la préfecture dans les établissements certifiés ? Suivrez-vous les recommandations de l’État ?

Pour ce qui touche aux demandes aux établissements certifiés (par un organisme tierce) et à ceux qui ne le sont pas. Les établissements qui ne sont pas certifiés recevront une demande de fermer avant 20:00. Ils ne pourront pas servir d’alcool. Ils ne pourront pas donner d’accès aux karaokes.

Les établissements certifiés pourront rester ouverts jusqu’à 21:00. Ils pourront servir de l’alcool.

Certifiés ou pas, les établissements devront limiter la taille des groupes et tablées à 4 personnes maximum.

Nous prévoyons une prime de coopération pour les établissements

  • non certifiés sera de 30 000 yens par jour.
  • certifiés sera de 25 000 yens par jour.

Q : Avez-vous reçu une approbation de l’État pour ce qui concerne le service d’alcool ?

Nous nous sommes entendus jusqu’à un certain point. Néanmoins, suite à ces demandes, nous pensons de nouveau formuler les demandes de cette façon.

Q : Vous avez annoncé un record d’environ 980 nouveaux cas dans la préfecture. Quels sont les chiffres exacts ?

Aujourd’hui ? Environ 980. Je n’ai pas encore les chiffres exacts. C’est à peu près cela, selon ce qu’on m’a dit.

Q : inaudible

Les membres du Comité d’études épidémiologiques avaient évalué que le nombre de nouveaux cas devrait atteindre la barre des 1000 personnes dans la semaine. Ils me l’avaient répété. Néanmoins, quand on arrive à ces chiffres, cela entraîne de difficultés dans de nombreuses situations. C’est une réalité difficile à vivre.

Q : Considérant qu’il s’agit d’infections par le variant omicron, envisagez-vous déjà la possibilité de déclarer l’état d’urgence ?

Nous aimerions arriver à contenir la propagation par les mesures prioritaires, en demandant aux entreprises et particuliers de bien suivre ce que nous demandons. Dans le cas où il serait difficile d’anticiper une amélioration des chiffres, ou si la propagation prenait encore plus de vitesse, naturellement, il faudrait envisager la déclaration de l’état d’urgence et d’autres mesures plus strictes. Nous en sommes conscients.

Autres informations utiles

Infos Locales au Japon a ouvert plusieurs rubriques importantes concernant la Santé :

Pour retrouver tous ces articles, on peut aussi copier des noms d’aides en japonais dans la barre de recherche, ce qui amène une liste des articles sur le sujet et des traductions pour ces aides.

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Please submit the reason for your vote so that we can improve the article.
Suivant 2022-01-4 Gouverneur de Hokkaido
Table des matières
error: Alert: Content is protected !!