Chercher dans tout le site

Il y a beaucoup d'informations. Commencez par chercher ici !

Si vous ne trouvez pas de réponse, cliquez sur l’icône en bas à droite de cet écran.
Actualités | FAQ Vaccinations | Soutenir le site / Offrir un café

2022-08-03 À propos des alertes et ordres d’évacuation de niveau 5

Cet article traduit la conférence de presse de l’agence de la Japan Meteorological Agency chargée de la région du Tohoku. Les prévisions concernent également les régions du Kinki, Hokuriku, Kantô Kôshin.

Déclaration de la Japan Meteorological Agency

Situation et comment se protéger

Pour commencer, la JMA a lancé une alerte de niveau 5 pour le risque de pluie dans la préfecture de Yamagata. Il s’agit de précipitations qui atteignent des niveaux tels que l’on en voit une fois en plusieurs dizaines d’années.

En particulier, dans les régions à risques de dégâts liés aux sédiments, dans les zones basses, des catastrophes naturelles pourraient déjà avoir lieu.

Le risque pour la vie est imminent dans certains endroits, et il faut probablement déjà se mettre en sécurité pour sauver sa vie.

S’il est dangereux d’évacuer dans un lieu d’évacuation désigné, prenez refuge dans un bâtiment solide, même si cela n’est qu’un peu plus solide, haut ou loin des lieux dangereux, ou inondables. Assurez-vous de vous mettre en sécurité.

Il pourrait aussi y avoir des catastrophes dans des endroits qui n’en connaissent pas habituellement. Il convient de rester extrêmement vigilants.

Des alertes de très fortes pluies 大雨特別警報 et ordres d’évacuation pourraient de nouveau être émis par les municipalités. Lorsqu’une alerte 大雨特別警報 est lancée, c’est déjà trop tard. Afin de protéger votre vie et celle de vos proches, n’attendez pas un ordre d’évacuation de niveau 5 大雨特別警報 pour évacuer. Suivez les ordres d’évacuation des municipalités déjà émis pour vous mettre en sécurité.

Comment lire les cartes et comment décider s’il faut évacuer

IMG - Critères de décision pour évacuer en cas d'intempéries au Japon.
Critères de décision pour évacuer en cas d’intempéries au Japon.
Risques de niveau 5

Il fait déjà noir. Veuillez bien vérifier l’état de votre environnement. Vérifiez les informations détaillées par régions qui sont publiées par les municipalités. Vérifiez également la page (etc.) de la JMA pour en savoir plus sur le niveau de danger de l’endroit dans lequel vous vous trouvez en ce moment (キキクル / Carte des risques).

(Note : on peut y accéder par l’application Japan Shelter Guide).

Pour agrandir les cartes, cliquer ou taper sur l’image.

Les risques de niveau 5 se trouvent dans la préfecture de Yamagata, dans 6 municipalités au sud de la préfecture.

Le graphe suivant montre les risques d’inondations. Cette carte correspond à la situation à 20:40.

Comme on peut le constater, de nombreuses rivières sont mauves. Par endroits, elles sont noires.

Si elles sont noires, les zones qui les entourent pourraient déjà être sinistrées ou s’en approcher. Il est donc nécessaire de se mettre en sécurité immédiatement.

Ensuite, il faut considérer qu’il ne serait pas étonnant que des sinistres arrivent dans les zones en mauve. Les personnes qui n’ont pas encore évacué dans ces régions sont appelées à évacuer rapidement.

La carte suivante montre le risque d’infiltrations.

Là aussi, les régions en noir ont de très forts risques d’infiltrations et remontées des eaux. Autour de cette région, tout est en mauve.

La carte des éboulements montre que les risques en mauve d’éboulements ou de glissements de terrain s’élargit de plus en plus. On peut s’attendre à ce qu’elles passent au noir augmente avec le temps.

Les personnes dans les zones en mauve pour le risque d’éboulement doivent évacuer immédiatement.

Je souhaite maintenant expliquer pourquoi nous en arrivons à cette situation.

On peut voir un front de pluie qui traverse les préfectures de Niigata et de Yamagata à 18:00. Au sud, des restes du typhon amènent un air particulièrement chaud et humide. Cela amène une météo particulièrement instable. Il y a donc des pluies diluviennes, et c’est ce qui expliquerait les fortes précipitations.

On peut constater que des cumulonimbus se concentraient entre 18:00 et 19:00 au dessus de ces régions.

Sur le radar, on peut voir des fronts linéaires. Dans ces endroits, depuis le début d’après-midi, il pleut extrêmement fort. Cette situation continue. Dans certains endroits, la quantité de pluie pourrait dépasser 400 mm, ce qui bat des records.

Prévisions

Risque d’appel à l’évacuation

Les prévisions du risque d’avoir à appeler à évacuer (alertes de niveau 4) sont les suivantes :

Jourjusqu’au 4Le 4
Heures~ 5:005:00 à 24:00
Tohoku大雨Très fort risque d’annoncer des alertes mauvesFort risque de fortes pluies
Kantô Kôshin大雨Fort risque de fortes pluiesFort risque de fortes pluies
Hokuriku大雨Très fort risque d’annoncer des alertes mauvesFort risque de fortes pluies
Kinki大雨Très fort risque d’annoncer des alertes mauvesFort risque de fortes pluies

Dans la préfecture de Yamagata, les très fortes précipitations pourraient continuer jusqu’à l’aube de demain 4 août. Il convient donc d’être particulièrement vigilants.

Dans les autres régions, il pourrait également y avoir des alertes de niveau, notamment dans le Hokuriku et le Kinki (région d’Osaka, Kobe, Kyoto, etc.)

Niveau de précipitations

Pour ce qui est des prévisions concernant les précipitations, nous avons vu la position du front, mais il devrait descendre vers le sud demain. Il pourrait donc y avoir des alertes de niveau 4.

RégionPrécipitations jusqu’à 18h, le 4 août 2022 (par 24 h)
Tohoku180 mm
Kantô Kôshin130 mm
Hokuriku100 mm
Kinki100 mm

Il pourrait facilement se former des zones de précipitations linéaires, dans lesquelles il pourrait pleuvoir comme il a plu dans les préfectures de Niigata ou de Yamagata. Il pourrait donc encore y pleuvoir. Ces probabilités restent fortes. Il continue d’ailleurs à y pleuvoir et nous appelons donc à l’extrême vigilance.

Sur les zones en alerte actuellement

À 20:20 environ, le niveau d’alerte 3 était émis pour le risque de débordement de digues dans les préfectures du Tohoku et d’Iwate, pour les rivières qui se jettent dans la rivière Kitagawa. Cela se passait en amont de la rivière. Cependant, avec les conséquences de la pluie qui tombait dans le nord, le niveau d’alerte était au niveau 3. Néanmoins, les endroits à risque actuellement s’étendent vers le sud, en aval, et il faut s’attendre à ce que des rivières, y compris petites rivières non annoncées se mettent à déborder.

Nous invitons chacun à suivre les informations concernant les rivières près de soi.

Actuellement, il pleut en particulier entre la préfecture de Yamagata et la préfecture de Niigata. Au sud de la préfecture de Yamagata, il y a une rivière dont le nom est Momamigawa. Elle pourrait très vraisemblablement déborder.

Comparativement au nord de la préfecture de Niigata, on s’attend à un débordement de la rivière Arakawa. Il est un peu tôt pour savoir ce qui va se passer. Le niveau de l’eau dépendra du niveau des précipitations. Ensuite, entre ces deux rivières, il y a Niomotegawa, qui n’est pas une rivière majeure. Au dessus de cette rivière, il y a un barrage. Il devait évacuer de l’eau à 20:30. En situation d’intempéries, on en évacue au plus 500 des 1 000 tonnes de sa capacité. Néanmoins, l’efficacité de cette évacuation diminue dans la situation actuelle. Par conséquent, le niveau de l’eau va directement augmenter sur toute la rivière. Il convient d’être très vigilants.

Ensuite, à la limite entre les deux préfectures, nous n’avons pas donné des alertes pour toutes les autres rivières dont je n’ai pas parlé. Elles pourraient aussi gonfler, ce qui fait qu’il faut rester vigilants.

Rappel concernant les cartes des dangers (hazard map)

En plus du site qui réunit les cartes des dangers (https://disaportal.gsi.go.jp/ ou Japan Shelter Guide), il convient de vérifier la carte des dangers de chaque municipalité. (La partie droite de ce menu). En principe, c’est avant que l’on en arrive à la situation actuelle qu’il faudrait les vérifier.

Néanmoins, nous vous invitons à vérifier ces cartes et les cartes en temps réel.

Où seraient les dangers potentiels et comment se rendre au centre d’évacuation ?

Pour savoir s’il existe un risque d’inondation (en principe) dans l’endroit dans lequel on se trouve, Infos Locales au Japon recommande de vérifier l’application « Japan Shelter Guide ». Pour cela :

  • Ouvrir l’application (elle est bilingue japonais / anglais).
  • Taper sur la carte pour voir un menu en haut de l’écran.
  • Choisir l’option « Hazard ».
  • Sélectionner les dangers (inondation, éboulement, etc.)
  • Une carte des dangers se superpose et montre les risques.

De là, pour vérifier comment se rendre dans un centre d’évacuation en évitant ces dangers, sélectionner un centre d’évacuation, taper sur son nom et adresse, et choisir « Directions to here ». L’application choisit le chemin le plus court et mesure le temps. Vérifier qu’il s’agit d’un chemin sans risque et, si le temps le permet, le prendre pour s’entraîner.

Si cela n’est pas encore fait, Infos Locales au Japon recommande à toutes les personnes qui se trouvent sur le chemin potentiel d’un typhon / pluie / vent (etc.) de revoir les consignes de base pour de telles situations.

  • Charger les téléphones et batteries de téléphone,
  • Vérifier les piles électriques et le fonctionnement des lampes de poche,
  • En cas de typhon et rafales de plus de 20 m/s, bien vérifier que tout est bien attaché et arrimé, et rentrer plantes et autres objets qui pourraient voler.
  • Noter sur un bout de papier que l’on met dans sa poche la liste des numéros de téléphone utiles. Si les smartphones ne marchent pas, il sera quand même possible d’utiliser des cabines pour envoyer des messages au besoin.
  • Si cela n’est pas encore fait, expliquer à sa famille comment fonctionne le web171, pour laisser des messages quand le téléphone ne marche pas.

Liste de ce dont on a besoin pendant/après un sinistre ou une évacuation

  • eau
  • nourriture
  • casque de prévention ou une “boûsai zukin”
  • vêtements et sous-vêtements
  • vêtements de pluie
  • chaussures sans lacets, faciles à enfiler (style mocassins)
  • lampes électriques
  • batteries de rechanges et chargeurs portables
  • allumettes et bougies
  • matériel d’urgence (nourriture, poubelles, toilettes, etc.)
  • kairos (sacs pour réchauffer les mains ou le dos quand il fait froid)
  • couvertures
  • gants de travail
  • trousse de toilette
  • brosse à dent et du dentifrice (de préférence 1 par personne si on pense au risque de COVID-19)
  • une ou plusieurs serviettes
  • les papiers importants (livrets de banque, sceau, argent, passeport, zairyu card, my number card, permis de conduire, cartes de retrait de banque etc.)

Pour les femmes, et les enfants prévoir également les produits d’hygiène et de santé. Prévoir pour au moins une semaine, car par expérience, Infos Locales au Japon a pu voir que ces produits ont manqué aussi longtemps, dans les régions qui étaient sans électricité.

Pour les enfants
  • lait en cubes
  • biberons jetables
  • pots de nourriture pour bébés
  • linge pour transporter bébé
  • couches
  • de quoi essuyer le derrière des bébés
  • de quoi laver le derrière des bébés
  • une lampe pour le cou
  • couverts pour enfants
  • chaussures pour les enfants
Pour les femmes
  • serviettes ou tampons
  • protège slips
  • culottes sanitaires
  • sacs-poubelle non transparents
  • sifflet ou une alarme portative
Dans le cas des personnes âgées
  • des slips en papier pour adultes
  • une canne
  • l’appareil auditif
  • le dentier
  • de quoi nettoyer le dentier
  • pads absorbants pour homme
  • de quoi nettoyer les parties sensibles
  • les médicaments
  • une copie du carnet médical

En plus des articles ci-dessus, avec le nouveau coronavirus, il faut ajouter les outils suivants :

  • Masques
  • thermomètre
  • de quoi écrire (cahier, bloc-notes (pages détachables) et crayons, stylos)
  • désinfectants pour les mains
  • savon en barre et en « liquid soap »
  • désinfectant pour les mains
  • lingettes alcoolisées
  • les médicaments et la boite d’urgence pour la famille
  • de grands et petits sacs en plastique (bleus ou noir)

Il faut prévoir au minimum trois jours de nourriture et boisson par personne. De préférence, avoir 7 jours.

Prévoir aussi du papier toilettes, des mouchoirs en papier, du saran wrap, un polytank, des toilettes portables, par exemple.

Partager cet article :
error: Alert: Content is protected !!