Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.

Catégories

RSS Derniers articles

Pour tous ceux qui nous lisent

Comme toujours, Infos Locales au Japon et Infos Kyushu mettent ces documents à titre d’information. Nous pouvons avoir mal compris ou traduit l’information, ou celle-ci peut avoir évolué depuis l’écriture de cet article. Nous mettons également à jour nos articles si la situation le demande, mais cela peut parfois prendre du temps. Nous encourageons donc chacun à vérifier les informations à la source, et de se tenir régulièrement informés par NHK Japon ou NHK World.

En cas d’urgence COVID

En cas d’urgence non-COVID

IMG - Numéros de téléphone en cas d'urgence
Numéros de téléphone en cas d’urgence (non COVID). Ce document contient aussi les informations pour contacter une ambassade etc. en urgence.

Pourquoi s’inscrire au Consulat ?

IMG - Ambassade & consulats

…lorsqu’on vit ou voyage à l’étranger, c’est important parce que… (lire la suite)

 

2021-06-17 Ministre de la reconstruction (matin)

Vous êtes ici :
< Retour

Le 17 juin 2021, le gouvernement japonais présentait au Comité consultatif son projet de lever la déclaration de l’état d’urgence pour toutes les préfectures, à l’exception d’Okinawa, et pour appliquer les mesures prioritaires pour une partie des préfectures.

Ministre Nishimura

La réunion du Comité consultatif vient de se terminer. Nous avons obtenu leur accord sur le projet que nous leur avons soumis.

Plus précisément, la déclaration de l’état d’urgence devait en principe se terminer le 20 juin 2021 et nous prévoyons de gérer cela de la manière suivante.

  • La préfecture d’Okinawa continuera à appliquer les mesures d’état d’urgence du 21 juin au 11 juillet 2021.
  • Ensuite, les sept préfectures d’Hokkaido, Tokyo, Aichi, Kyoto, Osaka, Hyogo, Fukuoka basculeront sur des mesures de prévention des pandémies et autres mesures prioritaires.
  • Les trois préfectures de Saitama, Chiba, et Kanagawa qui font partie du Grand Tokyo continueront à appliquer les mesures prioritaires.
  • En revanche, les préfectures d’Okayama, Hiroshima, Gifu et Mie n’auront pas besoin d’appliquer ces mesures. Elles seront donc levées.

En plus de ces points, nous avons reçu un accord sur le changement de contenu du plan de stratégie de base. Pour les préfectures qui passent d’une déclaration de l’état d’urgence à des mesures prioritaires, afin de restreindre les flux de personnes et de prévenir les infections, le gouvernement demande de continuer à rabaisser l’heure d’ouverture des établissements de restauration à 20:00 au plus tard.

Pour ce qui est des alcools et du service de boissons alcoolisées, afin de mettre en place des mesures efficaces et durables de prévention tout en obtenant la compréhension des entrepreneurs, les établissements qui auront correctement installé les mesures de prévention pourront offrir des boissons alcoolisées jusqu’à 19:00. Nous demandons aux autres établissements de ne pas proposer et servir d’alcool.

En revanche, ce sont les gouverneurs qui décideront, en fonction de la situation infectieuse, comment gérer la situation, y compris s’ils demandent de suspendre ou autorisent le service d’alcool.

Il s’agit d’appliquer de telles mesures pour faire descendre le niveau infectieux du stade 3 au stade 2. Nous prévoyons de continuer à mettre de telles mesures en place avec souplesse afin de contenir le virus.

En plus de ces points, la dernière partie des discussions a porté essentiellement sur la situation à Tokyo. La question était de savoir si nous devions lever l’état d’urgence ou pas, et si nous le pouvions.

À la fin, nous avons pris les décisions que je viens de décrire. En particulier, il n’y a aucun signe de tensions dans le système médical, et nous évaluons qu’il y a une amélioration. Cependant, ces derniers temps, les flux de personnes augmentent. Aussi, les nombres de personnes infectées et de nouveaux cas n’ont plus tendance à baisser. La courbe est devenue plate et les experts s’attendent à un rebond. Cela a donc fait l’objet de discussions.

Au bout du compte, c’est sous condition que nous gérions rigoureusement les rebonds, appliquions avec flexibilité et sans hésiter les mesures d’état d’urgence, et pour les autres régions, les mesures de prévention des pandémies et autres mesures prioritaires. Les experts ont insisté sur le besoin d’agir le plus tôt possible, parce que c’est essentiel. Nous inscrivons cette fois cette instruction dans le plan de stratégie de base, mais lors de la réunion, cela a été fortement demandé.

En outre, il y a beaucoup d’attentes concernant les inoculations vaccinales. Il est nécessaire de les accélérer. Les vaccinations sont donc une condition préliminaire et le gouvernement doit prendre aussi d’autres mesures. D’ailleurs, le comité des experts qui s’est tenu hier nous a aussi orientés vers des mesures que l’État et les collectivités locales doivent prendre rigoureusement ensemble.

Par exemple, ils ont parlé des examens de dépistage. Cela comprend bien entendu les tests PCR, mais aussi les kits de test antigénique. Il y a aussi les QR Codes qui peuvent utiliser les TIC (technologies de l’information et des communications), l’analyse des eaux usées… Il s’agit d’implémenter encore plus rigoureusement les mesures que ce que nous avons fait jusqu’à présent, y compris par ce que je viens de dire, afin de contenir le virus. Les experts nous ont fortement conseillé de faire cela.

Encore une fois, il s’agit de renforcer chaque mesure et de les continuer. De plus, en cas de rebond, si nous souhaitons éviter une grande vague d’infection, nous devrons considérer d’appliquer avec souplesse des mesures, y compris d’état d’urgence. Nous avons donc obtenu un accord sous ces conditions.

À partir de cet après-midi, nous présenterons le projet à la Diète. Cela devrait nous mener en fin d’après-midi, puis finaliserons la décision pendant le QG du gouvernement. Je présenterai les détails ensuite, pendant une conférence de presse.

Articles qui peuvent aussi intéresser

Partager cet article :
Cet article a-t-il répondu à votre question?
Que pouvons-nous faire pour améliorer cet article?
Suivant 2021-05-28 Ministre de la reconstruction (matin)
Table des matières
error: